14/08/2008

Adler fils et père mènent le bal

ge-avance logo.pngLa Chancellerie a reçu cet après-midi des mains d'Olivier Sandoz de la Fédération des entreprises romande - Genève la liste g[e]'avance, "un nom bizarre" nous dit notre interlocutrice du Service des votations et élections. Têtes de liste des milieux économiques Quentin Adler et son père Tibère Adler, tous deux citoyens d'Anières. Si le premier, étudiant en droit, n'est guère connu, le second est rien moins que le directeur général d'Edipresse, éditeur notamment de la Tribune de Genève, de 24 Heures, du Matin orange et bleu, d'une bonne partie du Temps, de Radio Lac aussi et de quelques autres entreprises. Seront-ils les porte-parole de g[e]'avance?


"Non!", répond Stéphanie Ruegsegger, de la FER Genève, ex-député PDC, désormais réfugiée dans le canton de Vaud faute d'avoir trouvé logis à son goût sur le territoire cantonal. "Notre liste comporte de nombreuses personnalités qui sont toute capables de porter haut les idées des milieux économiques du canton." 

N'enpêche qu'on imagine mal les 44 candidats  s'exprimer en même temps. Deux ténors suivent la famille Adler, l'influent Michel Barde, l'ancien patron des patrons genevois, et l'ex-député libéral Julien Blanc, avocat, ancien secrétaire général de la Fédération des régisseurs. Il n'est pas impossible aussi que le porte-parole en chef soit le déménageur Michel Balestra, qui ne se présente pas à la Constituante, mais qui entend bien piloter dans le droit chemin les quelques élus que g[e]'avance aura au soir du 19 octobre.

Pour l'heure, impossible d'en savoir plus sur le pedigree des candidats, le site internet ge-avance.ch est toujours en chantier. Quant au programme, en phase de relecture, il sera dévoilé tout début septembre.

15:58 Publié dans Actualités, Associations, Candidatures | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Le nom bizarre "g[e]'avance" semble avoir été pompé sur le nom du projet qui devait révolutionner l'Etat de Genève : GE-Pilote.

Au fait, que devient ce GE-Pilote ?

Écrit par : Ken | 14/08/2008

GE-Pilote n'a jamais fonctionné. Il planquait deux hauts fonctionnaires, dont l'un conseiller municiapl radical et l'autre, secrétaire général actuel (nul)de Mark Muller après un bref passage dans ce service fantôme et avoir été sg( déjà archi-nul) de RC. Inutile, inopérant, prestigieux et sûr! Des salaires difficilement atteignables pour le commun des citoyens.

Genève a besoin d'être pilotée!

Écrit par : Judith | 14/08/2008

"ge-avance" me semble donner le ton d'une liste tres corporatiste et peu ouverte sur la societe civile contrairement aux listes Proposition & MCG.

Il faut toutefois temperer le propos car la prsence a l'arriere plan d'un homme comme Michel Balestra est putot raussurant en terme d'ouverture.

Le vrai probleme que posera cette liste est Tibere Adler car ses fonctions prefessionnelles ne sont pas compatibles avec une campagne electorale, notamment en terme d'impartialite dans les medias.

Pour le reste c'est n'est pas d'un barde dont Geneve a besoin mais d'un chef d'orchestre!

Ce d'autant qu'aussi influent que puisse etre ce barde-la, il n'en demeure pas moins un homme du passe. Or c'est d'avenir que devra parler la future Constitution.

Cette liste apparait donc comme celle des nantis et je ne suis pas certain que ce soit un reel gage d'impartialite. Mais une fois encore, M. Balestra apporte beaucoup de credit a cette liste tant sa personnalite est hors du commun. C'est d'ailleurs ce format qui l'a empeche de plaire aux costumes rayes de la rue des Granges comme aux amis de la migale du PLG.

Écrit par : JULES | 14/08/2008

Michel Balestra a redressé les comptes du parti libéral, l'a dynamisé et lui a fait gagner des élections. Tout le monde sait qu'il a été lâchement mis à l'écart alors que sa gestion avait été remarquable. C'est du passé... Maintenant, c'est une bonne nouvelle qu'il veuille se mettre encore une fois au service de la communauté.

Écrit par : demain | 15/08/2008

Je partage l'inquiétude fort pertinente de "Jules" quant à la candidature d'un patron de presse dont le (petit) empire médiatique jouit d'un quasi monopole à Genève. Cela est d'autant plus inquiétant que les moyens financiers dont disposent les partis de droite sont sans commune proportion avec ceux dont disposent les forces progressistes.
Les domaines de la liberté de l'information et du libre accès aux moyens d'expression et de diffusion des idées et des opinions relèvent en effet des libertés publiques fondamentales... et non pas de la seule logique de la rentabilité qui, aujourd'hui, semble inspirer la majorité des dirigeants des organes de presse.
Nul doute que ce sujet important fera l'objet d'âpres discussions au sein de la Constituante. Il est donc plus que souhaitable que l'électorat comprenne ce danger et qu'il assure par son vote une représentation importante des défenseurs des libertés républicaines au sein cette assemblée.
Pierre Gauthier, candidat pour l'AVIVO.

Écrit par : pierre gauthier | 15/08/2008

"""Cela est d'autant plus inquiétant que les moyens financiers dont disposent les partis de droite sont sans commune proportion avec ceux dont disposent les forces progressistes."""


Contribution membres UDC.
100,- francs pour tout le monde, sauf pour les AI, pour qui la cotisation se monte à 50,- francs.
Contribution membres PS.
Évolutive, en fonction du revenu.
Peut monter à 400,- francs, pour les revenus de plus de 100'000,- francs / an.

Vivement la transparence des finances, pour démontrer enfin, que le PS Genève, reçoit de l'argent des autres partis socialistes du monde.

La Libye retirerait-elle sa manne financière, lorsqu'il y aura publication de la provenance des fonds ?

Khadafi et son pétrole, Jean Ziegler et les impôts...

Évidemment, à l'UDC il y a le membre le plus connu, Blocher...sauf que rien ne l'oblige à verser des fonds à l'infini...


J'aimerais qu'il y ait 1 seule personne qui aille à la Constituante, pour ses enfants, pour l'avenir, pour ses concitoyens et pas une seconde pour le fric, pognon, blé, qu'il empocheras...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/08/2008

Victor, mon cher ami: eh, bien, voilà : s'il y a au moins 1 personne qui se présente - appelée par des membres éminents - sur une liste citoyenne pour la Constituante, vous pouvez compter sur votre serviteur (servante, serviteuse??)

Le but étant de réaliser des projets raisonnables et concrets pour une refonte de la justice, l'éducation, l'éthique dans les fonctions d'autorité ("auctoritas" et non "potentas") ...

Bien à vous!

Écrit par : Micheline Pace | 15/08/2008

Et bien, si je m'attendais...pour une nouvelle, c'est une bonne nouvelle...

Bien à vous,

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/08/2008

Les commentaires sont fermés.