11/12/2008

Quelle est la symbolique du BFM?

bfm machine.pngProposé par le Conseil d'Etat, puis écarté par le comité des mieux élus de la Constituante, le Centre international de congrès de Genève n'aura donc pas l'honneur d'accueillir la prestation de serment des 80 constituants genevois. Le CICG  aurait parfaitement été capable de retransmettre la cérémonie sur Léman Bleu, si on le lui avait demandé, nous a assuré sa directrice, mais la salle manque de symbolique.

Le BFM qui a finalement été retenu pour cette cérémonie officielle en a-t-il davantage? Louise Kasser dévoilera sans doute la symbolique de ce bâtiment construit par l'ingénieur Turretinni pour y pomper l'eau du lac et récemment transformé en salle de concert grâce au don généreux du banquier Demole.

La verte présidente de l'Assemblée a convoqué une conférence de presse ce vendredi après-midi à ce sujet. Marie-Thérèse Engelberts, ex-candidat PDC à la mairie de la Ville, élue sur la liste du MCG, donnera la date de la manifestation et le programme: un concert gratuit sera-t-il organisé pour attirer les Genevois en ce lieu? On voit mal en effet la foule se précipiter au BFM pour le seul plaisir d'entendre les constituants prêter serment et déclarer "je le jure", "je le promets" ou "je m'y engage". Un concert ethnique et féminin serait du meilleur effet, histoire de rappeler à la majorité blanche et masculine de la Constituante que Genève est coloré et sexué.


Enfin l'ancienne maire d'Onex, élue sur la liste du PDC, donnera un aperçu des travaux de la commission du règlement qu'elle préside. Béatrice Gisiger aura certainement la tâche la plus ardue. Bien que la commission du règlement travaille d'arrache-pied dans un esprit constructif qui fait l'admiration de ses membres, elle pourrait néanmoins buter sur quelques écueils: notamment celui de la transparence des travaux en commission. 

La démocratie participative a du plomb dans l'aile 

Le piège réside dans l'article 7 de la loi du 24 février qui stipule que "les séances de la Constituante sont publics mais les séances des commissions et leurs procès-verbaux sont secrets". Une disposition malheureuse imposée par le Grand Conseil, à laquelle les Genevois ont donné une valeur constitutionnelle, qui vide de sens l'idée de rendre les commissions itinérantes, histoire d'associer la population aux travaux de la Constituante.

Autre difficulté, l'alinéa 3 du même article qui commande que "L’Assemblée constituante informe régulièrement le public sur l’avancement de ses travaux." Comment? A quel rythme? Là encore le libellé conservateur imposé par le Grand Conseil laisse peu de place à la participation citoyenne que rendraient pourtant aisés les outils à disposition: forums, wiki, blogs, débat éclair, vote par sms, etc.

Les Forces motrices, un beau symbole pour une Constituante

Pour revenir au lieu de la prestation de serment, certains auraient préféré au BFM la cathédrale Saint-Pierre. Mais le coût élevé d'une telle cérémonie, ainsi que sa connotation religieuse, en a refroidi plus d'uns. Lesquels chanteront néanmoins ces jours le Cé qu'è laîno sans coup férir, ignorant que l'issue de la bataille fut, aux yeux des Genevois d'alors, le résultat autant de leur vaillance, que de la couardise des mercenaires du duc et de la Providence divine. Chassez Dieu, il reviendra toujours par une porte dérobée le plus souvent inattendue. Quant au Victoria Hall, il fait moins "djeune" que le BFM.

"Le BFM offre de magnifiques opportunités. D'un point de vue architectural, mais aussi en terme de places, pour accueillir les 80 élus mais aussi le public, explique Louise Kasser. Et c'est aussi un symbole!" a confié Louise Kasser à Anne-Elisabeth Celton de la Tribune de Genève. Les Forces motrices ont sans doute l'avantage d''être au milieu du Rhône, plus proche de la salle populaire des Terreaux du temple et surtout à deux pas de l'Usine, haut lieu alternatif genevois. Et puis, forces motrices, n'est-ce pas un beau symbole pour une Constituante!

Voir le BFM en 360 degrés

JFM

bfm bleu.png

 

18:27 Publié dans Actualités, Wikiconstitution | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Il faut préciser que l'article 7 de la Loi constitutionnelle du 24 février 2008 n'énonce pas que les séances des commissions et leurs procès-verbaux sont secrets, elle décrète simplement qu'ils ne sont pas publics :

"Les séances de l’Assemblée constituante sont publiques. Les séances de commission et leurs procès-verbaux ne sont pas publics."

Ces séances ne sont pas à huis clos, mais simplement non publiques.

Cette notion provient de la LIAF (Loi sur l'information du public et l'accès aux documents), qui définit ce qu'est une séance non publique :

Art. 4 Séances non publiques
1 Lorsque les séances d'une institution ne sont pas publiques sans être à huis clos, l'institution considérée peut décider de cas en cas d'y admettre la présence de tierces personnes pour autant qu'aucune loi ne le lui interdise et qu'un intérêt prépondérant le justifie.

À supposer, bien entendu que la LIAF soit applicable à la Constituante, ce qui, à mon humble avis, est pour le moins discutable.

Écrit par : Soli Pardo | 11/12/2008

Le BFM est situé entre les deux rives... gauche et droite, mais exclusivement accesibles par la rive gauche.

Écrit par : Charly Schwarz | 11/12/2008

Merci à Philippe Joye (PDC) de nous avoir laissé ce magnifique bâtiment!

Écrit par : eyeongeneva | 12/12/2008

Rien n'empêchera les commissions ou d'autres groupes de travail de la Constituante d'organiser des auditions publiques et décentralisées. Pour le reste il me semble souhaitable que les commissions puissent travailler dans la confidentialité pour que la parole et la créativité des Constituant-e-s soit vraiment libre et créatrice. Lorsque certaines idées ou proposition auront pu murir, il sera temps de communiquer et d'ouvrir le débat.
Par ailleurs les citoyennes et les citoyens, des groupes d'intérêts, des associations, les autorités du canton et des communes pourront aussi transmettre leurs idées et leur suggestions à la Constituante et à ses commissions. Le futur règlement donnera certainement des indication à ce sujet.
En parlant de proposition, je trouve intéressante l'idée de JFM de prévoir une animation musicale. Je crois que le désir d'avoir un moment convivial existe et qu'il doit aussi permettre une première rencontre entre les élu-e-s et la population genevoise.

Écrit par : maurice gardiol | 12/12/2008

Les commentaires sont fermés.