24/02/2008

Ce 24 février, un grand jour pour Rousseau?

Ce 24 février, un grand jour pour Rousseau? C'est ce que pense le Parti radical qui dans son commentaire au pébliscite de la révision totale de la Constitution genevoise écrit:

"Le Parti Radical Genevois (PRG) se félicite du soutien massif de la population genevoise à l’Assemblée constituante. Ce sera l’occasion de remettre à plat les institutions cantonales et de renouveler le « contrat social » dans la patrie de Rousseau. "

Espérons que les "Rêveries du promeneur solitaire" n'égareront pas les 80 constituants dont on attend la bonne copie en 2012, année du tricentenaire de la naissance du citoyen de Genève.

 

Le parti radical (encore lui) n'entend pas s'endormir. Il nous promet d'animer les prochains mois en présentant "différents projets concrets pour nourrir le débat institutionnel et réconcilier l’Etat et les citoyens". Espérons que tous les partis suivront cette bonne résolution.

 

Dans son communiqué, le parti socialiste énonce d'ores et déjà les enjeux clés de la Constituante:

Pour le PS les enjeux centraux sont :
- un inventaire clair de ses buts et objectifs : politique économique, sociale, environnementale, des transports, de l’intégration, du territoire, culturelle, de solidarité internationale, énergétique ;
- correspondant symétriquement à une liste des droits sociaux : droit au logement, à la formation, à un revenu d’existence lors d’incapacité à trouver du travail etc. ;
- le fonctionnement transparent, démocratiquement contrôlé - cf. les régies publiques - et efficient - l’argent du contribuable - de l’Etat ;
- une refonte des communes avec une définition claire de leurs compétences et une réduction importante de leur nombre ;
- de meilleurs moyens pour le Grand Conseil et les Conseils municipaux ;
- le droit de vote cantonal des résidants étrangers ;
- des lieux de prospective.

A l'heure où nous bouclons ce billet (dimanche à 20h30) les sites internets des libéraux, du PDC de l'UDC et des Verts, de Solidarités, du MCG ne publiaient aucun communiqué sur les votations. Rien non plus sur le site des initiants qui ont précipité Genève dans cette aventure.

 

JF. Mabut

20:21 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Et bien maintenant il va falloir payer 80 personnes pendant 4 ans pour rien ... Merci pour nos impôts. Les socialos il vous faudra aussi payer.

Écrit par : Max | 24/02/2008

Les commentaires sont fermés.