23/09/2008

Propriétaires, oui mais pas n'importe lesquels

picvert logo.gif"A Genève, écrit Georges Krebs, candidat à la Constituante sur la liste Pic-Vert, il importe de distinguer trois sortes de propriétaires" Je résume son propos: les plus nombreux, les propriétaires d'immeubles de rendement. Ces propriétaires sont en fait, souligne le représentant de l'Association des intérêts de Vernier village et environs, le fond de commerce de l'ASLOCA. Les plus sociaux, les propriétaires de logements publics (Fondations immobilières - communes).  Enfin les plus écolos, les propriétaires de villas, d'appartements en PPE et de coopératives d'habitation.


"Cette troisième catégorie est composée de personnes  responsables qui souvent sont devenus propriétaires de leur logement pour échapper a la rapacité des propriétaires d'immeubles de rendement ou qui n'ont plus droit à un logement subventionné. Les propriétaires de villas contribuent également à préserver une ceinture verte autour de la ville. (…)" Voilà qui est clairement dit!

Le candidat Pic-Vert oublie qu'une grande partie des immeubles dit de rendement sont des caisses de retraite ou des assurances. Et donc, s'agissant des caisses de retraite et des assurances publiques,  de nous autres travailleurs qui soucieux d'assurer nos retraites passons à la caisse comme locataires... Et ce que Georges Krebs ne dit pas, ce sont les avantages fiscaux dont bénéficient tous les propriétaire, tempérés il est vrai par le fait qu'une maison tombe plus facilement sous l'oeil des fonctionnaires des impôts que les tableaux, bateaux, papiers valeurs et autres biens mobiliers.

On lira par ailleurs avec intérêt les réflexions de Pic-Vert pour la Constituante.

J.-F. Mabutpic-vert taux de propriétaire ds les cantons.png

 

15:54 Publié dans Blog de candidats, Contributions individuelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.