25/09/2008

Je te tiens, tu me tiens par la barbichette

genecand ben.pngQuand les milieux immobiliers affichent en éditorial le titre "Constituante: l'option du changement" (Immoscope no 91), on se dit:  tiens, les fronts seraient-ils en train de bouger dans ce milieu volontiers conservateur et adepte du moins d'Etat? Malheureusement la lecture du papier de Benoit Genecand n'incite pas à l'optimiste. Un papier de propagande comme on en lit plein dans les gazettes des partis et associations qu'intéresse encore l'élection de l'Assemblée constituante le 19 octobre prochain.


L'analyse est connue: Genève a mal à son administration que la droite juge plétorique et tatillonne et que la gauche bunkérise. Genève manque de 10 à 15'000 logements de toutes les catégories. Mais la droite comme la gauche sont là d'accord sur ce point: "comme on est bien dans cette Genève à taille humaine".

La Constituante parviendra-t-elle à renverser ses murs invisibles qui entravent le développement du canton? Sans être pessimiste, on peut penser que non. Les forces conservatrices sont extraordinairement puissantes. Elles sont installées dans tous les partis. Et même au parti radical qui pourtant, sur le dossier de la Constituante, est l'un des groupes les plus intéressants.

zwahlen guy tcs.pngAvez-vous lu cette semaine l'éditorial du président du TCS dans la gazette du club qui revendique 150'000 membres à Genève? Guy Zwahlen y dit pourquoi il s'engage sur la liste des héritiers de Fazy. Pour conserver l'article constitutionnel que les milieux de l'automobile ont récemment inscrit dans notre charte fondamentale. Un article qui ne dit rien, sinon que la mobilité doit faire place à tous les moyens de mobilité. La défense de cet article Lapalissade, sans effet dans la réalité, fait le beurre des Grobet et autres conservateurs de gauche, qui s'engagent eux aussi pour éviter le démantèlement des acquis sociaux et environnementaux ancrés récemment dans la Constitution.

La Consituante, ça risque bien d'être un remake de la chansonnette: Je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier qui bougera aura la tapette.

J.-F. Mabut

09:23 Publié dans Blog de candidats, Contributions individuelles, Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Je partage votre analyse. C'est pour cette raison que j'ai crée une liste indépendante. Car il me semblait tellement important d'avoir également dans la constituante des citoyens hors-lobby et hors-parti.

Pourtant, je suis un peu moins pessimiste que vous. Je ne prêche même pas seulement pour ma paroisse; mais il me semble que les électeurs ont le choix entre plusieurs listes et candidats qui vont dans cette direction.

Mais sans vouloir nous poser en victime, le problème est la visibilité; les médias sont principalement focalisés sur les listes politiques, et les lobbies ont mis les moyens pour rendre leurs candidats visible.

Nous allons voir le résultat, c'est quand même le peuple qui décide.

Écrit par : Wouter van der Lelij | 25/09/2008

Les commentaires sont fermés.