19/02/2009

Marguerite Contat-Hickel, prima inter pares

contat-hickel constituante.jpg"Pour les deux prochains mois, soit jusqu'aux vacances de Pâques, la Présidence sera assurée par Marguerite Contat Hickel." La Présidence à quatre de la Constituante a donc décidé de se donner un visage. Elle fait part de cette décision dans le communiqué de presse diffusé ce matin.

Le rythme de deux mois sera-t-il maintenu à l'avenir? Pourquoi ne pas avoir choisi trois mois et annoncé une passation de pouvoir le 2 mai?Au moins, les quatre présidents élus pour une année auraient présidé durant le même laps de temps.

L'Europe nous a habitué à une présidence semestrielle. Un exercice qui se révèle au fond assez intéressant. Les présidents qui veulent briller et laisser leur empreinte savent qu'ils doivent se préparer pour exploiter à fond leur temps de présidence. Sarkozy en fut récemment un exemple parfait. En Suisse, tous les gouvernements cantonaux et le gouvernement fédéral sont des collèges de ministres égaux. La présidence tournante a démontré les qualités de ce mode de gestion. Et aussi ses défauts.

Dans son communiqué la présidence de la Constituante ne manque pas de rappeler qu'elle fonctionne de manière collégiale étant composée des 4 co-présidents-es: Mme Marguerite Contat Hickel, Mme Christiane Perregaux, M. Thomas Büchi et M. Jacques-Simon Eggly.

JFM

15:41 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.