22/05/2008

les tops et les flops de la nouvelle Constitution vaudoise

364065904.jpg"Le 14 avril 2003, dans les fastes du bicentenaire vaudois, le texte refondateur du canton entrait en vigueur, écrit le journal 24 Heures. Le grand quotidien vaudois tire un bilan contrasté de cette aventure dans un article que l'on pourra lire intégralement ici et une sélection ci-dessous:


Quatre ans de travaux, 4 millions de dépenses, 180 constituants et autant de nouveaux articles, finalement acceptés à 56% des voix par le peuple le 22 septembre 2002.

Pour Etienne Grisel, «le résultat est maigre, voire très maigre. On s'est fait des illusions sur ce qu'il était possible de réaliser pratiquement et politiquement.»

Les tops

  • le droit de vote et d'éligibilité des étranges dans les communes
  • Le frein aux dépenses
  • Une législature de 5 ans

Les flops

  • La réforme des districts
  • La fusion des communes

Les doutes

  • La Cour des comptes
  • L'initiative communale
  • Un seul et même président du Conseil d'Etat pour 5 ans

 

 

 

 

09:22 Publié dans Ailleurs, comment ont-il fait? | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.