21/11/2008

Remous après le coup de force de Solidarités

La décision de Solidarités de demander à deux hommes élus et à deux autres "viennent ensuite" de se désister pour que deux femmes puissent siéger à la Constituante n'a évidemment pas laissé la classe politique indiférente. De nombreux constituants rencontrés hier soir à l'issue de la réunion inaugurale de la Constituante manifestaient leur mécontentement et n'acceptaient pas cette manipulation d'un scrutin populaire. Dans le blog http://solidarites.blog.tdg.ch, Pierre Vanek un des sacrifiés revient longument sur les raisons de ce choix délicat. De son côté Soli Pardo, président de l'UDC, dénonce un déni démocratique.

Il est vrai que l'UDC aurait de la peine à faire de même, puisqu'il n'avait pas cru devoir présenter ne serait-ce qu'une seule femme sur sa liste. N'y a-t-il pas là aussi sinon un déni du moins un mépris de la démocratie? Ajoutons que l'argument aurait valu aussi pour la liste Femmes engagées où ne figurait aucun homme. Sauf que celle-ci n'a pas atteint la barre des 3%. (JFM)

15:20 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

Cher Monsieur Mabut,

je vous sais fin observateur et connaisseur de notre système politique dans lequel la volonté du Peuple prévaut toutes les autres.

Je ne connais pas la liste SolidaritéS mais ce qui est certain c'est que les deux personnes qui remplacent celles qui ont été désignées par les électeurs de solidaritéS ne leur ont pas plu puisqu'ils ne les ont pas choisies.

Tenter une démonstration sur la représentation féminine par ce biais est sans aucune pertinence, le Peuple a parlé, c'est SA volonté qui prime et non pas les véléités des caciques du parti.

Ce qui me choque le plus c'est la discrépance entre le discours, volontiers moralisateur, déclamé devant l'Assemblée sur les droits et le respect de la démocratie et la pratique, bolchévique, qui est appliquée avec le même manque de respect du peuple que celui du deuxième plus célèbre moustachu de la première moitié du XXème siècle.

Le meilleur contre-exemple de l'erreur de discours est la liste Socialiste qui était paritaire et qui, à l'issue du scrutin ne produit qu'une femme. De deux choses l'une, soit les socialistes sont d'affeurx machistes et je vous laisse le soin de le leur dire, soit le Souverain n'est pas disposé à entrer dans cette logique et c'est son droit le plus absolu. Ceux qui nie ce droit ne sont pas des démocrates.

Écrit par : Patrick Dimier | 21/11/2008

J'adhère totalement au commentaire de Monsieur Patrick Dimier.
Je n'y ajouterais que, de mon point de vue, les démissionnaires de Solidarités devraient être poursuivis (ce n'est probablement pas encore punissable dans le droit Suisse -des juristes pourraient-ils le vérifier?-) et devenir inéligibles lors de prochains scrutins!

Ces personnes agissent exactement comme des hommes de paille.

Écrit par : salegueule | 21/11/2008

Monsieur Mabut, vous me persécutez à chaque occasion, même mince.
Mince, comme les feuilles de papier à cigarettes.
Sur l'article de solidaritéS, dans lequel vous croyez décéler de la diffamation, d'autres ont fait bien pire que moins, sans qu'il y ait sanction, pour autant.

Vous vous plaisez à condamner les innocents.

Quant à votre opinion sur l'UDC, il vous manque une information.

L'UDC ne voulait pas d'un changement en totalité de la Constitution, c'est une des raisons majeures d'avoir présenté seulement 18 candidats et parmi eux, aucune femme.
D'ailleurs ceux qui ont été présentés, savaient exactement à quoi s'en tenir, au nombre d'heures qu'incombent à cette tâche.

Dans votre mail, vous m'accusez de "diffamation" :

""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""
Je suis désolé, mais une fois de plus vous avez utilisé notre plate-forme de dialogue citoyen de manière inadmissible, en publiant un commentaire qui pourrait être considéré comme diffamatoire à l’encontre de Mme Haller ainsi que, dans une certaine mesure, de M. Vanek.
Votre propos s’apparente à une intimidation et est de nature à violer les droits de la personnalité de tiers.
""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""

Combien de fois, par le passé avez-vous exécuté la même sentence au sujet de ceux qui ont véritablement diffamé l'UDC et son illustre représentant, Christoph Blocher ?

Ma lutte contre le système "2 poids, 2 mesures" continueras aussi longtemps qu'il persisteras à exister.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/11/2008

Je me demande bien, pourquoi ce genre de publicité pour de la pornographie persiste à être publié, dans les blogs de la Tribune ...

all anal video

If You don't want to see this advertise just send the URL of your blog to no.ads08@gmail.com Thanks!

Ecrit par : Jymmywjfo | 22.11.2008

white cock in her black ass

If You don't want to see this advertise just send the URL of your blog to no.ads08@gmail.com Thanks!

Ecrit par : Jymmytbiw | 22.11.2008

Ce sont des spams, inadmissible dans un blog, qui connait la modération.

Il me semble, que je sois votre seule cible, monsieur Mabut et que les choses vraiment graves, vous passent au dessus.

A moins que vous ne compreniez simplement pas l'anglais, auquel cas ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/11/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Jean-François,

vous me permettrez de corriger quelque peu votre information.

De fait, ayant été le vice président de la liste UDC à la Constituante, j'aimerais juste vous informer que durant les premières semaines de travaux nous avions des candidatures féminines dans notre liste.

Elles ont renoncé en raison du flou total lié au fonctionnement de la dite assemblée Constituante, ce que nous avons toujours regretté car elles étaient brillantes.

Nous faire un procès d'intention à ce sujet me paraît déplacé.

Sous entendre que nous sommes des "machos", alors qu'environ 40% de nos membres sont des femmes, me semble légèrement erroné.

De plus, si un constat devait être fait sur cette éléction, c'est d'abord le désintérêt de la population pour cette nouvelle Constitution et de l'autre, le fait que l'éléctorat ne se mobilise pas forcément pour élire des femmes.

Et ce malgré, d'une part, les efforts que vous et d'autres rédactions avez fournis pour informer des enjeux de cette éléction et, de l'autre, l'excellence de certaines candidatures féminines.

C'est regrettable, mais il en est ainsi.

Bien à vous Jean-François,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 22/11/2008

@ Victor DUMITRESCU - à titre d'information; ces spams sont envoyés par des robots automatisés parfois à une vitesse de plusieurs centaines de publications par minute. Selon mon expérience, ces robots sont impossibles d'arrêter sans saisie Captcha (ou il faut copier un mot/image illegible pour un robot).

Si les blogs de la TdG mettaient en place un captcha systematiquement, M. Mabut aurait plus de temps pour continuer son excellent travail de journaliste. Et heureusement qu'il a, comme vous et moi, le droit d'avoir un avis!

Écrit par : Wouter van der Lelij | 22/11/2008

Bonjour, pour reprendre le premier commentaire, "Je ne connais pas la liste SolidaritéS mais ce qui est certain c'est que les deux personnes qui remplacent celles qui ont été désignées par les électeurs de solidaritéS ne leur ont pas plu puisqu'ils ne les ont pas choisies."

Peut-on ainsi mettre en place des personnes de toute évidence PAS choisies par le peuple? Ou est la légalité ,dans tout ça?

C'est un vrai scandale!

Ark

Écrit par : arkencielle | 22/11/2008

La "nouvelle Démocratie", c'est donc voter pour A et se faire imposer B.
Pas mal...
Au nom de la "parité" ?
Cette forme de parité-là est comme un susucre qu'on offre avec condescendance aux dames.
"Tiens... t'es gentille, prends le susucre, prends !"

:o)

Écrit par : Blondesen | 22/11/2008

Quelle chance aura la nouvelle constitution d'être acceptée par le peuple si ceux qui doivent la proposer ne sont pas des élus, mais des "imposés".
Très peu. Le contribuable genevois va donc payer pendant 4 ans des gens dont le travail risque fort de ne pas être accepté. Cherchez l'erreur!!!!!

Écrit par : salegueule | 23/11/2008

Les commentaires sont fermés.