14/08/2008

Le "Flic de quartier" roule pour le MCG

Delachaux 2006 FrautschiBastions_B106.jpgDécidément Eric Stauffer et Patrick Dimier font fort. Ils ont recruté le très médiatique ex-flic de quartier des Pâquis Yves Patrick Delachaux sur la liste du MCG pour la Constituante (voir la liste du MCG ici). Le communiqué est tombé ce matin à 0h34 envoyé par Eric Stauffer qui termine ses vacances en Campanie, au sud de Naples, où notre député de choc a pu vérifier in situ que la ville avait bien été nettoyée de ses ordures par l'armée. Le trublion genevois qui annonce quelques bombes pour sa rentrée genevoise barbote encore au pied du Vésuve la journée, mais ne perd pas de vue la Tour Baudet la nuit.


Romancier et essayiste, Yves Patrick Delachaux qui a droit à une brève notice sur wikipedia est un homme de terrain, peu doué pour la langue de bois. L'ancien gendarme qui récemment est parti faire un tour au Vietnam est auteur de plusieurs romans dont "Flic de quartier" en 2003, une fiction autobiographique fondée sur son vécu dans le quartier des Pâquis, qui l'a fait connaître bien au-delà des frontières genevoises

C'est par le judo et sa fréquentation de l'école de sport de Macolin où il y rencontre des aspirants gendarmes que l'héritier des papeteries Delachaux est devenu flic à 26 ans. Très vite le flic de quartier passe de l'autre côté de la barrière, non pas ripou, mais formateur en relations interculturelles et communautaires au sein du service psychologique de la police.

Il s'engage à fond dans la formation des jeunes. Il pilote le projet «Ethique et droits de l'homme» tout en poursuivant des études à la faculté de psycologie. Il a 39 ans quand il boucle un mémoire de licence, intitulé «Œuvrer pour la formation des policiers». Taxé de flic-intello, carte de visite exemplaire de la police genevois, la police dont les bavures et attitudes racistes défrayent la chronique en a bien besoin.

En mars de cette année, coup de tonnerre, le policier modèle démissionne. «Je ne suis pas frustré ou en burnout. Je pars parce que je refuse de me taire. La police est un corps malade: les policiers souffrent!», déclare-t-il à notre consoeur Valérie Duby du Matin.

JFM

Lire ici

 

09:05 Publié dans Actualités, Candidatures, Partis | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour !
J'avais entendu parler de M. Delachaux, mais n'ai hélas rien lu de ses bouquins. Carence à réparer. De toute évidence "un mec bien".
Notre police est d'ailleurs pleine de "mecs bien" et de "nanas bien" qui souffrent de la situation actuelle.
Nous, la population, DEVONS les soutenir !

:o)

Écrit par : Blondesen | 14/08/2008

Vive la liste MCG! La population comprendra que les personnalités charismatiques qui la composent agissent pour elle, ce alliant économie sociale et libéralisme politique.

Écrit par : Micheline Pace | 14/08/2008

Enfin, à Vernier, c'est pas gagné !
On veut à tout prix barrer la route à Thierry C., peu importe le voeux de la population verniolane...
Si toute la gauche (PDC jusqu'à A gauche Toute) s'y met à voter pour Alain C., je vois pas, comment la droite, divisée par une UDC vorace...pourrait l'emporter...

A moins que Soli Pardo, décide de faire alliance avec le MCG, le temps de calmer le jeu ... quitte à revenir à la charge dans 4 ans ... sous meilleurs hospices ...comme ce fut le cas, pour Daniel Z.

Mais les libéraux et le PDC, ont annoncés, que l'alliance avec l'UDC de Yves N. & co., était indésirable au sein de l'Entente...

La population verniolane ne veut pas du moindre arrangement, qui ne lui soit pas profitable à elle...

Un cannason...les places de parking...celui qui garantiras la pérénité des places blanches, notamment dans Les Avanchets, la venue d'IKEA (ça suffit, 2 idées, les autres, je les garde au chaud, pour le "plus offrant" )...

Thierry C., s'est attaqué à fournir quelques places de travail, grâce à la survie du centre commercial...

Qui dit mieux ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 14/08/2008

Bravo à Monsieur Delachaux, un homme de terrain, un vrai
et une fois de plus, le MCG avec sa liste Changer Genève démontre à tous les partis traditionnels que Ensemble on peut apporter un Vrai Changement avec des femmes et des hommes de tous bords politiques confondus et apolitiques qu'UNIS dans l'Action on peut travailler pour le bien commun et c'est ce que présente la liste n° 9 - Mouvement Changer Genève

BRAVO à Vous

Concernant Cerutti, il a déposé plus de 40 textes avec un succès qui dépasse les 85 % d'acceptation par les autres partis- BRAVO lorsque l'on sait que le MCG n'a que 4 élus sur 37, je ne peux que constater qu'il est LA personne pour qui il faut voter - Thierry Cerutti un homme rassembleur - consensuel - pragmatique - proche des citoyens - factuel - intègre - démocrate

Écrit par : antoine | 14/08/2008

L'écrivain et ancien policier Yves Patrick Delachaux rejoint la liste N°9 du MCG pour la Constituante

La liste N°9 du MCG déposée lundi 11 août 2008, dont la volonté clairement affichée est de créer une large coalition, bien au-delà des clivages et des partis traditionnels, a l'honneur d'annoncer la candidature de Yves Patrick DELACHAUX, romancier et essayiste. Cet homme de terrain comme de réflexion, dont l'action porte autant sur la résolution des problèmes de notre société que sur la mise en place de politiques de prévention rejoint cette liste précisément en raison de son ouverture à la société civile avec la ferme ambition de «changer Genève», en renforçant la République à laquelle nous sommes tous attachés.

Le parcours professionnel de Yves Patrick DELACHAUX démontre à lui tout seul son sens de l'engagement pour le bien public et son rejet de la langue de bois trop souvent pratiquée en politique, y compris à l'échelon gouvernemental. Yves Patrick DELACHAUX, qui a été gendarme et auteur du roman "Flic de quartier" connaît les problèmes réels auxquels sont confrontés les Genevois et ses idées, comme ses projets, sont fondés sur ces réalités et non pas sur des dogmes aussi dépassés qu'illusoires.

Ses études universitaires lui ont en outre permis d'approfondir ses connaissances en matière d'éthique dans la gestion de la délinquance avec une approche pragmatique fondée sur le respect et non pas sur des paramètres purement politiques dont l'attentisme est trop souvent le fonds de commerce.

Sa réflexion au sein de la liste MCG portera sur les droits des citoyens aussi bien que sur le rôle d'un Etat bien géré c'est-à-dire avec l'autorité suffisante tout en assurant le respect de la personne.

Son vécu et son expérience récente notamment en Asie lui permettent d'être capable de faire passer des préoccupations concrètes dans un texte constitutionnel abstrait.

Sa nouvelle carrière d'écrivain est fortement empruntée à son vécu de policier de proximité ce qui rend son écriture vivante et passionnante.

Le MCG est très heureux et fier de pouvoir compter sur l'apport de cette personnalité de caractère à la fois charismatique et attachante.

Écrit par : Pro-MCG | 14/08/2008

"la police dont les bavures et attitudes racistes défrayent la chronique en a bien besoin". Mais qu'est-ce que ça veut dire ? Que la majorité des flics sont racistes et violents ? Je suis sûr que les policiers qui font chaque jour leur travail de manière professionnelle apprécieront cette phrase.

Écrit par : Stanley | 14/08/2008

Je ne comprend pas cet acharnement contre les policiers à Genève, ils sont en sous-effectés, et souvent exemplaires mais ici on préfère encenser les délinquants et les dealers, c'est la politique du socialiste Moutinot qui est responsable à 100% de la dégradation genevoise en matière de sécurité.

Écrit par : demain | 14/08/2008

Je veux dire "sous effectifs" bien sûr et je reprécise" mal aimés" "peu respectés" aussi pourtant dès qu'on a besoin d'eux ils sont plus fiables que leur Chef qui crache ses idées fumeuses et contradictoires.

Écrit par : demain | 15/08/2008

Un personnage qui change forcément la face des choses, surtout après de telles expériences en Asie.. Sur une si belle lancée foncez M.Delachaux!

Écrit par : Faith Eulement | 15/08/2008

Les commentaires sont fermés.