16/10/2008

Pour ou contre un Conseil des sages à Genève?

conseil des anciens.png«Comme tous les candidats à la Constituante, j’ai reçu, un courrier du Conseil des Anciens de Genève, me demandant quels sont «parmi d’autres sujets d’intérêt général, celui de la place des Aînés dans la société» [cliquer ici pour lire la lettre]. Tatiana Roiron, candidate sur  la liste des indépendants www.proposition.ch est favorable à la création d’un «Conseil des sages». Question un peu insolente: est-on plus sage quand on affronte plus directement la souffrance et la mort?


Le Conseil des anciens a reçu 180 réponses des 527 candidats à la Constituante. Il n’arrivera pas à les dépouiller toutes avant la clôture du scrutin, dimanche, pour informer la population âgée (au fait, à partir de quel âge fait-on partie des sages aînés?).

Le président du CdA, Eric Sublet, annonce donc la création dune Commission consultative des aînés auprès de la Constituante. Y seront également invités des représentants des nombreuses associations ad hoc : Pro Senectute, Croix-Rouge, Uni 3, etc. (JFM)

14:00 Publié dans Contributions individuelles, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour,

Je ne suis pas candidate à la Constituante mais je tiens à remercier le Conseil des Anciens de s'être préoccupé de savoir quelle serait la place de nos aînés dans la Constituante. Si les enfants doivent être protégés, nos aînés doivent l'être aussi. Le lien intergénérationnel doit être souligné. Aussi, j'applaudis la création de cette commission consultative et qu'y soient associés des organismes comme PRO SENECTUTE, CROIX-ROUGE, UNI3. Les droits politiques de nos aînés doivent être respectés.
BRAVO.
Béatrice FUCHS

Écrit par : beatrice fuchs | 16/10/2008

Et de plus, ne plus taxer les revenus de l'AVS et du second pillier s'il sont versés sous forment de rentes

Écrit par : Blog, Jean | 16/10/2008

A peine un peu plus d'un tiers - +~34% - des candidats ont pris la peine de répondre au Conseil des anciens...?! Dommage pour le tiers qui y a répondu, certains au-delà des attentes en prennant la peine de rédiger une lettre comme Mme Roiron, que les résultats ne soient pas transmis aux aînés pour les aider à faire leurs choix. Cela démontre un clair manque d'intérêt de la part des deux tiers des candidats qui n'ont pas donné de suite à la demande du Conseil des aînés..lequel n'aura pas eu le temps suffisant-par manque d'organisation-de communiquer sur ce qu'il ont récolté comme réponses..dommage..raté des deux côtés donc..

Écrit par : Clara | 16/10/2008

Les commentaires sont fermés.