12/12/2008

Le bon Dieu s'invite à la Constituante

jesus au temple.jpg"Chassez Dieu, il reviendra toujours par une porte dérobée le plus souvent inattendue." Je ne pensais pas avoir raison si vite. Au lendemain de la publication de cette note un peu ironique à propos du choix du Bureau de la Constituante de prêter serment au BFM - ancienne usine de pompage de l'eau devenu opéra branché dans un quartier qui ne l'est pas moins -, voilà que le Bureau de l'auguste Assemblée annonce que la manifestation aura lieu le 2 février.

Croyez-le ou pas, le 2 février coïncide avec le fête de la Chandeleur et la présentation de Jésus au Temple. (peinture d'Andrea Mantegna)


Wikipedia, l'encyclopédie collaborative en ligne, dont les constituants devraient s'inspirer pour publier leurs travaux,  donne de nombreux détails sur cette fête religieuse qui intervient 40 jours après Noël. "La Chandeleur ou plutôt « chandelle » tire son origine du latin Festa Candelarum ou fête des chandelles d'après une coutume constituant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification, écrit Wikipedia dans une note créée le 28 janvier 2004 par Shakti.

Au Ve siècle, lit-on encore, le pape Gélase Ier associe le rite païen de la «fête des chandelles» avec la présentation de Jésus au Temple et la purification de la Vierge. On raconte que c'est ce même pape Gélase Ier qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome

En terme de symbole, la Constituante sera donc servie. Non seulement elle prêtera serment au milieu d'un fleuve, ni sur la rive gauche, ni sur la rive droite, comme le souligne Charly Schwarz dans un commentaire, mais elle s'offre avec la Chandeleur les symbole de la virginite, de la pureté, de la fertilité, de la lumière.

Post tenebras lux!

JFM

17:20 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.