19/10/2008

Le Comité Moutinot n'est pas tout neuf

moutinot 2.jpgSurprise c'est Jacques-Simon Eggly qui tient la corde dans le palmarès des mieux élus. L'ancien conseiller national, éditorialiste au Journal Le Temps, bénéficie des suffrages compacts qu'a récolté le parti libéral qui, avec 13 sièges, profitent aussi des panachages.

JSE fera donc partie des onze élus que Laurent Moutinot réunira sous peu pour préparer l'installation de la Constituante le 20 novembre à 17 heures au Centre international de congrès Genève. A noter qu'à l'exception de la radicale Saudan, cette commission de préparation sera exclusivement masculine.

Les autres têtes de liste sont les suivantes:


Radical: François Saudan, ancienne conseillère aux Etats

Verts et Associatif: Contat-Hickel Marguerite, conseillère municipale Ville de Genève, juriste, cheffe du Projet Environnement du CICR

Solidarités: Nils de Dardel, ancien conseiller national socialiste

PDC: Philippe Roch, ancien directeur de l'Office fédéral de l'environnement

Socialiste: Thierry Tanquerel, professeur de droit, directeur du département de droit administratif et fiscal.

MCG: Patrick Dimier, avocat ex-indépendantiste, auteur d'un projet de constitution en 15 articles

G[e]'avance: Michel Barde, ancien patron des patrons genevois

Avivo: Christian Grobet, ancien président du Conseil d'Etat socialiste

UDC: Soli Pardo, président de l'UDC Genève

Association Genève: Alfred Manuel, Fédération des consommateurs.

 

résultat 19h.png

 

 

 

 

 

 

 

19:20 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Eh bien, au vu des premiers résultats, non seulement la société civile est sous-représentée, la droite surreprésentée, mais les femmes apparaissent comme une minuscule minorité. Il va être difficile de défendre leurs droits... A croire qu'on n'a pas évolué depuis 1971.

Écrit par : Huguette Junod | 19/10/2008

Si j'ai bien compris, Madame Junod, pour vous le mot "sous-représenté" signifie simplement "pas conforme à vos attentes".

Le peuple a tranché et élu ses représentants. Le peuple n'est pas sous-représenté ou surreprésenté, mais a élu ceux qu'il souhaitait. Que vous ne soyez pas d'accord avec le choix démocratique ne vous autorise pas à tenir de tels propos.

Les femmes ont le droit de vote et élisent qui elles entendent. Si elles souhaitent se faire représenter par plus d'hommes que de femmes, on ne ovit pas qu nom de quoi on les critiquerait.

Écrit par : Soli Pardo | 20/10/2008

Les commentaires sont fermés.