20/02/2009

Droits populaires, Facebook et la Constituante

fb recule.jpg"C’est une nouvelle variation sur le thème de l’arroseur arrosé, écrit hier dans la Tribune Luca Sabbatini. Ereinté par la presse, allumé dans la blogosphère, menacé d’une plainte en justice, effrayé par le vent de révolte qui souffle chez ses propres utilisateurs, Facebook fait marche arrière. Dans la nuit de mardi à mercredi, heure de Californie, le site a retiré la modification contestée de ses conditions d’utilisation." Ces conditions générales disposaient que tous les contenus - textes, photos, vidéos - postés sur le plus grand réseau social du monde lui appartiendrait dorénavant pour l'éternité.

Comme dirait Xavier Comtesse, pape des territoires directes, le monde médusé vient d'assister en direct à une législation et à un référendum populaire international qui a échappé aux institutions de la démocratie représentatives et même aux Conventions internationales. Du grain à moudre pour les constituants genevois et leurs amis.

Pour le reste, coup de chapeau Alfred Manuel, constituant, blogueur et as de l'internet, qui a posté sur son blog le règlement interactif de la Constituante.

Et pour les intéressés, l'offre d'emploi pour le secrétaire général-e de la Constituante a paru dans le Bulletin des places vacantes de l'Etat de Genève.

16:18 Publié dans Actualités, Peuple et droits civiques, Wikiconstitution | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/02/2009

Marguerite Contat-Hickel, prima inter pares

contat-hickel constituante.jpg"Pour les deux prochains mois, soit jusqu'aux vacances de Pâques, la Présidence sera assurée par Marguerite Contat Hickel." La Présidence à quatre de la Constituante a donc décidé de se donner un visage. Elle fait part de cette décision dans le communiqué de presse diffusé ce matin.

Le rythme de deux mois sera-t-il maintenu à l'avenir? Pourquoi ne pas avoir choisi trois mois et annoncé une passation de pouvoir le 2 mai?Au moins, les quatre présidents élus pour une année auraient présidé durant le même laps de temps.

L'Europe nous a habitué à une présidence semestrielle. Un exercice qui se révèle au fond assez intéressant. Les présidents qui veulent briller et laisser leur empreinte savent qu'ils doivent se préparer pour exploiter à fond leur temps de présidence. Sarkozy en fut récemment un exemple parfait. En Suisse, tous les gouvernements cantonaux et le gouvernement fédéral sont des collèges de ministres égaux. La présidence tournante a démontré les qualités de ce mode de gestion. Et aussi ses défauts.

Dans son communiqué la présidence de la Constituante ne manque pas de rappeler qu'elle fonctionne de manière collégiale étant composée des 4 co-présidents-es: Mme Marguerite Contat Hickel, Mme Christiane Perregaux, M. Thomas Büchi et M. Jacques-Simon Eggly.

JFM

15:41 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Remue-méninges constitutionnel

imagerie cérébrale.jpgC'est officiel, les 80 constituants commenceront leurs travaux par un grand remue-méninges. Comme les Vaudois. C'est d'ailleurs un ancien constituant vaudois, Jacques Zwahlen qui sera le Monsieur Loyal de la Journée. L'événement aura lieu le "samedi 7 mars dans un coin de la campagne genevoise". Le communiqué de presse ne dit pas si la journée est publique.

Ce brain-storming sera suivi d'une séance plénière le jeudi 26 mars, au cours de laquelle la Constituante devrait notamment désigner les membres des cinq commissions thématiques. C'est en leur sein et à huis-clos qu'auront lieu les débats délicats, lorsqu'il s'agira de décider du droit de vote et d'éligibilité des étrangers au plan cantonal, de l'insertion ou non dans la Constitution de l'interdiction de la chasse et de l'énergie nucléaire, du revenu minimal de citoyenneté, de la transparence fiscale, du statut des communes et de la future gouvernance du Pays de Genève étendu aux bornes de l'agglomération franco-valdo-genevois actuellement en projet.

En ces temps modernes, où Darwin concurrence Dieu dans l'imaginaire collectif, le remue-méninges est à l'organisation sociale ce que le hasard est au monde, un principe créateur. Reste à cerner la nécessité: physique quantique, physique classique et sélection naturelle dans ce monde-ci, Constitution fédérale, frontière cantonale et démocratie directe dans ce monde là.

Mais au fait kesako remue-méninges?

Lire la suite

03/02/2009

Les benjamins créent le premier cercle thématique

cercle jeunes.jpgLes benjamins de la Constituante, motiviés sans doute par la performance présidentielle de la benjamine, ont créé le premier cercle thématique de l'assemblée. A peine la séance de travail bouclée, écrit Henri Della Casa dans la Tribune ce matin, la présidente sortante de l’assemblée Louise Kasser, 23 ans, et ses collègues Murat Alder (27 ans), Cyril Mizrahi (29 ans) et Florian Irminger (25 ans) ont annoncé la création de ce groupe d’intérêts. Et répondent par la même occasion à l’appel de plusieurs jeunes d’assurer un relais entre élus et membres de la société civile. (photo P Gilliéron: Lionel Halpérin (lib), Florian irminger, Louise Kasser (verts), Cyril Mizrahi (soc) et Murat Alder (rad))

Les cercles sont des structures souples, mais néanmoins formelles, dont parle l'article 12 du règlement de la Constituante. Contrairement aux cinq commissions de travail de 17 membres, ils ne sont pas soumis à la règle de la non publicité des délibérations.

Lire la suite

14:15 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

02/02/2009

Je le jure, je le promets, Je m'y engage!

perregaux kasser.png"Présent!" a crié le jeune radical Murat Alder à l'énoncé de son nom par la benjamine de la Constituante, à qui est revenu l'honneur de présider la cérémonie de la prestation de serment des 80 constituants. Les rires des quelques 300 personnes présentes ont couvert le commentaire de Louise Kasser. Qui, imperturbable, à appeler un à un tous ses collègues: "Je le jure", "je le promets", "je m'y engage". Il faudra engager un sociologue pour établir la géographie des serments des constituants. Les croyants affichés semblent avoir préféré le "Je le jure", les croyants citoyens le "Je le promets" et les agnostiques et les athées le "je m'y engage", une tentative typologique parmi d'autres, qui se discute évidemment.

Murat Alder eut droit à un second appel. Avant que Christianne Perregaux, une des quatre présidents de l'assemblée, ne relise le serment pour Louise Kasser, qui rentrait dans le rang. Non sans émotion et sous les applaudissements de ses collègues conquis par l'aisance de cette jeune femme à la poigne de fer. Bonne mère avant l'heure, elle aura sacrifié un semestre de ses études aux premiers pas de la Constituante et aura aussi eu la chance d'avoir un employeur compréhensif.

Voir aussi de sympathiques photos dans Planète Photos, le blog de Haykel EZZEDDINE chasseur d'images et pourfendeur des contradictions et surtout fan du Jet d'eau

 

Lire la suite

22:32 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les quatre présidents sont élus

4 présidents élus le 2 février 09.pngLa séance reprend à 16h30 et l'assembée achève l'examen du règlement. Vers 17 heures, elle passe au débat d'élection des quatre présidents. A 17h30, Louise Kasser suspend la séance pour permettre le dépouillement de l'élection qui s'opère à bulletins secrets.

Le résultat tombe peu après 17h45. Sont élus à la présidence collégiale pour une année la Verte et associatif Marguerite Contat-Hickel, élues avec 58 voix, la socialiste pluraliste Christiane Perregaux 57 voix, le radical Thomas Büchi 52 voix et l'ancien conseiller national libéral Jacques-Simon Eggly, le mieux élus des constituants le 19 octobre 2008, qui obtient juste la majorité absolue avec 43 voix. Souhail Mouhanna présenté par l'AVIVO et l'UDC Amaudruz n'ont donc pas été élus.

Comment ces quatre présidents vont-il tenir le gouvernail de l'assemblée? Le bureau provisoire qui a fini par proposer cette solution de consensus a laissé toute liberté aux quatre élus pour se partager la tâche. Dans un baroud d'honneur le PDC a tenté d'imposer l'élection d'un président et de trois vice-président. La proposition a largement échoué les radicaux et les libéraux qui n'étaient pas opposés à cette option l'on finalement abandonné au nom du consensus initial.

L'assemblée poursuit son ordre du jour par l'élection du Bureau.

Elle doit encore voter une résolution dans laquelle elle réclame solennellement l'aide du Conseil d'Etat et demande aux autorités communales de lui réserver un bon accueil et de lui apporter leur soutien humain et logistique lorsque des séances de travail se dérouleront sur leur territoire. Elle invite enfin chaleureusement la population genevoise à participer aux débats afin de doter notre République et canton de Genève d'une constitution exemplaire dont les générations futures pourraient être fières.

JFM

17:45 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'entrée en matière sur le règlement est voté sans opposition

plenière 2 fév partie gauche.JPG14h53. L'entrée en matière sur le projet de règlement est acceptée par 74 voix sans opposition. L'assemblée entame l'examen détaillé des articles. Des amendements sont déposés pour les articles 12 (indemnisation des membres des cercles thématiques), 14 (présidence), 23 (nombre de commissions), 27 (traitement par les commisions des propositions extérieures) et 64 (traitement des propositions collectives).

16h05, les amendements relatifs aux articles 12, 14 et 23 étaient refusés. La Constituante fait une pause jusqu'à 16h30.

Lire la suite

14:58 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ils siègent par groupe mais selon une géographie politique inédite

plenierre 2 fév 09.JPG14h03. Seule sur son perchoir de présidente, la benjamine Louise Kasser actionne la cloche. Un brin dissipés, les constituants s'installent selon les groupes politiques. De gauche à droite vu de la présidence, on reconnaît les quatre membres de Solidarités, les 11 socialistes, les 13 libéraux les 8 de l'UDC, les 9 de l'AVIVO, qui font face à la tribune présidentielle, puis viennent les 6 démocrates-chrétiens dans le coin sud, les 10 Verts et associatifs et, devant eux, les 3 des Associations, les 7 radicaux et enfin les 6 de Genève Avance, un groupe issue des milieux économiques.

14h10, la présidente invite les deux auteurs du règlement, le socialiste Tanquerel et le Vert Hottelier à la rejoindre. Ils siègent à sa gauche. L'examen du règlement démarre par une exposition par le professeur Hottelier  des travaux de la Commission du règlement qui a siégé 10 séances depuis l'élection de la Constituante le 19 octobre dernier.

Lire la suite

14:11 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les Constituants et les pleurs de Federer

federer pleure.jpgA l'heure des pleurs de Federer, du Super Bowl américain, des ripostes disproportionnées du gouvernement israélien, du réchauffement climatique, du désespoir français et de l'obamania, sans parler des manifs anti-Davos, de l'hiver qui n'en finit pas et de l'hypersexualité des ados, la prestation de serment de la Constituante genevoise tombe évidemment un peu à plat. Combien seront-ils les Genevois, ce soir sur le coup de 19h, à assister à l'évenement, serrés entre les canons sous l'ancien arsenal?

Pourtant Genève a de la chance de lancer sa révision constitutionnelle en 2009. En cette année charnière où le monde traverse une double révolution:

  • la crise économique qui bute sur sur le réchauffement climatique. Comment tolérer en effet qu'on finance avec l'argent public la casse de voitures encore en état pour favoriser l'achat de voitures neuves et qu'on demande aux gens gavés de consommer encore et encore pour maintenir l'emploi!
  • la montée en puissance de la soft gouvernance. Une révolution froide, dont on ne mesure pas les effets. Xavier Comtesse, qui à Genève s'en est fait l'analyste le plus pointu, donne trois exemples éclairants: Bologne, Internet. Wikipedia. J'y ajoute le projet d'agglomération franco-valdo-genevois.

Lire la suite

10:04 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

01/02/2009

La Constituante prête serment le jour de la fête de la Chandeleur

chandelle.jpgLa Constituante prête serment ce soir à 19h à l'ancien Arsenal. Quelque 500 personnes peuvent tenir autour des canons. Dans l'après-midi, la Constituante aura adopté son règlement et élu quatre présidents.

Une fois n'est pas coutume, la Gazette de la Constituante, blog citoyen ouvert à tous ceux qui souhaitent contribuer au succès de cette aventure civique, publie le communiqué de presse diffusé la semaine passée par la présidente et benjamine de l'assemblée, Louise Kasser. A noter que le 2 février coïncide avec la fête de la Chandeleur. Fête traditionnelle au cours de laquelle on allumait des chandelles symboles de purification et que l'Eglise associa à la présentation de Jésus au Temple.

Lire la suite

17:31 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook