02/10/2008

L'Esprit de Genève sectaire?

cern boule bois nuit.png

Privée de la salle du Grand Conseil, l'association L'Esprit de Genève  s'est rabattue sur la Salle centrale, rue de La Madeleine. Charly Schwarz y organise des débats publics de 17h à 19h sous le titre générique «Le 5 à 7 de la Constituante». Le premier a eu lieu le 30 septembre sur le thème "Quel territoire pour Genève?". Les prochains ont lieu aux dates suivantes:

 

  • vendredi 3 octobre : Quel développement économique et social pour Genève ?
  • lundi 6 octobre : Quel avenir Culturel pour Genève ?
  • mardi 7 octobre : A-t-on encore envie de vivre ensemble ?

Vexé par la décision du bureau du Grand Conseil, l'Esprit de Genève a décidé d'en exclure les partis politiques. Les débats concernent donc les représentants des 8 listes non partisanes. Décidément l'esprit a de la peine à soufflé sur Genève. (JFM)

 

PS: Question aux graphistes qui lirait ce billet: comment illustrer l'esprit de Genève?

 

09:33 Publié dans Associations, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Précision; ils ne sont pas exclus, mais simplement ils doivent faire une demande formelle pour y être invités.
Certains l'on fait, et y sont invités, Liréral et MCG pour le moment.

Écrit par : Charly Schwarz | 02/10/2008

Bonjour Charly,

L'esprit sectaire souffle aussi au sein du milieu associatif. Les citoyens, surtout ceux qui font des dons, doivent être aussi respectés et le savoir. La Fédération genevoise de coopération a décidé de ne soutenir que LE candidat proposé par elle pour la liste n° 18 (avec un courrier allant dans ce sens) alors que des membres salariés et des membres bénévoles d'associations faisant partie de la FGC se présentent sur différentes listes sans un mot pour eux.

Cette prise de position, formaliste calviniste certes, n'est pas très kasher...

Beaucoup d'hypocrisie y règne au mépris des petites mains. J'espère que la FAGE que tu représentes saura reconnaître les qualités des uns et des autres au-delà des étiquettes politiques. Décidément, on se croirait dans la société d'avant la Renaissance, où les prélats étaient considérés au nombre de noeuds fait à leur cordelette.

Bien à toi! Bravo pour toutes ces réunions. A bientôt ...

Écrit par : Micheline Pace | 02/10/2008

Ce qui a surtout fâché l'ami Charly c'est que la demande qui a été présentée au bureau du Gd Conseil n'était soit pas claire soit elle portait sur le lieu de délibération de la Consitutante élue par le Peuple ce qui n'est, admettons-le pas pareil.

Si nos élus ne savent plus présenter les faits tels qu'ils sont, il est évident que la République ne peut qu'aller de mal en pis.


PATRICK DIMIER
LISTE No 9 MCG
Mouvement Changer Genève

Écrit par : Patrick Dimier | 02/10/2008

Je reviens une dernière fois sur cet incident qui met tout le monde à cran!
Monsieur Dimier, la demande a été présentée tout à fait normalement, tous les membres du bureau ont très bien compris qu'il s'agissait de faire un débat dans la salle du Grand Conseil!!! Raison de notre refus! Est-ce clair ou dois-je vous parler dans une autre langue que le bon français!
Si en sortant de la séance certain membre du bureau avait oublié ce qui s'y était passé et se sont laissé aller à des dires FAUX! ALORS LA, LA REPUBLIQUE EST EN DANGER.........

Écrit par : PATRICIA LASER | 02/10/2008

Madame LASER,

Puisque vous employez le singulier, donnez le nom de la députée ou du député qui raconte des fadaises! Ca etre français et clair pour vous ?

Pour le reste et plus sérieusement sur le fond.

Il n'existe pas de raison valable pour refuser aux citoyens Genevois l'accès à leur Parlement. La raison en est simple ils en sont propriétaires et les élus n'en sont que les locataires en leur qualité de mandataires ( ça français, ça dans constitution 1847 art. 1er)

Priver les Genevois d'accéder à leur salle la plus emblématique (malgré ce qui s'y dit parfois) pour débattre de la réforme de leurs Institutions est tout simplement ahurissant.

Je ne crois pas que M. Schwarz soit parent ni disciple de Lénine ou de Mao et je ne crois pas une seconde que sa proposition est de nature à mettre la République, et sa salle phare, à feu et à sang.

A l'avenir Madame, ayez la bonté de ne pas considérer vos interlocuteurs, même sur un blog, pour des imbéciles, cela manque singulièrement d'élégance et ça pollue l'échange des idées.

PATRICK DIMIER
LISTE No 9 MCG
Mouvement Changer Genève

Écrit par : Patrick Dimier | 02/10/2008

Non, madame, vous ne pouvez pas, comme vous le faites dans votre lettre de lecteur parue aujourd'hui, nous forcer à prendre exemple sur l'actuelle Presidente du Grand Conseil. Il n'y a pas que vous qui ayez eu la chance de la cotoyer.

Permettez nous donc de glousser quand vous parlez de ses innombrables qualités, en particulier le respect des autres.

Que n'a-t-elle réservé depuis le début sa fougue galicienne à la Galice ?

Écrit par : Monique Echaudet | 06/10/2008

Les commentaires sont fermés.