29/04/2009

Les socialistes, le 1er Mai et la Constituante

"Le 1er Mai n'est-il pas le moment rêvé pour réaffirmer les droits des travailleurs?"  Fort de ce constat, le président du parti socialiste genevois René Longet a annoncé en début d'après-midi, rue des Voisins, le lancement vendredi de la première proposition collective à l'adresse de la Constituante.

Le texte, qui doit recueillir 500 signatures au minimum pour être officiellement pris en compte, revendique l'inscription formelle dans la future constitution de 2012 des libertés et des droits syndicaux "qui sont totalement absents de la constitution genevoise actuelle et sont bafoués par certaines entreprises genevoises, comme le montre le récent licenciement de la déléguée syndicale Marisa Pralong par Manor".

Tout en reconnaissant que dans la pratique le dialogue social était effective à Genève - "mais il s'agit de l'étendre à tous les secteurs" - Jean-Pierre Thorel du syndicat Unia a dénoncé une dégradation des conditions de travail et des violations des droits des travailleurs chez Givaudan, chez Frank Muller ainsi que chez un charcutier de Meyrin.

Le parti socialiste ne s'est guère préoccupé de savoir si les autres composantes de la gauche suivraient son action. "On voit mal qu'elles refusent de s'associer à cet acte de démocratie participative," a déclaré Véronique Pürro. La candidate socialiste au Conseil d'Etat profite pour accuser Mark Muller de démanteler les services chargés de surveiller les relations du travail et les chantiers.

Lire la suite

15:33 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités, Partis | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

28/04/2009

Constituants: ne soyez pas des carpes!

cour les six juges.pngLes constituants travaillent. Les cinq commissions se réunissent à un rythme hebdomadaire, le mardi et le jeudi de 16 heures à 19 heures. Cependant toutes les structures de l'assemblée, chargée d'ici 2012 de réécrire les règles du vivre ensemble des 453'000 habitants de Genève, ne sont pas encore en place. Ce ne sera le cas que le 28 mai, date de la prochaine séance plénière. Toute la communication repose pour l'heure encore sur les épaules des quatre coprésidents.

Dans le silence qui accompagne donc les premiers pas de la Constituante, les partis, qui eux sont en campagne électorale pour l'élection du Grand Conseil et du Conseil d'Etat de cet automne, font flèche de tout bois.

L'UDC par le blog de son secrétaire général annonce ce matin le dépôt d'un projet de loi constitutionnel pour soumettre l'assemblée constitutionnelle au contrôle de la Cour des comptes (photos, pour les identités cliquez ici). Si les députés adoptent ce projet, les Genevois devront donc voter sur la Constituante. De quoi ajouter encore aux troubles politiques. D'autres groupes songent à ouvrir la possibilité de voter sur des projets concurrents à l'issue des travaux de la Constituante. Ce qui imposerait aussi une modification constitutionnelle.

Lire la suite

14/04/2009

Citoyennes, citoyens, à vos plumes!

5 présidents.png

Les premiers présidents des cinq commissions thématiques ont été élus mardi et mercredi dernier.

  • Maurice Gardiol (Socialiste pluraliste) préside la Commission 1 Dispositions générales et droits fondamentaux
  • Jacques Pagan (UDC) préside la Commission 2 Droits politiques
  • Lionel Halpérin (Libéraux et indépendants) préside la Commission 3 Institutions : les trois pouvoirs
  • Carine Bachmann (Verts et Associatifs) préside la Commission 4 Organisation territoriale et relations extérieures
  • Benoît Genecand ([ge]avance)préside la Commission 5 Rôle, tâches de l'Etat et finances.

Les cinq sont élus pour neuf mois. Le communiqué de presse diffusé cet après-midi par la co-présidente Marguerite Contat-Hickel ne donne pas les noms de leurs successeurs qui ont dû être élus aussi au poste de vice-président la semaine passée.

Les séances des commissions formées de 17 membres ne sont pas publiques. Marguerite Contat-Hickel lance cependant le processus participatif et invite la population à adresser ses doléances à l'adresse suivante: Assemblée Constituante genevoise• 2, rue Henri Fazy • Case postale 3919 • 1211 Genève 3 Fax 022 546 87 01 • e-mail : contact@constituante.ge.ch.

"Les Commissions auront à coeur d'être à l'écoute de la population", note-t-elle. Et de rappeler que "chacun peut faire part de propositions individuelles. De même, des propositions collectives peuvent être soumises à l'Assemblée Constituante. Ces dernières doivent être traitées dès lors qu'elles sont appuyées par 500 signatures." Ainsi en dispose le règlement de l'Assemblée que l'on peut consulter ici.

La Gazette de la Constituante publiera volontiers les lettres, pétitions et autres suppliques qui lui parviendront. Merci de les adresser à blog@tdg.ch. Seuls les textes dont l'auteur aura indiqué son nom et son adresse seront pris en compte.

A vos plumes habitant-e-s de Genève! (JFM)

07/04/2009

Sophie Florinetti sera secrétaire générale de la Constituante

florinetti.jpg"Née Sophie Valticos en 1957 à Genève, j'y ai grandi dans un milieu international. Mariée et mère de deux fils de 20 ans, je suis ainsi devenue experte en gestion logistique (un frigo toujours rempli), analyse transactionnelle (le ton fait la chanson) et management des crises (concilier tout et son contraire)." Voilà comment se présente Sophie Florinetti sur son site internet.

Nulle doute, à la lecture de ces trois projets et de son cv, que l'Assemblée constituante a trouvé une perle en la nommant secrétaire générale. Son dernier passage éclair à la tête de la controversée Gérance immobilière municipale de la Ville de Genève n'a pas fait hésiter le comité de sélection composé des vice-présidents Christiane Perregaux et Thomas Büchi et de Marie-Thérèse Engelberts et Michel Chevrolet. Leur choix rendu public hier soir n'a pas été facile. Ils ont reçu 65 dossiers dont ceux de nombreux journalistes.

Six mois après son élection, alors que les cinq commissions thématiques siègent pour la première fois aujourd'hui et demain pour désigner leur président et vice-président, lesquels fonctionneront neuf mois, il était temps que la Constituante se dote d'un capitaine, dont la tâche sera certes pas de faire de l'ombre à l'armateur collectif qu'est le G80, mais de mener à bon port le navire de la Constituante. Ce qui ne sera pas une mince affaire. La mer des sarcasmes, qu'alimentent parfois certains membres de l'assemblée, ne manque ni de récifs ni d'anguille ni de requins.

Lire la suite

07:40 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

03/04/2009

Notre G80: Constitufiction

A l’heure où le G20 promet de réinventer la gouvernance financière mondiale en réformant la constitution monétaire de Bretton Woods, un G80 est désormais en ordre de bataille à Genève. L’ambition est moins planétaire, mais, en cette année du 500e  anniversaire de la naissance de Calvin, le défi conceptuel n’est pas moindre pour les 80 élus de la Constituante que celui qu'on à relever les médecins et ingénieurs du capitalisme.

«Au nom du développement durable, du principe de précaution et de la démocratie participative, le peuple de Genève, natifs et résidents tous égaux en droits et en devoirs, se donne la Constitution suivante.» Tel pourrait être le préambule de la loi fondamentale qui sera soumise au vote des Genevois en juin 2012, année où la cité commémorera le tricentenaire d’un autre fils de la nation, le citoyen de Genève, Jean-Jacques Rousseau.

Deux dates clés pour un texte fondateur: la gestation de la future Constitution genevoise se présente sous les meilleurs auspices. Que nenni!

Lire la suite

10:06 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

01/04/2009

Les cinq commissions sont composées

marguerite.jpgLa présidente prima inter pares de la Constituante se prénomme Marguerite, un joli prénom presque prédestiné et bien illustratif de notre assemblée chargée d'ici 2012 de raviver les racines du microcosme genevois. La Constitution, c'est en effet une affaire d'assise, d'ancrage, d'enracimement légal. Droits et devoirs, libertés, gouvernance et tout ça pour quoi, comment? Telles sont les questions existentielles que les 80 élus vont dès la semaine prochaine affronter. Et ce n'est pas une mince affaire.

Après s'être mis d'accord sur le découpage des sujets et la répartition des compétences lors de sa session de mars, la Constituante installera ces cinq commissions thématiques mardi et mercredi prochains, en pleine semaine sainte ou, selon une vue moins catholique du calendrier, à la veille des vacances de Pâques. On trouvera ci-dessous le tableau de l'affectation des 80 élus dans les commissions.

Chaque commission s'organise comme elle l'entend. Elles seront présidées par un ou une président-e dont le mandat s'éteindra au bout de neuf mois. Selon le plan de travail adopté jeudi dernier, elles vont plancher, auditionner et proposer les premiers articles et/ou thèmes clés d'ici le printemps prochain.

La prochaine séance plénière de l'AC aura lieu le jeudi 28 mai. (JFM)

Lire la suite