10/10/2008

Constituante: n’oubliez pas les femmes!

berenstein.3.jpg

"Vous tous qui allez voter le 19 octobre, au moment de sceller votre bulletin de vote, jetez un dernier coup d'oeil et vérifiez! Sur votre liste, combien d'hommes? combien de femmes?"

L'appel n'est pas lancé par n'importe quel quidam. Il émane de Jacqueline Berenstein-Wavre, présidente de la Fondation Emilie Gourd, une des icônes du féminisme suisse, inspiratrice en son temps de l’article fédéral sur l’égalité. Plusieurs candidates le rappellent. La liste Femmes dans la Constituante l'écrit aujourd'hui dans son blog: Sur les 527 candidats à la Constituante, il n'y a que 187 femmes. Une liste même n'en compte aucune!


Rédiger une Constitution est un acte fondamental auquel les femmes doivent pouvoir participer pleinement. Un acte si important aux yeux de la Fondation Emilie Gourd - qui finance des projets féminins et féministes - que deux membres de son Conseil sont candidates, Martine Chaponnière sur la liste Femmes engagées, professionnelles et citoyennes et Sabine Estier Thévenoz, sur la liste 18 Associations de Genève.

Un article dans une Constitution peut modifier la vie des gens. Même 27 ans plus tard, je suis encore aujourd'hui fière de  l’article constitutionnel sur l'égalité des droits entre hommes et femmes dans la Constitution fédérale qui instaure l'égalité dans la famille, le travail et  l'éducation. Avec mon mari, Alexandre Berenstein, nous nous sommes battus des années durant pour que cet article existe. Que d’aléas de la récolte des 50'000 signatures à la votation, finalement acceptée par 60% de la population le 14 juin 1981 !

Cette égalité des droits entre hommes et femmes, bien des jeune la croient acquise. Et pourtant, regardez  ne serait-ce que ce détail : la proportion de femmes dans les parlements. Combien de femmes seront élues à la Constituante? Elles constituent environ 35% des 527 candidats. Malheureusement, elles ne seront pas 35 % parmi les 80 élus. Sur la plupart des listes, les femmes auront plus de mal à percer.

Consciente de cette difficulté, la  Fondation Emilie Gourd a décidé de soutenir financièrement la liste Femmes engagées, professionnelles et citoyennes, ainsi que le Groupement des associations de parents du primaire (GAPP) qui présente trois femmes sur la liste Associations de Genève.

13:40 Publié dans Actualités, Contributions individuelles, Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

La liste www.proposition.ch présente 8 femmes sur 19 candidats (42%). Dommage qu'elle ne soit pas citée dans ce "post". Dommage aussi qu'elle n'ait pas été soutenue par la Fondation Emilie Gourd. N'est-il pas plus intéressant de proposer une liste tendant vers la parité (et ce n'est d'ailleurs pas faute d'avoir essayé d'en inverser la proportion, lors de la constitution de la liste) qu'une liste exclusivement marquée sur le plan du genre. Bonne fin de campagne à tou-te-s.

Écrit par : Bernard Meier | 10/10/2008

Femmes, femmes, femmes.....
Merci à Madame Berenstrein Wawre qui nous rappelle l'histoire des femmes et leur combat pour la reconnaissance de leurs droits. Cependant, rien n'est jamais acquis et nous devons veiller et résister à l'appel des sirènes de notre temps. C'est un peu " l'éternel retour" que notre histoire et nous demeurons et encore et encore féministes et féminines. C'est une chance que de naître femme, c'est un privilège de pouvoir être au coeur de la vie et donc du changement. En travaillant dans des pays défavorisée ou en guerre, j'ai pu observer la lutte des femmes pour la survie des enfants, de leur famille et de leur communauté. Quel labeur!Il y a chaque jour un acte de résistance de leur part à toujours et toujours lutter pour assurer un minimum de bien-être autour d'elles. Je suis admirative de ces femmes-là. Admirative aussi des pionnières qui dans nos pays ont su se donner les moyens de transgresser la norme pour que nous puissions un jour accéder à l'égalité.
Elles ont été un exemple pour moi et le sont encore; elles ont su surmonter de telles embûches et demeurer ce qu'elles sont: des femmes de courage, d'intelligence, de sensibilité et par dessus tout des femmes politiques. Elles n'ont jamais perdu le sens du combat et des enjeux à long terme. Merci à ces pionnères et à vous Madame Berenstein-Wawre mes respectueux messages et la constance de ma fidélité à cet idéal de vie.

Écrit par : mtengelberts | 10/10/2008

La Constitution fédérale instaure l'égalité dans la famille, le travail et l'éducation. Il serait temps que l'on ait aussi l'égalité dans les institutions politiques et conseils d'administrations!

je viens de publier une remarque sur les textes publiés pour les 18 listes de candidats... La représentation féminine était de 2/18 encore moins que celle sur les listes...

Ou comment canaliser l'inconscient collectif vers le long fleuve tranquile de l'équilibre...

Écrit par : Jack_line | 11/10/2008

Les commentaires sont fermés.