24/06/2008

Quel capitaine pour G[E]'avance?

balestra.jpgQui sera le capitaine de l'équipe économique g[e]'avance? La sélection de l'entraîneur Michel Balestra est sans doute de qualité. L'Euro démontre cependant à l'envi que les compétences individuelles des joueurs ne suffisent pas à faire la force d'une équipe. Il faut encore une stratégie, des plans tactiques, un esprit de corps, de l'abnégation et un capitaine pour gagner. C'est en cours, assure l'ancien président du parti libéral. La stratégie ne sera toutefois pas décoiffante.[cliquez sur le lien surligné en jaune pour voir la liste complète des candidats]


geavance affiche.png"En lisant le programme de la liste libérale ce matin, confie le patron de l'entreprise de déménagement, je ne vois guère de différence avec le brouillon qu'on m'a remis et qui sera discuté en interne cet été."

Il faut se rendre à l'évidence, poursuit Michel Balestra, les constituant genevois ne travaileront pas sur une feuille blanche, mais dans un cadre institutionnel déjà fort encombré: par exemple le droit fédéral et international ne permettent guère aux Genevois d'imaginer la gouvernance de la région autrement que sous forme d'un programme d'intention.

Quant au capitaine, Michel Balestra a cinq ou six noms en tête, qu'il tait évidemment. Une rapide lecture de liste des candidats fait rapidement ressortir quelques ténors:

A tout seigneur, tout honneur, Michel Barde semble tout désigné. Connu, expérimenté et semi-retraité, l'ancien patron des patrons genevois pourrait même briguer le perchoir de la noble assemblée. Ce qui ne ferait pas l’affaire de Michel Balestra qui forge donc plusieurs fers au feu de l’été.

Michel Chevrolet, le bouillant patron de Léman bleu et ex plus jeune conseiller municipal de Meyrin sous les couleurs démocrates-chrétiennes, semble trop excentré pour être le dénominateur commune de g[e]’avance. Sa casquette de patron de la chaîne partiellement publique de télévision locale n’est guère compatible avec une fonction de leadership. L’Anniérois Tibère Adler, patron d’Edipresse et éditeur de la Tribune de Genève, du Matin orange et bleu et actionnaire important du journal Le Temps et de Radio Lac souffre du même handicap.

Beth Krasna, l’icône féminine dans un monde de mec manque d’expérience politique. Tout comme Geneviève Morand dont le carnet d’adresses est long comme son réseau Rezonance qui vient de fêter ses 10 ans.

Julien Blanc, en revanche, pourrait parfaitement jouer les seconds sinon les premiers couteaux. Ancien secrétaire de la Société des régisseurs et ancien député libéral il dispose de l’indispensable expérience politique.

Quant à Moreno Sella, ex-patron des finances genevoises, et de son collègue Stéphane Tanner, ex-directeur général de l’Administration fiscale, leur atterrissage dans le privé est peut-être encore trop frais pour qu’ils deviennent la voix des milieux économiques.

 

J.-F. Mabut

 

Ce blog http://constitution.blog.tdg.ch est public! Pour publier informations, humeurs, messages, réflexions, propositions sur ce blog, cliquez sur le mot commentaires sous chaque billet ou adressez vos notes à blog@tdg.ch. Elles seront publiées dans les meilleurs délais pour autant qu'elles soient signées.

NB: ce blog est géré par J.-F. Mabut, responsable des blogs de la Tribune de Genève (jf.mabut@edipresse.ch). Tout un chacun peut créer un blog, il suffit de s'inscrire ici. N'oubliez pas d'envoyer un courriel à blog@tdg.ch pour signaler l'existence de votre carnet de notes interactif.

16:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.