19/09/2008

Les blogs de candidats se multiplient. Vive l'agora citoyenne!

constitution big.jpgCertains sont très actifs, d'autres un peu moins, mais ils sont déjà très nombreux à avoir créé leur blog sur le site de la Tribune de Genève. Vous en trouverez la liste dans ce billet.  Où je publie quelques extraits des propos glanées sur cette agora citoyenne. Cela vaut la peine d'y faire un tour. L'avenir de Genève s'y joue. On accède aussi et plus facilement aux blogs des candidats et des 18 associations en lice pour le 19 octobre depuis la colonne de droite de ce blog. Testez ces liens.

La Gazette de la Constituante a pour vocation d'être au coeur du débat démocratique qui se développe à Genève. N'hésitez pas à lui transmettre vos infos, vos clins d'oeil, vos humeurs et vos grandes idées via cette adresse blog@tdg.ch. Merci.

J.-F. Mabut


Tout d'abord la liste des blogueurs et blogueuses actuels sur www.blog.tdg.ch. (merci à celles et ceux qui auraient été oubliés de m'envoyer un courriel à blog@tdt.ch. Un conseil aussi: visiter notre webzine, vous y trouverez quelques trucs pour rendre votre blog plus dynamique.

·  Adler Quentin et Tibère

·  Alder Murat, radical

·  Bayenet Pierre, SolidaritéS

·  Binder Frédéric, libéral

·  Chevallier Michel, Associations de Genève

·  Contat-Hickel Marguerite, Verts

·  Cortorreal Eustacia, FAGE

·  Delaude Jean-Claude, Halte aux déficits

·  Drahusak Boris, Les Verts

·  Estier Thévenoz Sabine, Associations Genève

·  Etienne-Nagy Anne, PDC

·  Favarger, Philippe, Associations

·  Feldman Amiel, [ge]'avance

·  Föllmi Marco, PDC

·  Fritz Jacques, libéral

·  Gaillard Caroline, Libéraux & indépendants

·  Gardio Maurice, g[e]'avance

·  Goetelen John, MCG

·  Halpérin Lionel, Libéral & indépendants

·  Holenweg Pascal, socialiste

·  Kasteler-Budde Valérie, PEV

·  Koch, Jean-Philippe, [ge]'avance

·  Kunz Pierre, radical

·  Lagana Carmelo, PDC

·  Malu Anatole, Associations de Genève

·  Manuel Alfred, Associations - FRC-GE

·  Marquis Julien, radical

·  Martin Denise, les Verts

·  Marty Roger, UDC

·  Mattheeuws Joost, www.proposition.ch

·  Mayer Patrick, g[e]'avance

·  Mizrahi Cyril, socialiste

·  Montavon Léonard, PDC

·  Moser André, MCG

·  Orsini Antoine, Libéral

·  Orsini Magali, FAGE

·  Pace Micheline, MCG

·  Pardo Soli, UDC

·  Penet Anne, PDC

·  Perez Maria, Avivo

·  Praz Jean. [ge]'avance

·  Quartier James, Expression Citoyenne

·  Reich Bertrand, g[e]'avance

·  Righele Mirko, radical

·  Rizzi Christine, www.proposition.ch

·  Rodrik Albert, socialiste

·  Roy Céline, libérale

·  Sarkam Zenep, progres social

·  Tanquerel Thierry, socialiste

·  Tornare Guy, PDC

·  Valente Stéphane, UDC

·  Wavre Rolin, radical

·  Zoller Raymond, Socialiste

 

 

 

Quelques extraits de billets publiés ces jours

 

La Région transfrontalière, pierre de touche de la nouvelle Constitution


Genève n’a qu’une ambition possible : la réalisation de sa région transfrontalière. C’est son défi, c’est une nécessité. Comment participer autrement à la globalisation, surtout si on ne veut pas la subir ? Comment exister encore sinon ? Mettre dans la future Constitution un article sur la Région transfrontalière dont la réalisation serait souhaitée, encouragée ? Non. Est-ce d’ailleurs d’un niveau constitutionnel ? Evitons d’autre part ces articles consensuels qui suscitent l’espoir, mais qui n’engagent personne ! Il faut au contraire que la Constitution définisse les autorités de sorte qu’elles puissent mener à terme ce type de projet et des structures politiques dont les attributions permettent l’action, notamment  un président du Conseil d’Etat qui porterait ce type de projet pendant 5 ans, voire 6 ans. http://leblogdejeanpraz.blog.tdg.ch

Jean Praz

Une Constitution do-it-yourself

Or donc, rien n’a encore été prévu ou décidé pour le fonctionnement de l’Assemblée Constituante. Les 80 élus devront se débrouiller par eux-mêmes sur tous les plans pour organiser leur propre travail : organisation des séances, horaires, nombre de commissions spécialisée, structure du secrétariat permanent, recours à des experts, etc...Ce do-it-yourself dans un magasin politique vide ressemble à un cadeau empoisonné! Cette apparente liberté créatrice n’est malheureusement que la traduction de la paresse des institutions genevoises en place. Quel contraste avec les expériences vaudoise ou fribourgeoise ! Dans ces deux cantons, l’engagement de l’Etat a été fort avant même l’élection de la Constituante, dans une volonté sincère d’organiser un débat de qualité et de contribuer au rajeunissement et au rafraîchissement du personnel politique cantonal. http://adlerpereetfils.blog.tdg.ch

Quentin et Tibère Adler

L'aigle et la clé, conte genevois

Il était une fois un aigle majestueux au pennage noir luisant qui tournoyait à longueur de journées sur les cimes les plus élevées de la planète. Il aimait se laisser porter par les vents pour découvrir le monde de très haut. Un jour cependant, il lui prit l’idée d’aller faire quelques vols planés à plus basse altitude. C’est ainsi qu’il dénicha un coin de pays semblable à un grand jardin avec un lac où il prit plaisir à se mirer. Se laissant glisser à la surface des eaux, il parvint aux abords d’une ville construite autour d’une rade magnifique. La suite du conte sur http://resistanceetouverture.blog.tdg.ch

Maurice Gardiol



Démission des membres du Gouvernement

Il est beaucoup question ces derniers jours de la démission des conseillers fédéraux. Dans notre pays, l'acte politique de quitter une responsabilité politique exécutive est largement le fait du Prince. En effet, il appartient à chaque membre du Gouvernement, fédéral ou cantonal, de décider de manière discrétionnaire du moment de son départ. La Constitution ne prévoit rien à ce sujet. Les futurs Constituants devront se poser la question de l'opportunité d'introduire une disposition permettant une procédure de destitution - ou d'"empaechment" - afin de forcer un membre de l'Exécutif à quitter son poste et les motifs devront être clairement définis. On peut également se demander  si l'institution d'un "vote de confiance" à l'égard du Gouvernement dans son entier ou dirigé contre un ou plusieurs de ses membres ne permettrait pas de forcer nos exécutifs à plus de cohérence entre Parlement et Gouvernement et à plus de collégialité. Une telle mesure constituerait certes un changement de notre culture politique mais c'est à cela que doit aussi servir une nouvelle Constitution. http://constitublograymondloretan.blog.tdg.ch

Raymond Loretan
 

 

 

 

Commentaires

Sans oublier:

Emonet Sarah/Vice Présidente Comité Alerte

Sanchez David/ Président Comité Alerte

Sur la Liste N9

Écrit par : COMITE ALERTE | 19/09/2008

Les commentaires sont fermés.