19/08/2008

L'Etat se fiche de la Constituante

ge.ch 19 août.pngComme tout bon Genevois, je me rends de temps en temps sur le très riche site de l'Etat de Genève. Ce matin, cependant, rien sur la nouvelle du jour. 530 citoyennes et citoyens font acte de candidature pour réviser notre constitution vieille de 161 ans et www.ge.ch n'en dit pas un mot [cliquer sur la vignette pour l'agrandir]. Ce silence confine au dédain et en dit long du désintérêt dans lequel les corps constitués tiennent la future Assemblée.


Retirés quelque part au vert pour cause de budget 2009, le Conseil d'Etat et sa cour sont jusqu'à jeudi inatteignables.

Fribourg, canton exemplaire, avait, avant même l'élection de sa Constituante, mis sur pied un bataillon d'experts et publié quatre cahiers d'idées, qui furent autant de guide-ânes pour les constituants. Huit cents personnes avaient demandé ces cahiers (diffusés en deux langues...) et la Chancellerie fribourgeoise avaient reçu 1300 réponses.

Rien de tel à Genève. les Constituants ne savent ni quand ni où, ils se réuniront au soir du 19 octobre. Ils ne savent rien de leur propre constitution, sinon qu'ils devront la définir, rien non plus sur le budget et l'encadrement techniques et administratif dont ils bénéficieront. Quant au site internet du Service des votations et élections, il annonce l'élection complémentaire d'un conseiller administratif à Vernier le 28 septembre, mais ne mentionne toujours pas l'élection de la Constituante le 19 octobre.

10:11 Publié dans Actualités, Candidatures, Le pouvoir exécutif | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Je me permets de rappeller à l'auteur du texte "L'Etat se fiche de la Constituante" que le délai du lundi 12h pour le dépôt des listes de candidatures n'est que la première échéance du processus. Le service des Votations et Elections doit de son côté vérifier la validité des listes et des candidatures et les partis ont jusqu'au jeudi midi pour apporter les éléments manquants et d'éventuelles corrections. C'est donc seulement le jeudi après-midi que les listes peuvent être consédérées comme définitives et l'auteur de l'article pourra constater demain qu'elles sont bel et bien publiées sur le site officiel de l'Etat. Il me semble qu'il vaut mieux attendre 3 jours pour avoir une information exacte plutôt que de prendre le risque de publier du provisoire.

Écrit par : Michel Warynski | 20/08/2008

Les commentaires sont fermés.