30/05/2009

Citoyennes, citoyens, ne laissez pas la Constituante tranquille!

cercle-chromatique3.jpgL'Assemblée constituante a voté son concept de communication que sa commission de communication doit encore muscler côté participation du public. Elle a, jeudi soir, voté ses budgets pour 2009 et 2010, ce dernier faisant partie du budget de l'Etat ne devrait pas être entériné avant le mois de décembre...

Elle a encore nommé en deux tours de srutin les cinq membres de sa commission de rédaction (Tanquerel, Hottelier, Grandjean, Alder et Grobet), une commission exclusivement masculine, ce qui n'a, jusqu'à présent, suscité l'ire d'aucun/e féministe de la République, peut-être parce qu'elle est majoritairement à gauche ou subtilement au centre, selon à quel bord on attribue le Vert et spécialiste de l'histoire des relgiions Grandjean).

Elle a sans débat constitué sa commission de coordination formée des présidents des cinq commissions thématiques et des deux coprésidentes (Perregaux et Contat-Hicke) sans quoi on se serait à nouveau retrouvé avec une commission exclusivement ou presque exclusivement masculine.

Bref tous les organes de la noble assemblée sont désormais en place. Il en manque pourtant encore quelques-uns. Et ces derniers sont peut-être le moyen d'éviter à la Constituante de tomber dans l'anonymat entre les séances plénières de son assemblée générale. Il s'agit des cercles.

La suite ci-dessous. Voir aussi la vidéo du rapport de Carine Bachmann, présidente de la commission 4 Territoire et relations extérieures.


Officiellement il n'y en a qu'un de constituer. Le cercle des jeunes, dont on n'a plus entendu parler depuis sa création. Le cercle du développement durable devrait se mettre à rouler bientôt. Et les autres? Certes nos constituants sont des miliciens et les travaux en commission leur prennent plusieurs heures par semaine. Mais ces travaux ne sont pas publics. Impossible donc de suivre l'avancement des débats, les avis des uns et des autres sur les questions qui fâchent. A moins d'imaginer de multiplier les séances plénières qui tourneront vite à la foire d'empoigne, il conviendrait peut-être que les constituants adoptent un mode de travail plus participatif.

La solution: moins de séances de commission et plus de cercles, dont les débats et les auditions peuvent eux être publics.

La société civile doit se mobiliser pour convaincre dans chaque camp d'entamer sans tarder cette mue. A commencer par l'Association pour une nouvelle constitution qui s'est mis en dormance cet hiver, mais qui a une responsabilité morale évidente de secouer le cocotier.

Votre dévoué JFM

En attendant voici le rapport de Carine Bachmann, présidente de la commission 4 Territoire et relations extérieures. Les autres vidéos de l'assemblée du 28 mai sont ici et là.

Commentaires

après avoir suivi ces débats à la TV on peut faire deux constats et un pronostic.

constats:
1. le niveau d'expression et la qualité des prises de paroles est sans comparaisons avec le grand conseil. la position assise est certainement un plus (de même que l'absence de Stauffer)
2. Genève doit avoir la droite la plus stupide de monde pour avoir laissé filer la majorité du comité de rédaction de la future constitution à la gauche. D'autant plus en organisant elle-même l'entrée de l'extreme gâuche la plus opposée à une nouvelle constitution (Grobet). Tout ça pour ne pas offrir de siège à l'UDC et au MCG qui avaient cette fois-ci deux candidats de haute tenue et nettement mieux que la candidat radical. Comme quoi l'expérience de douze années de gouvernement grobétien ont du servir le grand capital bien mieux qu'on l'imagine puisque c'est manifestement la droité economique et non la droite politique qui a créé de toutes pièces ce résultat assez miteux il faut le dire.

Pronostic:
cette Assemblée va siéger 4ans mais sera incapable de nous proposer un texte acceptable. On peut d'ores et déjà dire que la souveraineté genevoise sera réduite en miettes ce qui ne pourra convenir aux vrais genevois, leur république dont ils sont si fiers étant rabaissée au rang d'une circonscription électorale et administrative, ce que même Napoléon n'avait pas osé faire!
Les pouvoirs ne seront pas remaniés alors qu'il y a une urgence manifeste à le faire. les droits fondamentaux n'auront qu'une place de faire-valoir ce qui est pire qu'actuellement et enfin la gauche désormais majoritaire dans cette assemblée va vouloir imposer des droits politiques aux étrangers quand bien même une majorité les leur a refusé.

Ce sera un fiasco à 20 millions grâce aux bourgeois qui veulent,disent-ils, économiser les deniers publics.

En dernière analyse le résultat de ce comité de rédaction préfigure le résultat de cet automne avec une double majorité de gauche et une gouvernement à 5/2 qui sera franchement à gauche avec là aussi la gauche évangéliste bien présente (Granjean/Kunzler) soit des personne certainement instruites mais incroyablement déconnectées de la vraie vie.

Merci à cette droite économique qui non seulement ne voit rien et ne comprend rien mais qui en plus tire avec autant de précision contre son camp. Il est vrai qu'avec un barde aussi finissant elle ne peut faire que des fausses notes!

Écrit par : José Garcia-Lopez | 31/05/2009

Je partage l'avis de M. Garcia et j'y ajouterai que cette droite rigide est la même que celle qui a causé la demol(e)ition du monde.....économique!

Écrit par : Ester Cohen | 31/05/2009

@José Garcia-Lopez

"l'extreme gâuche la plus opposée à une nouvelle constitution (Grobet)."
HA HA HA HA HA ..NO COMMENT

LA CONSTITUANTE EST UNE GRANDE POMPE A FRIC POUR POLITICIEN ET RICHTO EN FIN DE COURSE.

LA PLUPART DE LEURS PROJETS SERA REJETE EN BLOC ET NOUS AURONS PERDU UN MAX DE FRIC.

JE NE CROIS PAS QUE CE PETIT MANÈGE VA DURER ENCORE LONGTEMPS...LES CAISSES SONT (SOIT DISANT) VIDES...ALORS IL FAUDRA STOPPER LA CUPIDITEE DE CERTAINS CONSTITUANTS AVIDENT ...DONC MORTS DANS L'OEUF...

CHAQUE JOUR ILS S'ENFONCENT ENCORE PLUS... CE QUI RENDRA LA BAFFE ENCORE PLUS DOULOUREUSE POUR LE BIEN DE TOUS...

L'IMMOBILISME çA N'A PAS DE PRIX MAIS çA SE PAIERA CHÈRE...

Écrit par : mur | 01/06/2009

Bonsoir à tous,

Effectivement, l'on commence à avaoi le désagréable sentiment que cette Constituante n'est rien d'autre qu'une source de financement des partis politiques. Certains en ont vivement besoin lors de cette année éléctorale.

Cette façon de procéder est inadmissible.
Le budget présenté jeudi ne passerait pas le moindre contrôle fiscal. Il est hors des normes comptables suisses. Rien que le fait que le salaire de la secrétaire générale et celui du secrétaire-juriste n'y figurent pas, est déjà la preuve que derrière tout ce mic-mac se cache de drôles d'agissement.

Une fois de plus, le contribuable genevois est trompé.

Cette Assemblée est lamentable.

Écrit par : Stéphane | 01/06/2009

@MUR nt si elle ne sert à rien on pourrait espérer que cet argent serve à l'instruction publique pour y envoyer des incultes comme vous.

A vous lire on ne sait pas si on doit préférer l'immobilisme de la constituante ou la marche arrière de vos positions toujours calquées sur le modèle collectiviste dont on connait les effets dévastateurs.

@stéphane je ne vois pas ce qu'un contrôle fiscal ait sa place ici. C'est certainement d'un contrôle des comptes dont vous voulez parler. Mais pour cela il faudrait que la cour des comptes soit autre chose que ce qu'elle n'est actuellement, aux mains de la même bande des 4 que ceux qui font danser la constituante!

Comme vous appartenez aussi au camp de ceux qui sont opposés à une nouvelle constitution, elle a en effet peu de chance de voir le jour.

Merci les bourgeois!!!

Écrit par : jean-jacques | 02/06/2009

Quid du "Cercle du développement durable"?

Après la création du "Cercle des jeunes" (02.02.09), le "Cercle du développement durable", été formellement constitué le 18.05.09. Il a été annoncé lors de l'Assemblée plénière du 28.05.09, sous le point divers.

Il a été constitué par et est actuellement composé de Mme et MM:

- Carine Bachmann, groupe Verts et Associatifs, Présidente de la CT4
- Thomas Büchi, groupe Radical-Ouverture, Coprésident de l'AC et Membre de la CT2
- Boris Calame, groupe Associations de Genève, Membre du Bureau de l'AC et de la CT5
- Maurice Gardiol, groupe socialiste pluraliste, Président de la CT1
- Benoît Genecand, groupe G[e]'avance, Président de la CT5
- Ludwig Muller, groupe UDC, Membre du Bureau de l'AC et de la CT4
- Philippe Roch, groupe PDC, Membre de la CT1

Ce cercle souhaite accompagner le travail des cinq Commissions en s'assurant de la présence des différentes sensibilités politiques. Il est ouvert aux Constituant-e-s intéressé-e-s.


Boris Calame
Constituant des "Associations de Genève"
et coordinateur du "Cercle développement durable"

Écrit par : Boris Calame | 03/06/2009

Les commentaires sont fermés.