17/10/2007

Adoptons la méthode Sarkozy!

Cause communes, le mensuel des Socialistes de la Ville de Genève consacre son dossier d'octobre à une future Constitution pour Genève. "Une formidable occasion d'avancer" écrit tout sourire la députée fonctionnaire Véronique Pürro. Qui, hors enthousiasme, n'ouvre guère de pistes ni ne donne de sens à cet exercice qui devrait tenir en haleine les Genevois plusieurs années.

 

Pour le reste l'essentiel du dossier est centré sur l'avenir des communes. Le maire (pour un an) de Vernier souhaite plus d'autonomie et de responsabilités, tandis que son collègue d'Onex (maire aussi pour un an) rêve d'un chamboulement complet de la géographie communale. Qu'en pensent les deux socialistes de l'Exécutif de la Ville? Le débat sur ce point au moins est ouvert.

 

Quel contraste cependant avec notre grande voisine, dont le président veut imposer une réforme constitutionnelle en quelques mois, et, paradoxe, voir introduire dans la Constitution de la Ve République quelques cautèles pour tempérer le régime présidentiel qu'il inaugure tambour battant. La méthode est peut-être choquante, mais elle a l'insigne avantage de susciter un vif débat. D'autant que, pour le nourrir, l'idée de lancer une brochette d'experts et de politiciens en vue attise l'attention des médias et met le landerneau en position de débat.

 

Pourquoi Genève ne s'inspirerait-il pas de cette méthode républicaine? Sans attendre le lancement officiel de de la révision par le vote des Genevois le 24 février prochain. Une commission d'une quinzaine de personnes, présidée par Christian Grobet, par exemple, où l'on retrouverait Gilles Petitpierre, Michel Barde, Andreas Auer (professeur et co-initiateur d'une nouvelle constitution pour Genève), Robert Borrel (maire d'Annemasse) et quelques autres pointures permettrait de dégager les grands axes de la nouvelle Constitution.

 

Jean-François Mabut

 

  • http://constitution.blog.tdg.ch a vocation d'alimenter le débat sur la révision totale de la Constitution genevoise. Chacun peut donner son point de vue en cliquant sur le mot commentaire ou en devenant rédacteur agréé

10:34 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

11/10/2007

Constitution: on votera le 24 février 2008

Les dates sont fixées: à vos marques! lance le professeur Andreas Auer sur le site associatif http://www.unenouvelleconstitutionpourgeneve.ch.

 

Dans sa séance du 3 octobre 2007, le Conseil d'Etat a en effet formellement décidé que le vote populaire sur le projet de loi constitutionnelle aura lieu le 24 février 2008. Si le peuple l'accepte, l'élection des 80 membres de l'Assemblée constituante se déroulera le 19 octobre 2008.



Ce qui signifie que le vote populaire sur la nouvelle Constitution genevoise élaborée par l'Assemblée constituante aura lieu au plus tard en octobre 2012, avec une possible entrée en vigueur au 1er janvier 2013.



Le plus dur reste à faire. Convaincre les Genevois que la révision totale de leur loi fondamentale est une occasion unique non seulement de dépoussiérer le texte de 1847 excessivement surchargé depuis, mais aussi de donner au canton et à sa région - la Constitution genevois doit contenir en annexe une constitution pour la région - des institutions politiques solides, efficaces et économiques pour les 50 prochaines années.



Le débat est ouvert sur ce blog. Pour connaître la règle du jeu cliquez ici.

 

Posté par Jean-François Mabut , responsable des blogs Tribune de Genève

14:28 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook