18/08/2008

18 listes et 530 candidats

P8180016.JPGA midi moins une, Charly Schwarz, qui voulait décrocher le dernier numéro, a pénétré dans l'exigu couloir du Service des votations et élections sis aux Acacias. Derrière lui, la préposée a jeté un bref regard sur le palier du deuxième, puis a fermé la porte à clés. La Fédération associative genevoise a ainsi obtenu le numéro 18. Elle présente 28 candidats, ce qui porte le total des candidats à la Constituante à 530 personnes. Toutes les listes sont consultables ici et demain dans la Tribune. [Voir aussi notre vidéo]


/p>

Six listes ont donc été déposées ce lundi matin:

  1. Coordination des associations féminines CLAFG
  2. Parti du travail et les communistes
  3. UDC
  4. Halte aux déficits
  5. Expression citoyenne, une liste conduite par le fameux Jean Barth champion suisse des initiatives et référendums réussi. Les dernières ont été les lois anti-tabac et contre les chiens dangeureux.

A noter que le dépôt d'une liste n'est pas gratuit. Il faut déposer une avance de quatre mille francs pour payer l'impression des bulletins de vote. Une somme qui sera remboursée via une subvention de dix mille francs que recevront les listes qui auront recueillis plus de 5% des suffrages! 5% alors que le quorum est à 3%?

Patrick Ascheri, patron du Service des votations et maire d'Anières, explique: c'est la règle du Grand Conseil qui s'applique. Le législateur a abaissé le quorum pour l'élection de 7 à 3% pour la Constitutante, mais c'est la seule dérogation. Pour le reste c'est la loi sur l'élection du Grand Conseil qui s'applique.

Une exception encore. Les ecclésiastiques peuvent être candidats. C'est une nouveauté que le droit fédéral a imposé à Genève en cassant la loi portant élection de la Cour des comptes, laquelle stipulait à l'encontre du droit supérieur que seul les laïcs pouvaient être candidats. Le curé de Versoix pourra donc concourir sur la liste www.proposition.ch.

JFM

13:02 Publié dans Actualités, Candidatures | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Minarets freudiens ?

Y a pas que l'UDC qui s'excite sur ou plutôt SOUS les minarets! Pourquoi personne ne leur rappelle que premièrement une si crainte tourelle n'a pas besoin d'un escalier et d'un haut-parleur. Elle peut n'être que symbolique comme à la grande mosquée Genève ou inexistante à la petite mosquée verte des Eaux-Vives.
Et si nous rappelions que dans un bâtiment public de Lausanne, le Casino de Montbenon, un maître soufi respecté, K. Bentounes, répondait à cette question de minaret par sourire en deux points.
D'abord en indiquant que les constructions dépendaient "sauf erreur" de services de police communale ou cantonale des constructions. Ensuite que l'un des plus grands pays asiatique musulman, démographiquement,du monde (je vous laisse deviner lequel), n'abrite pas de minarets proche, adjoint ou accolé aux mosquées.
Alors pourquoi faire tout ce "foin" et ce "chenit" pour une question qui n'en vaut pas la peine. Je ne voudrais pas ironiser non plus sur les amis, croyants ou pas, qui se passent aisément de ces signes extérieurs de foi. Je ne me sens pas plus proche du divin - faut-il qu'on le sache ? - dans une cathédrale que sur les durs bancs de la minuscule chapelle de Malval. Il faudrait que certains obsédés de la chose (symbole freudien ?) penser un peu à se reposer.

Écrit par : zoller | 01/09/2008

Les commentaires sont fermés.