30/05/2008

Le PS présente 40 candidats à la Constituante

Thierry Tanquerel, David Lachat, Béat Burgenmeier, Christiane Perregaux, Sylvie- Reverdin-Raffestin, Alberto Velasco, Albert Rodrik, Maurice Gardiol, Pascal Hoghlenweg, Claudio Deuel sont les têtes de liste du parti socialiste pour l'élection à la Constituante du 19 octobre. Cent cinquante militants du PS a entériné hier soir au Lignon cette liste de 40 noms sous le label "Les socialistes". La liste comprend 16 personnes non membres du PS, 16 femmes, soit un taux de parité de 40 %.


Le programme des socialistes également adoptée hier soir tient sur quatre pieds

Les droits démocratiques: droit de vote et d’éligibilité des étranger-e-s, référendum constructif, motion populaire, référendum des communes et des grandes villes. 

Les droits fondamentauxet sociaux: droit au choix du mode de vie, droit à un revenu de base, droit au travail, droit à l’égalité des personnes
handicapées, droit au logement, droit à la gratuité de l’éducation et la formation, droit à l’accès aux soins, droit à l’accès à la justice indépendamment du revenu. 

Le territoire: refonte des communes avec une définition claire de leurs compétences et une réduction de leur nombre. 

L'action de  l'Etat: fonctionnement transparent, démocratiquement contrôlé et efficient de l'Etat, définition d’un catalogue clair des missions de ce dernier. Un Etat garant du développement durable, de la cohésion sociale et de la diversité culturelle du Canton et le développement durable en particulier. (JFM)

13:24 Publié dans Actualités, Candidatures | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

+ qu'il faut 80 membres, pourquoi est-ce que le PS présente 40 candidats ?
Comment ce passe l'élection des 80 ?
Chaque parti doit présenter également 40 candidats ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/05/2008

N'importe quoi...

Ces personnes ne sont pas les "têtes de liste", car le PS a choisi de présenter ses candidats par ordre alphabétique. Donc, merci la désinformation partisane!

Écrit par : MABA | 30/05/2008

Le PS présente ce qu'il a de mieux actuellement disponible. Autrement dit il prive le Souverain de sa jeune garde et de ses naturalisés pour faire de la place à ses "c(l)aciques"! Il faut reconnaître au PS qu'il ne ment pas et montre son vrai visage, celui d'un parti intellectuellement à gauche mais économiquement bien bourgeois. Ces personnalités ont en revanche l'expérience de la négociation, qualité essentielle dans un tel exercice.

en revanche, cette liste de la "bourgeoisie administrative" va conduire la gauche de la gauche à une liste nettement plus combative et donc des travaux qui seront nécessairement difficiles car les options sociétales de cette partie de l'échiquier politique sont en rupture nette avec les choix de ces socialistes-là.

Cela rendra les travaux d'autant plus intéressants qu'il faudra bien trancher entre pragmatisme et dogmatisme.

Le discours des Verts nous montre d'ores et déjà que le piège d'une constitution transformée en loi d'organisation est réel et largement ouvert sous les pieds des Constituants.

Au lieu de focaliser sur les personnes, il faut clairement observer l'axe central de chacune des listes. Il faudra surtout veiller à ce que celles qui veulent abaisser la Constitution au rang de loi et non pas l'élever au rang de Charte fondamentale posant des principes, soient démasquées et combattus au cours de la campagne. Se sont elles qui poseront de réels problèmes non seulement à la Constituante mais surtout aux générations futures de Genevois.

Écrit par : patrick dimier | 31/05/2008

Patrick Dimier écrit (à propos de la liste PS) : "cette liste de la "bourgeoisie administrative" va conduire la gauche de la gauche à une liste nettement plus combative"

Le ciel (s'il n'est pas vide)et l'enfer (s'il n'a pas mieux à faire) vous entendent...

Écrit par : Pascal Holenweg | 01/06/2008

Les commentaires sont fermés.