20/11/2008

Il est 18h45, ce 20 novembre 2008, la séance est levée

kasser.jpgLouise Kasser clot la séance à 18h45 en conviant ses collègues et le public qui a quitté les lieux progressivement à un apéritif à la Salle des Pas-perdus. Le libéral Jacques-Simon Eggly, un des possibles présidents de l'Assemblée, félicite la présidente de l'excellence de sa présidence. Elle reçoit une ovation méritée des constituants unanimes et du public.

Qui sait dans la salle que Louise Kasser a fait l'impasse sur un semestre de sa formation universitaire pour mener à bien son mandat historique?


La Tribune avait rencontré la nouvelle présidence peu avant la séance inaugurale. Voici son interview:

18:44 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Et si participer aux premières séances de l'Assemblée constituante valait meiux qu'un semestre à l'uni... somme toute, ils sont plus de 13 000 étudiants contre 80 constituants!!!

Écrit par : stronzetta | 20/11/2008

Bonjour à toutes et à tous,

effectivement, si j'avais été élu, être présidé par Mademoiselle Kasser aurait été un privilège.

Elle a présidé cette séance avec beaucoup de rigueur.

Elle mériterait largement d'être élue présidente pour la première année d'exercice.

Je lui tire mon chapeau et lui présente par la même mes respects.

Bien à elle,

A vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 20/11/2008

Les commentaires sont fermés.