18/10/2008

Portrait robot d'abstentionnistes

dé.jpgHeureusement que la petite minorité - un gros tiers tout de même - qu'intéresse fortement la Constitante existe - que serait la démocratie sans elle? C'est la première réflexion qui m'est venu en entamant la lecture du dernier billet de "Genevois rien venir".

Les résultas demain soir, qui seront commentés heure par heure sur ce blog, intéresseront sûrement une autre petite minorité, peut-être aussi grande, que la première, celle des abstentionnistes critiques, déçus ou aigris de la vie politique.

Quant à la troisième tiers, elle est constituée d'une cohorte de gens fort différents: trop jeunes pour s'intéresser à la politique, trop vieux pour voter, trop contents de leur sort ou au contraire sans espoir que le leur s'améliore. Et je connais même des abstentionnnistes idéologiques: royalistes, aristocrates adeptes du suffrage censitaire, communistes partisans de la dictature du prolétariat, individualistes forcenés et même fans du tirage au sort des députés, etc.

Il est vrai qu'il existe à Genève une quatrième minorité, celle des étrangers qui constituent 38% de la population résidente. (JFM)

14:18 Publié dans Actualités, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.