03/03/2011

La Constituante réussit sa soirée onésienne

kast constituante.jpg- Pourquoi voulez-vous limiter le droit de grève? - Et le droit au logement, vous allez le rétablir? - J'espère que je repartirai ce soir avec l'oeuf de Colomb de la gouvernance communale... - Des députés suppléants? Est-bien nécessaire! - Comment la Constituante peut-elle interdire à tous les fonctionnaires de siéger au Grand Conseil?

Saisis au vol hier soir à Onex ces questions reflètent très imparfaitement les préoccupations des Genevois qui ont répondu à l'invitation de la Constituante. Les trois magistrats de la ville d'Onex étaient présents. La maire Carole-Anne Kast n'a pas manqué l'occasion de rappeler ses quatre vérités à la Constituante (voir notre vidéo).

Seule une cinquantaine d'habitants, souvent des élus et d'anciens élus, de la région ont bravé la bise et le chantier du tram pour venir débattre avec une vingtaine d'élus de la Constituante de la loi fondamentale qui gouvernera le canton dès 2013, si les Genevois l'adopte en automne 2012.

Les constituants présents ont sans doute apprécié la vivacité des débats et ont quitté la banlieue onésienne avec le sentiment du devoir accompli. Les gens ont besoin de parler. Ce soir, ils sont à Versoix et la semaine prochaine à Chêne-Bougeries et à Meyrin.

Lire la suite

14/02/2011

Yvette Jaggi et la Constituante genevoise

jaggi.jpg"Un public malheureusement clairsemé, pour une conférence passionnante!" Tel ne sera pas, espérons-le, le constat que tirera Pierre Kunz jeudi ou vendredi dans son blog Je la connais la musique [et ] de la conférence d'Yvette Jaggi à l'ING. Le constituant radical et président de l'Institut national genevois accueille en effet l'ex coprésidente socialiste de la Constituante vaudoise ce mercredi à 20h au numéro 1 de la Promenade du Pin pour la seconde fois en six ans.

On saura peut-être pourquoi les Genevois n'auraient pas dû écouter les sirènes - j'en étais - qui les ont engagés à voter massivement oui le 24 février 2008 à la révision totale de leur Constitution.

Lire la suite

23:57 Publié dans Actualités, Débats publics, Démocratie participative | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/02/2011

Safari urbain du 5 février: réchauffement constitutionnel

5 fév photo seule.jpgLe safari urbain de la Constituante a commencé à Vésenaz ce matin sur le coup de 9h suivi par les caméras de la TSR. L'accueil fut frisquet pour ne pas dire glacial. Les habitants de l'opulente banlieue colognote et collongeoise étaient encore rares devant le magasin Manor.

La plupart pénètrent dans le temple de la consommation par le parking tandis que nos constituants faisaient le pied de grue sur la rue. Le thèrmomètre marque -1 degré. Quelques-uns font une incursion dans le centre commercial et parlemente avec le gérant. Il a bien voulu que le bus à impériale gare sur son terrain, mais il n'entend pas voir des politiciens distribuer des tracts à ses chalands.

Un seul et unique habitant de la région s'est déplacé pour accueillir les constituants. Etienne Membrez, ancien directeur du TCS. Aucune autorité, aucun élu de la région n'a montré le bout de son nez. Ce n'est pas faute d'avoir été invité, se défend le secrétariat de la Constituante devant l'étonnement de certains. Quelques communes dont Bardonnex et Vandoeuvres ont répercuté l'information de la Constituante en adressant un tous ménages à leurs habitants.

Tout autre est l'accueil de Carouge et du Grand-Saconnex.

Photos et vidéos: cliquez sur lire la suite. Voir aussi le blog Planète Photos

Lire la suite

03/02/2011

Double ultimatum: droite et gauche marquent le terrain

Alder Murat.jpgMurat Alder s'avance portant son ordinateur. Il s'assied à la table des rapporteurs et lit son discours. Que ne l'envoie-t-il pas au monde entier via le site officiel de la Constituante, Twitter et Facebook? Heureusement le président de la commission de rédaction de la Constituante est bref. On lira son rapport écrit ici. Le jeune radical termine son propos par cet appel solennel: "Genève n'a pas le droit d'échouer là où tous les autres cantons ont réussi."

Tout le monde n'est pas de cet avis. Au terme de deux heures de débat, on mesure toute la distance qui sépare encore les constituants d'un projet acceptable par les Genevois en juin 2012. On remarquera que personne n'a abordé la question de mesures transitoires susceptibles d'ouvrir la porte à un texte de compromis très proche de la constitution actuelle, comprenant des articles à option à voter ultérieurement. L'avant-projet est muet à ce sujet.

Tout aussi grave, Jérôme Savary dénonce, dans une déclaration prononcée au nom de tous les partis de gauche, les lacunes de l'avant-projet. Le texte contient des reculs inadmissibles dit l'élu Vert. Cette mouture n'est pas acceptable dans son état actuel.

Et de poser pas moins de six ultimatums: la gauche refusera tout projet de constitution, si les points suivants ne sont rétablis dans le projet final:

Lire la suite

14:59 Publié dans Actualités, Les constituants, Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Mais où sont les membres de l'Association "Une constitution pour Genève"

association nlle constitution.jpgMais, en ce jour de reprise des travaux de la Constituante de Genève, où sont donc les membres de l'association "Une constitution pour Genève"? C'est à eux que les Genevois doivent d'avoir élu, un peu la tête dans un sac, une assemblée constituante par 79% des suffrages - un score exceptionnel! - le 24 février 2008.

Jamais, depuis cette date à une ou deux exceptions près, je n'ai pu observer à la tribune du public, un membre de cette honorable association. Elle s'est endormie au soir de l'élection de la Constituante et ne s'est plus réveillée depuis. Son site internet unenouvelleconstitutionpourgeneve.ch est cependant toujours accessible et l'on y trouve la Lettre de la Constituante et l'avant-projet publié le 14 janvier dernier.

A l'heure où la Constituante s'engage dans une vaste consultation du peuple genevois, 17 mois avant le vote officiel sur le projet final en juin 2012, ce silence est plus que problématique. Il est coupable.

Lire la suite

14:19 Publié dans Actualités, Humeur, Projet, Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

02/02/2011

Trois femmes à la barre?

roy céline.jpgJacques-Simon Eggly lâche la présidence de la Constituante de Genève. Sauf surprise, c'est la jeune Céline Roy, 27 ans, ingénieur en physique appliquée et détentrice d'un master en droit administratif qui devrait être élue cet jeudi après-midi en séance plénière publique.

On imagine mal le front du refus composé des élus de l'AVIVO, de  l'UDC et de Solidarités parviennir à faire élire le bijoutier UDC Ludwig Muller. Mais, en ces temps de révolution populaire, rien n'est impossible... Céline Roy nous a accordé une interview vidéo [cliquer lire la suite]

Le libéral de Champel, ancien conseiller national, plume fidèle des milieux économiques au Journal de Genève puis au Temps et désormais dans un blog hébergé par la Tribune, aura 70 ans le 4 septembre prochain. "Il est temps de réduire mes activités. Je n'avais pas mesuré à quel point la coprésidence de l'assemblée allait nous accaparer, nous avait-il confié en septembre dernier, alors qu'il annonçait sa décision à ses collègues. Mais je pense que le plus dure est fait. La Constituante est désormais sur de bon rail et le temps qui vient sera forcément celui de la conciliation sinon de la réconciliation."

Lire la suite

07:19 Publié dans Actualités, Les constituants, Vidéo interview | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

09/12/2010

Le bilan officiel de la Constituante est un peu teinté

bureau fao déc 10.jpg

"L’égalité entre hommes et femmes, refusée au début des travaux, a finalement été acceptée par l’Assemblée." Cette phrase est tirée du bilan que le quartet présidentiel de la Constituante publiée hier 8 décembre en première page de la Feuille d'Avis officiel. Une phrase un peu tirée par les cheveux, car avec l'égalité des personnes en droit et en fait, l'assemblée avait voté, à l'heure où le genre se substitue au sexe, un principe plus large et plus moderne que la mythique égalité des hommes et des femmes.

Ce n'est pas la seule liberté prise avec les thèses votées. La commission de rédaction présidée par le radical Murat Alder qui va passer ses vacances de Noël à peaufiner le premier avant projet de nouvelle constitution est sans doute confronté au même exercice d'interprétation des votes en rafale qui ont ponctué les vingt séances plénières de la noble assemblée depuis mai dernier.

 

Lire la suite

02/12/2010

M-18 pour la Constituante

croisée des chemins.jpgM moins 18 mois pour la Constituante. Les Genevois devraient voter sur le projet de loi fondamentale pour le canton en juin ou en septembre 2012. L'heure du bilan à mi-législature a donc sonné pour la Constituante qui a achevé mardi l'examen des 740 thèses sorties du travail des cinq commissions thématiques. On trouvera ici la liste des dernières thèses adoptées.

"Elle est à la croisée des impasses", écrit Soli Pardo sur son blog Substratum. Il est le seul constituant, à ma connaissance, à ce jour, à avoir commencé le bilan de deux ans de travaux. L'auteur de ce blog s'est permis un premier bilan encore incomplet sur son blog personnel Vu du Salève. [cliquez sur les liens pour accéder aux pages citées]

Lire la suite

17:34 Publié dans Actualités, Démocratie participative, Les constituants | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/10/2010

Lendemain d'hier: c'est pô juste!

constituante po juste.jpganniversaire-2-ans.jpgPauvre Constituante! Quand elle se chamaille et que la gauche sonne le tocsin et revisite le Cé qu'è lainô, elle fait les grands titres des journaux. Quand, à l'occasion de son deuxième anniversaire, sa commission 5 fait aux Genevois le cadeau d'un revenu parental, la news finit en courte, en pied de page, comme dans mon journal préféré. C'est pô juste!

Hier donc c'était le deuxième anniversaire de la naissance officielle de l'assemblée que les Genevois ont élu le 19 octobre 2008 pour réviser totalement les règles du jeu de la société genevoise.

Dans moins de deux ans, les Genevois - moins d'un habitants sur deux a le droit de vote dans le grand Genève - devront voter le projet révisé.

Lire la suite

07/10/2010

La gauche manifeste son mécontentement. Sans effet concret. Le débat continue

oct 7 10 gauche mécontente.jpgSouhail Mouhanna lit une déclaration de deux pages*. L'élu de l'AVIVO se prononce au nom des Associations, des socialistes, de Solidarités et des Verts. Neuf points et trois conclusions. La gauche

  • "réaffirme leur engagement en faveur d'un projet de Constitution novateur, intégrant les acquis démocratiques, sociaux et environnementaux actuels (...),
  • décide que le maintien de ces acquis dans le projet en particulier ceux adoptés en votations populaires est un monimum non négociable,
  • exige un retour à une attitude constructive, répondant aux aspirations du peuple genevois, respectueuse des organes de l'Assemblée constituante et des deniers publics"

Le président Eggly prend acte de la déclaration, mollement applaudie, et annonce un record. "Pas moins de 55 amendements ont été déposés."

Boris Calame dépose une motion d'ordre. L'élu des Associations propose que la majorité rédige sa constitution, que son projet soit discuté dans une séance plénière unique et soumis au peuple, bref une proposition de boycott pur et simple.

La gauce se lézarde. Les Verts et la majorité des socialistes, contre l'avis de leur président Longet, annoncent qu'ils continueront le combat en plénière.

Lire la suite

14:23 Publié dans Actualités, Humeur, Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Le vert Perroux se moque de Longet, les jeunes socialistes dénoncent un assassinat, la droite convoque la presse à 10h

perroux lettre du 6 octobre.jpgN'en jetez plus la cour est pleine! Absente des médias durant de longs mois, la com de la constituante explose. Malheureusement pas en bien. Profitant de cet automne sans enjeux politiques, chacun y va de sa recette. Pour la première fois, la Tribune de Genève consacre sa page 3 à l'assemblée sous le titre: "La Constituante a quelques mois pour sauver sa peau". Voir la page *

Le président des socialistes propose de dissoudre la constituante, mais n'osera pas le faire. Dans sa lettre datée du 6 octobre, le constituant vert Olivier Perroux s'en gausse. Pas question de quitter le navire. Pourtant la tentation de jouer la chaise vide est grande chez certains. La question sera débattue demain par le comité des Associations dont les trois élus qui tirent la langue.

Plus potaches, les jeunes socialistes, alertés "de la forte radioactivité sur l'emplacement de la Salle du Grand Conseil, théâtre d'un crime à l'arme nucléaire", veulent "élucider les motifs et les coupables de cet incident tragique". On est heureux de savoir que cet assassinat n'est qu'un incident. Eux au moins ils bougent. Que pensent les jeunes libéraux radicaux de la Constituante? Le duo présidentiel Genecand Gaillard a-t-il divorcé?

Quant à la droite, restée coite ou presque jusqu'à présent, elle convoque la presse à 10h ce matin pour présenter « Deux articles constitutionnels pour sortir Genève de la pénurie de logements ». De quoi réparer la bourde du 23 mai qui a provoqué le retrait des constituants de gauche? Je doute cependant qu'elle ne déplace les foules. Quand donc va-t-elle se mettre à l'heure des médias audiovisuels?

Lire la suite

01/10/2010

Réactions en chaîne: la gauche profite de son avantage médiatique

Vanek_Pierre.jpgCe qui va tuer la Constituante, si ce n'est déjà fait, c'est moins l'attitude de vierge effarouchée qu'adopte la gauche chaque fois qu'un vote lui déplaît que l'incroyable incapacité de la droite à expliquer ses votes et sa stratégie.

On en avait déjà eu la démonstration lors de la session de mai sur l'égalié des sexes - remplacée par le principe plus large d'égalité des personnes - et la suppression, plus surprenante, du droit au logement dans la liste des droits fondamentaux.

Le biffage de l'interdiction de l'énergie nucléaire remplacé par le recours obligatoire au vote populaire pour tout projet de centrale ou de dépôt radioactif fait péter les plombs des élus conservateurs des droits acquis démocratiques et sociaux.

Pierre Vanek, du haut de la tribune du public, a lancé à l'issue du vote: "Vous pouvez arrêter vos travaux la Constitution est foutu!". Les élus de gauche vont-ils démisssionner et porter la responsabilité de l'explosion en vol de la Constituante? Sans doute pas!

Lire la suite

20/09/2010

Affaires et institutions régionales : l’assemblée plénière ne suit pas sa commission !

Sur les 10 thèses présentées seulement 3 furent acceptées, et une suite à un amendement. Résultats ci-dessous :

Lire la suite

16/09/2010

Relations extérieurs

les votes…

Lire la suite

17 :00. Climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect

«Dans le cadre des travaux de la Commission 4 (Organisation territoriale et relations extérieurs),les discussions ont été ouvertes et toutes les propositions ont été prises en considération, d’où qu’elles viennent et sans a priori, ce qui a créé un climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect d’autrui » ; écrit Yves Lador (Associations de Genève) dans son rapport général.

Pourra-t-il confirmer ses dires aux moments où s’ouvriront les débats relatifs aux 102 thèses que comprend le rapport sectoriel 403, celui sur les communes ?

L'entrée en matière est votée : 58 oui et 6 abstentions, l’UDC qui n’a pas osé refuser, même l’envie était là au regard de la thèse 401.11.a:

La République et canton de Genève collabore avec la Confédération, les autres cantons et les régions voisines. Elle est ouverte à l’Europe et au monde.

 

Commission 4 : climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect

«Dans le cadre des travaux de la Commission 4 (Organisation territoriale et relations extérieurs), les discussions ont été ouvertes et toutes les propositions ont été prises en considération, d’où qu’elles viennent et sans a priori, ce qui a créé un climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect d’autrui », écrit Yves Lador (Associations de Genève) dans son rapport général.

En sera-t-il de même au cours de la session qui s’ouvre à l’instant ? (14 :00 – Salle du Grand Conseil)

Lire la suite

14/09/2010

Genève est à un tournant de son développement …le débat débute jeudi

Si le travail réalisé par la commission 4 (organisation territoriale et relations extérieures) sur la région (14 thèses) et sur la coopération internationale à Genève (6 thèses) a pu être mené à bien. Celui sur les communes (102 thèses !!!) nécessitera d’être encore approfondi après les débats en plénière qui débutent jeudi 16 septembre.

Genève est à un tournant de son développement.

La réflexion sur l’organisation de son bassin de vie est en pleine émergence. Elle n’a toutefois pas encore dégagé une structuration suffisamment claire et forte qui soit décisive en matière d’organisation territoriale.

L’organisation territoriale comprend essentiellement la structuration du territoire et les compétences communales, ainsi que la répartition des tâches entre les communes et le canton.

24/06/2010

Les syndicats genevois dénonce les votes de la Constituante

Reymond Claude cgas.jpgAprès les femmes qui manifestent contre l'élimination explicite de l'égalité homme femme dans la Constitution (au profit d'un principe déclarant l'égalité en droit et en fait de toutes les personnes), c'est au tour des syndicats genevois de contester les votes de l'assemblée constituante et d'annoncer leur refus du texte lorsqu'il sera soumis au vote populaire en 2012.

La Communauté Genevoise d’Action syndicale (CGAS) a pris cette décision lors de son assemblée de délégués-es du 17 juin 2010. Le secrétaire syndical Claude Reymond l'a rendue publique le 23 mars dans un long communiqué qu'on lira ci-dessous.

Pour la droite "élargie", dont la majorité est fragile - elle s'est littéralement décomposée sur la question des droits politiques - c'est une nouvelle défaite dans l'ordre de la communication.

Lire la suite

16/06/2010

Quelles démissions après celle de Philippe Roch?

démissions 16 juin 2010.jpglachat.jpgLa Constituante file du mauvais coton. Pas une séance plénière sans que ne fusent de tous bords des critiques, des motions d'ordre, des débat kafkaïens sur la procédure ou le règlement, des suspensions de séance.

La démission de Philippe Roch hier dit le ras-le-bol d'un sage qui se réclame de Nicolas de Flue. Son départ en annonce-t-il d'autres?  On peut le craindre. Roch est le onzième démissionnaire depuis le 19 octobre 2008 [cliquer sur la vignette de droite pour en voir la liste], c'est le constituant genevois le plus connu de Suisse, note le Temps, ce matin, qui ne relate rien des débats de l'assemblée. (Voir ici la liste officielle des thèses adoptées hier)

La semaine dernière, David Lachat (photo) a interpellé la droite qui imposait sa majorité dans le chapitre des droits fondamentaux en revenant sur les votes acquis en commission: "Ne découragez pas les démocrates de cette assemblée" a lancé le socialiste. Des mots lourds de sens.

Hier soir, c'est le jeune radical Alder, dont l'ambition est grande, qui annonce rien moins que le refus par le Parti radical d'un projet qui proposerait une baisse du nombre de signatures nécessaires pour les référendums et les initiatives: "Plus personne n'est pour cette constitution" a-t-il lancé dans une atmosphère orageuse et lourde comme le ciel, noir et pluvieux, de cette journée de juin.

Lire la suite

15/06/2010

Philippe Roch démissionne de la Constitutante

roch mouton.jpgLe PDC Philippe Roch a annoncé sa démission de l'assemblée constituante dès le 16 juin 2010. L'ancien directeur du WWF suisse et directeur de l'Office fédéral de l'environnement a en quelques mots motivé sa décision:

"J'ai sous-estimé le temps que prend la révision de la Constitution genevoise. J'ai quitté mes fonctions à Berne pour me consacrer davantage à des études philosophiques et spirituelles. Je ne vous cache pas que le déroulement de nos débats ne me plait pas. J'aurais souhaité que nous discuttions davantage des visions et des valeurs."

De modestes applaudissements ont ponctué le message.

 

 

Lire la suite

Première suisse: tous les Genevois pourraient voter par Internet le 26 septembre

landsgemeinde.jpgLa votation du 26 septembre 2010 pourrait être une première historique suisse pour le peuple genevois: une votation par internet sur l'ensemble du canton. L'assemblée fédérale a en effet donné son feu vert, la semaine dernière, au droit de vote par internet, que les Genevois ont introduit dans la Constitution cantonale le 8 février 2009.

Avant même le vote des Chambres, le Conseil d'Etat a demandé en mai au Conseil fédéral l'autorisation d'offrir à tous les Genevois, lors du scrutin du 26 septembre prochain, la possibilité de voter par internet, en plus du vote par correspondance et du vote dans l'urne qui demeurent accessibles. La réponse de Berne est attendue d'ici la fin du mois.

Lire la suite

09:20 Publié dans 2 Droits politiques, Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vote par internet, e-démocratie, evoting | |  Facebook

14/06/2010

Post tenebras égalité! Post tenebras Zurich!

post tenebras égalité.jpgLa suppression dans le texte de la future constitution de 2012 de la mention explicite du principe d'égalité des sexes fait toujours couler de l'encre. La blogueuse maire de Genève, Sandrine Salerno, met sa mairie sous le label "Post tenebras égalité" (Lire notamment son interview par Les quotidienns.com et le clafj). Le service pour la promotion de l'égalité entre homme et femme publie ce matin une brochure, intitulée Chiffres clés de l'égalité à Genève, 2010.

ça tombe bien, le 14 juin est le jour de l'adoption par le peuple suisse de l'article constitutionnel sur l'égalité entre homme et femme en 1981.

Pour l'heure, la Constituante poursuit ses travaux ce mardi dès 14h sur la question du nombre de signatures nécessaires pour faire aboutir un référendum ou une initiative. On parlera beaucoup de Zurich. Après Bâle, la métropole suisse est-elle un modèle ou non modèle pour Genève?

Lire la suite

04/06/2010

Des constituants désabusés: Gardiol propose "une contre-constitution"

Il n'y a pas que le vert Florian Irminggardiol maurice étranger.pnger à exprimer son ras-le-bol. Le socialiste Maurice Gardiol, qui a démissionné de la présidence de la Commission 1 et voit son travail taillé en pièces à grands coups de hache comme mardi 25 mai ou par petites entailles comme ce jeudi 3 juin, manifeste dans son blog la nécessité d'une résistance.

"Tous les Constituantes et Constituants de droite ont leur liste commune de consignes de vote, préalablement définies et verrouillées, pour l’ensemble des thèses à débattre et vote bien évidemment en bloc, écrit pour sa part Boris Calame sur Associatif et durable.

Lire la suite

03/06/2010

ça va encore chauffer cet après-midi à l'Hôtel-de-Ville

portrait de groupe Eggly Buchi Contat Perregaux.jpgLe drapeau phallique redessiné par les Jeunes socialistes n'a pas plu au député vert Pierre Losio qui le dit sur son blog Tout passe (Comment jugera-t-il l'image du préservatif unitlisée hier soir par le professeur Hottelier chez les radicaux?). Le drapeau phallique sera-t-il brandi cet après-midi durant la pause des débats sur le coup de 16h30 sous le nez des Constituants cherchant un peu de détente sur la terrasse du père Glozu? Sans doute. Mais l'animation ne sera pas seulement dans la rue.

L'assemblée n'a pas achevé l'examen des 106 thèses concoctées par la Commission 1, désormais sans président après la démission du socialiste Maurice Gardiol. Comme l'indique le site officiel de la Constituante, les débats reprendront, sauf surprise, au chiffre 102 "Droits fondamentaux". Le catalogue des droits sera sans doute réduit par la droite prise au piège de sa volonté de rédiger dès ce stade de la procédure une Constitution de 150 à 180 articles, alors que plus de 450 thèses sont sorties d'un an de travaux en commission.

Lire la suite

"Non, la Constitution n'est pas un préservatif géant"

Bilan 1er juin femme.jpg"Non, la Constitution n'est pas un préservatif géant". La formule est du constitutionnaliste et constituant libéral Michel Hottelier qui était hier soir devant une poignée de radicaux face au  constituant socialiste Gardiol pour débattre des droits fondamentaux, de ceux qui doivent figurer dans la Constitution de Genève 2012 et de ceux qui n'ont rien à y faire de l'avis du professeur, parce ce qu'ils sont du domaine de la loi - comme les allocations familiales - relève du droit fédéral - comme la protection des travailleurs - ou encore ne veulent pas dire grand chose - comme la lutte contre l'oppression, le droit de résistance ou le droit à l'hospitalité.

Bref "la moitié des thèses de la commission 1 ne sont pas constitution-compatibles". C'est là que Michel Hottelier sort sa formule imagée: "la Constitution n'est pas un préservatif géant. La Constituante n'est pas un Grand Conseil bis." Sans référence au phallus que les Jeunes socialistes veulent désormais aposer sur les armoiries genevoises.

Lire la suite

07:40 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités, Les constituants, Partis | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook