01/04/2009

Les cinq commissions sont composées

marguerite.jpgLa présidente prima inter pares de la Constituante se prénomme Marguerite, un joli prénom presque prédestiné et bien illustratif de notre assemblée chargée d'ici 2012 de raviver les racines du microcosme genevois. La Constitution, c'est en effet une affaire d'assise, d'ancrage, d'enracimement légal. Droits et devoirs, libertés, gouvernance et tout ça pour quoi, comment? Telles sont les questions existentielles que les 80 élus vont dès la semaine prochaine affronter. Et ce n'est pas une mince affaire.

Après s'être mis d'accord sur le découpage des sujets et la répartition des compétences lors de sa session de mars, la Constituante installera ces cinq commissions thématiques mardi et mercredi prochains, en pleine semaine sainte ou, selon une vue moins catholique du calendrier, à la veille des vacances de Pâques. On trouvera ci-dessous le tableau de l'affectation des 80 élus dans les commissions.

Chaque commission s'organise comme elle l'entend. Elles seront présidées par un ou une président-e dont le mandat s'éteindra au bout de neuf mois. Selon le plan de travail adopté jeudi dernier, elles vont plancher, auditionner et proposer les premiers articles et/ou thèmes clés d'ici le printemps prochain.

La prochaine séance plénière de l'AC aura lieu le jeudi 28 mai. (JFM)


commissions compositions.jpg
planing commissions .jpg

Commentaires

Reconnaitre la compétence des citoyens, voilà un chantier constitutionnel !
En démocratie l’aptitude à juger des affaires politiques doit être considérée comme universelle.
Aujourd’hui, il faut reconnaitre la capacité de chaque genevois/e à délibérer, avec d’autres, sur le bien commun et sur son aptitude à mettre ses compétences individuelles au service d’un projet commun.
Il n’existe pas de question complexe qui doit être, à priori, réservée à des spécialistes dès qu’il s’agit d’en juger politiquement.
Les citoyens de Genève sont capables de se prononcer, en mobilisant pour y parvenir des considérations de justice générale.

Écrit par : charly schwarz | 03/04/2009

Les commentaires sont fermés.