17/09/2008

Deux rames, mais une seule rame

Penet Anne.jpg"Asseyez-vous dans un bateau et ne ramez que d’un seul côté. A part tourner en rond…" Un petit billet signé Anne Penet-Schmutz, candidat PDC à la Constituante.


Une de ses nombreuses descriptions définit l’équilibre comme une juste proportion entre des choses opposées. Entre prendre et donner, Entre l’individu et la communauté. Entre droits et… et quoi déjà ?

A l’heure du droit à l’information, du droit à l’image, du droit à l’air pur ou du droit à la paresse, c’est un peu comme si la notion de devoir était tombée en désuétude. Tout au plus évoque-t-elle des souvenirs scolaires plus ou moins agréables.

La faute à qui ? A mai 68 ?  A l’évolution de la société ? A la globalisation qui nous étourdit jusqu’à nous faire perdre les autres de vue ? Probablement un peu de tout cela ! Mais nous n’irons pas bien loin en continuant de cette façon. Essayez pour voir : asseyez-vous dans un bateau et ne ramez que d’un seul côté. A part tourner en rond…

C’est sans aucun doute là le principal défi de la Constituante : réussir l’alchimie subtile – l’équilibre - entre droits et devoirs ! Pas facile, mais possible, d’autant que si l’on en croit Julien Gracq, « le rassurant de l’équilibre, c’est que rien ne bouge. Le vrai de l’équilibre, c’est qu’il suffit d’un souffle pour tout faire bouger ».

Et tout faire bouger, pour nous, c’est de voir une Genève dans laquelle les citoyens « consommateurs » seront devenus des citoyens « acteurs » ! Alors au travail !

Anne Penet-Schmutz, candidat PDC à la Constituante

13:10 Publié dans Contributions individuelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.