21/06/2008

Grosses pointures patronales

Les partis de l’Entente refusent de faire liste unique avec les milieux économiques? Qu’à cela ne tienne. Réunis en une association baptisée g[e]’avance, ces derniers ont décidé de présenter une liste autonome, dont la composition a été dévoilée hier, écrit la Tribune dans ses éditions de ce 21 juin.

Pour l’instant, quarante-cinq candidats, dont quelques-uns de poids: Michel Barde, ancien directeur de la Fédération des entreprises romandes (FER), l’administratrice de sociétés Beth Krasna, le directeur de Léman Bleu, Michel Chevrolet, Tibère Adler, CEO d’Edipresse (éditeur de la Tribune de Genève) ou encore Geneviève Morand, fondatrice de Rezonance, et d’anciens hauts fonctionnaires, dont l’ancien directeur de l’Administration fiscale, Stéphane Tanner, et l’ancien directeur de l'Administration des finances de l’Etat, Moreno Sella. Rien que ça!

La liste ne comporte que huit femmes, parmi lesquelles Geneviève Morand, directrice de Rezonance, entreprise créatrice de réseaux, et Sabine von der Weid, secrétaire permanente de l'Union des associations patronales genevoises, ajoute Le Temps.

C’est une liste des milieux économiques au sens large, regroupant des grandes compétences. Des personnalités issues du domaine de la communication ou encore des juristes y figurent. Certains ont un lien avec le partenariat social, commente Stéphanie Ruegsegger, déléguée de la FER et ancienne députée PDC.

Forte de pointures qui ne souhaitaient pas apparaître sous l’étiquette d’un parti, la nouvelle formation espère occuper 8 à 10 sièges. Un premier projet de société a été élaboré. Pour l’instant, l’objectif est de montrer que l’économie s'intéresse au débat sur la Constituante, explique Michel Balestra, président de la nouvelle formation. Et qu’elle souhaite y apporter sa contribution de manière organisée.

Sophie Gaitzsch (article paru dans la Tribune du 21 juin)

 

15:57 Publié dans Actualités, Candidatures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.