28/05/2009

Il y a encore un parti qui croit à la constituante

logo les socialistes.jpgA défaut d'avoir rendu possible la rédaction en ligne par les Genevois de la Constitution Genève XXI - mais peut-être la Constituante découvrira-t-elle ces outils de la participation citoyenne en ligne avant 2012 - le sacro-saint règlement de l'assemblée ouvre la porte à la pétition populaire.

Les socialistes s'y sont engouffrés pour défendre les droits syndicaux. Ils annoncent ce matin le dépôt cet après-midi d'une proposition collective, forte de plus de 500 signatures, qui visent à inscrire les droits sociaux fondamentaux dans la future règle du jeu de la société genevoise. On lira ci-dessous leur communiqué.


Proposition collective à l'adresse de l'Assemblée constituante.

Les Socialistes revendiquent le respect des libertés et des droits syndicaux.


Le PSG a récolté, dans les délais qu'il s'était impartis, les 500 signatures requises pour déposer sa proposition collective relative aux droits syndicaux, lancée le 1er mai 2009.

Le dépôt des signatures se fera en marge de la séance plénière de l'Assemblée constituante et sera l'occasion de préciser les attentes du PSG et des signataires vis-à-vis des Constituant-e-s.

En période de crise tout particulièrement, l’inscription dans la Constitution des droits sociaux fondamentaux est un enjeu essentiel pour les Socialistes.

Le PSG a le plaisir de convier la presse au dépôt de cette proposition collective:


Jeudi 28 mai 2009 à 13h30

à la salle des Pas perdus Hôtel de Ville

Rue de l'Hôtel-de-Ville 2 – 1204 Genève


René Longet, Président
Tel : 079 690 31 19

Commentaires

La Constituante c'est en principe se projeter dans l'avenir avec de nouvelles idées de gouvernance 2.0 (Internet), avec des notions de transparence, d'accountability (le fait de rendre des comptes), des réseaux sociaux....et même la notion de travail devrait changer dans le futur. C'est pourquoi, le droit syndical évoqué aujourd'hui fait déjà figure du passé.

Écrit par : demain | 28/05/2009

Défendre des droits hérités d’un temps où le capital industriel asservissait est dépassé !

Mais depuis longtemps le PSG est dépassé sur sa gauche et sur sa droite.
Ne lui resterait-il plus que l’appel aux chimères syndicales pour exister ?

Triste !

Écrit par : Charly Schwarz | 28/05/2009

Transparence, Internet, tout cela est bel et bon. Dans ma commune comme à la Constituante, j'ai toujours défendu l'utilisation des nouvelles technologies et la transparence sur les débats de commission, entre autres. Croyez-vous que ce sont les Socialistes qui ont inscrit dans la loi sur la Constituante, en dérogation à la LIPAD, que les "procès-verbaux de commissions ne sont pas publics"?

Sans doute la notion de travail doit-elle évoluer; je suis très favorable par exemple à l'idée du revenu de base, qui fait l'objet d'une autre proposition collective soutenue par le PS.

Cela étant, le travail demeure une valeur fondamentale et reste pour la grande majorité de la population, qui ne détient pas le capital, la source de revenu unique qui leur permet de vivre.

Ce discours n'a rien de marxiste, c'est juste la réalité. Quand on voit que Manor essaie à tout prix de se débarasser d'une déléguée syndicale, dire que les droits syndicaux et le partenariat social sont des conbats dépassés relève évidemment du déni.

Bien à vous,

Cyril Mizrahi, constituant, vice-président du PSG

Écrit par : Cyril Mizrahi | 29/05/2009

Les commentaires sont fermés.