30/10/2008

Qui, où, quand, comment?

tunisie.jpgDe retour d'un pays méditérranéen, où depuis 21 ans le parti au pouvoir est le Rassemblement constitutionnel démocratique (membre de l'Internationale socialiste), il est temps de reprendre la chronique de la Constituante genevoise.

Cet après-midi donc se réunissent les onze têtes de listes des partis et associations élus à la noble assemblée. La séance devrait débroussailler les questions qui, où, quand, comment et éclairer les Genevois sur la présidence de l'Assemblée, son port d'attache, son rythme de croisière et le règlement de bord?


La réunion sera présidée par la benjamine Louise Kasser, 22 ans, qui n'est pas une bleue en politique. L'élue Verte a en effet présidé à 13 ans le Parlement des jeunes de la Ville de Genève et a milité sans réserve, avec deux jeunes pousses précoces - Pierre Maudet et Antonio Hodgers - en faveur des initiatives "J'y vis, j'y vote".

Ce bureau d'occasion se réunira à nouveau le 10 novembre à l'invitation de Laurent Moutinot, président du  Conseil d'Etat, à qui il incombe d'installer la Constituante. Ce sera le 20 novembre, à 17 heures, au Centre international de congrès de Genève qui n'annonce pas encore l'événement en première page de son site internet.  Est-ce à dire que la lettre qu'a adressée l'AVIVO au Conseil d'Etat en vue d'organiser la prestation de serment de la Constituante à la cathédrale, lieu traditionnel d'investiture des pouvoirs à Genève, fait son chemin?

Dans la lettre du jour publié ce 30 octobre par la Tribune, Patrick Dimier réclame une prestation de serment de l'Assemblée non pas sur la Bible, mais sur la Déclaration universelle des Droits de l'homme de 1948. A noter que la prestation de serment n'est pas expressément prévue par la loi instituant la Constituante.

En principe, selon le voeudu président du Conseil d'Etat, sont membres du bureau les mieux élus de chacune des onze listes, soit:

Radical: François Saudan, ancienne conseillère aux Etats

Verts et Associatif: Marguerite Contat-Hickel, conseillère municipale Ville de Genève, juriste, cheffe du Projet Environnement du CICR

Solidarités: Nils de Dardel, ancien conseiller national socialiste

PDC: Philippe Roch, ancien directeur de l'Office fédéral de l'environnement

Libéraux: Jacques-Simon Eggly, ancien conseiller national, chroniqueur au Temps

Socialiste: Thierry Tanquerel, professeur de droit, directeur du département de droit administratif et fiscal.

MCG: Patrick Dimier, avocat ex-indépendantiste, auteur d'un projet de constitution en 15 articles

G[e]'avance: Michel Barde, ancien patron des patrons genevois

Avivo: Christian Grobet, ancien président du Conseil d'Etat socialiste

UDC: Soli Pardo, président de l'UDC Genève

Association Genève: Alfred Manuel, Fédération des consommateurs.

JFM

 

 

13:54 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

La séance sera publique ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30/10/2008

No estб seguro de que esto es verdad:), pero gracias a un cargo.

Doggy

Écrit par : Doggy | 30/05/2010

Les commentaires sont fermés.