30/05/2009

Citoyennes, citoyens, ne laissez pas la Constituante tranquille!

cercle-chromatique3.jpgL'Assemblée constituante a voté son concept de communication que sa commission de communication doit encore muscler côté participation du public. Elle a, jeudi soir, voté ses budgets pour 2009 et 2010, ce dernier faisant partie du budget de l'Etat ne devrait pas être entériné avant le mois de décembre...

Elle a encore nommé en deux tours de srutin les cinq membres de sa commission de rédaction (Tanquerel, Hottelier, Grandjean, Alder et Grobet), une commission exclusivement masculine, ce qui n'a, jusqu'à présent, suscité l'ire d'aucun/e féministe de la République, peut-être parce qu'elle est majoritairement à gauche ou subtilement au centre, selon à quel bord on attribue le Vert et spécialiste de l'histoire des relgiions Grandjean).

Elle a sans débat constitué sa commission de coordination formée des présidents des cinq commissions thématiques et des deux coprésidentes (Perregaux et Contat-Hicke) sans quoi on se serait à nouveau retrouvé avec une commission exclusivement ou presque exclusivement masculine.

Bref tous les organes de la noble assemblée sont désormais en place. Il en manque pourtant encore quelques-uns. Et ces derniers sont peut-être le moyen d'éviter à la Constituante de tomber dans l'anonymat entre les séances plénières de son assemblée générale. Il s'agit des cercles.

La suite ci-dessous. Voir aussi la vidéo du rapport de Carine Bachmann, présidente de la commission 4 Territoire et relations extérieures.

Lire la suite

29/05/2009

La Gazette censurée?

censure 28 mai 09.pngOuf, je l'ai échappé belle. Mais ce n'est peut-être que partie remise. Hier après-midi, je m'installe à la tribune des journalistes avec deux confrères. La tribune du public est, elle, quasi vide. J'ouvre mon ordinateur portable et fixe une petite caméra vidéo sur un trépied de poche. Le président Eggly ouvre la séance. Une quinzaine de constituants sont absents. Est-ce la raison de l'agitation de l'huissier qui me fait des signes depuis la salle. Mon confrère me dit:

- Tu n'as pas le droit de filmer?

- Ah bon? Léman bleu a l'exclusivité de la retransmission?

Entre temps, l'huissier a gravi les deux volées d'escalier et m'intime l'ordre de cesser de fimer l'assemblée qui se poursuit. Je lui demande en vertu de quelle loi, il agit. Il pointe son doigt vers la porte de la galerie du public, où le règlement du Grand Conseil est affiché. Interdiction de filmer et de prendre des photos! Je parlemente, m'étonne de cet entrave à la liberté de la presse et finit par trouver l'argument qui fait reculer le fonctionnaire: "Mais nous ne sommes pas au Grand Conseil!"

L'huissier se retire et s'en va faire son rapport au président (photo). La séance se poursuit. Les élus du groupe Associations de Genève, qui ont repéré le manège, rigolent. Le règlement de l'assemblée constituante sera-t-il amendé? Le président Eggly a annonce que plusieurs points litigieux étaient déjà à l'examen de la commission du règlement. (JFM)

Pour voir la vidéo de l'ouverture et des rapporteurs Carine Bachmann et Yves-Patrick Delachaux, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

07:50 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

28/05/2009

Grandjean, Alder et Grobet sont élus au second tour

18h05 Le dépouillement est terminé. JSE annonce les résultats.

Bulletins délivrés 71. Bulletins rentrés 71. Nuls: aucun. Majorité absolue: 36

Sont élus:

Michel Grandjean, verts: 52 voix

Murat Alder, radical: 46 voix

Christian Grobet, AVIVO: 35 voix

Obtiennent des voix

Patrick Dimier: 27 voix

Soli Pardo: 17 voix

Christian Grobet fait exactement le même score qu'au premier tour. Il est le seul candidat qui n'obtient pas la majorité absolue des votes exprimés.

18:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Deuxième tour: deux candidats jettent l'éponge

Michel Ducommun retire la candidature de Nils de Dardel. Michel Barde fait de même pour la candidature de Stéphane Tanner. Il reste donc cinq candidats pour trois places: MM Grobet, Grandjean, Dimier, Alder et Pardo.

A noter qu'aucune des 14 femmes de l'assemblée ne s'est levée pour demander la parité. Serait-ce que des exceptions sont possibles?

Des bulletins roses sont distribués.

JSE déclare que la pause a eu lieu et que la deuxième session est ouverte. Le débat se poursuivra donc avec le budget.

Lire la suite

17:39 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Tanquerel et Hottelier élus au premier tour. Grobet troisième

Tanquerel Thierry.pnghottelier michel.jpg17h15 JSE frappe sur la cloche. Les conversations se poursuivent.

"Mes chers collègues. Il y a eu un problème d'intendance du au fait que des électeurs n'étaient pas à leur place. Il y avait un bulletin de trop. Il a fallu recompter."

72 bulletins délivrés, retrouvés 72. Pas de buletins nuls. Majorité absolue 37

Sont élus

Thierry Tanquerel, socialiste pluraliste: 48 voix

Michel Hottelier, libéral indépendants: 41 voix

Obtiennent des voix

Lire la suite

17:20 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Election de la commission de rédaction. Suspense

DSC00552.JPG16h30. JSE passe à l'élection de la commission de rédaction. Jocelyne Haller et Guy Tornare sont scrutateurs. L'assemblée est suspendue. Mais la pause ne sera décrétée qu'après le résultat du premier tour. Confusion. JSE aurait pu avancer dans l'ordre du jour en ouvrant le débat sur le gros morceau des budgets 2009 et 2010. Leman bleu interrompt sa retransmission à 19h.

17h. Les pronostics vont bon train. La question blochérienne en cours bruit à la buvette: faut-il avoir le couple infernal Grobet Pardo dedans plutôt que dehors?

Le socialiste Tanquerel et le libéral Hottelier assurés d'être élus passeront-ils au premier tour?

Le théologien vert devrait aussi se faire une place dans la commission de rédaction.

La constituante élargira-t-elle ses ailes jusqu'à élire Nils de Dardel?

16:28 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Présentation des neufs candidats à la commission de rédaction

16h05, Jacques-Simon Eggly lit la liste des neuf candidats qui briguent l'un des cinq sièges de l'éminente commission de rédaction. Il passe la parole à chaque groupe pour deux minutes chacun.

Lire la suite

16:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Comment communiquera la Constituante?

DSC00561.JPG15h00. Pierre Gauthier de l'AVIVO présente le concept de communication adopté par le bureau de la Constituante. Il distingue la communication internet et la communication externe. Plusieurs amendements socialistes, UDC, AVIVO sont annoncés.

15h50. JSE passe au vote sur le renvoi du projet au Bureau proposé par les socialistes et soutenus par les Verts et l'AVIVO. Le renvoi est refusé par 42 voix contre 22 et une abstention. 65 élus sur 80 ont participé au vote.

L'amendement socialiste consistant à développer le volet participation du public est adopté par 67 voix contre 2 et 1 abstention. L'amendement UDC est adopté par 56 voix contre 6 et 4 abstentions. Les attachés parlementaires ne seront pas soumis au devoir de réserve.

JSE fait encore voter un amendement de l'AVIVO qui réclame un espace égal pour chaque groupe sur l site internet. La proposition est acceptée par 34 voix contre 27. L'assemblée vote enfin deux amendements Grobet. Le premier est adopté par 34 voix contre 26. Le second qui exige une forme écrite lors des conférences de presse par 45 voix.

Les Associations de Genève propose la publication d'une revue pérenne et une revue de presse. Le premier point est refusé par 36 voix contre 27 oui et 7 abstentions. La revue de presse sur le site internet est adopté par 41 voix contre 25 non  et 3 abstentions.

Un groupe de travail élargi soutiendra la secrétaire adjointe chargée de la communication.

Au vote d'ensemble, le concept de communication est adopté par 67 voix sans opposition.

Dans la foulée et le soulagement général, JSE donne connaissance de la composition de la commission de coordination, laquelle comprendra donc les deux coprésidente Perregaux et Contat-Hickel et les présidents des commissions thématiques.

 

Lire la suite

15:05 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Comment débat la Constituante?

14h55, Jacques-Simon Eggly annonce que le bureau s'est élargi aux chefs de groupe pour savoir comment traiter le concept de communication, le budget et l'élection de la commission de rédaction. JSE propose de fixer les règles de jeu suivantes:

Lire la suite

14:59 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Que font les commissions?

DSC00545.JPGDSC00548.JPGLes présidents des cinq commissions thématiques informent les constituants de l'état de leurs travaux. A les entendre, elles n'ont pas chômé depuis Pâques. Et elles ont encore pas mal du pain sur la planche jusqu'au printemps 2010, date prévu à ce stade pour la première grande consultation des Genevois. Si l'UDC Pagan, fidèle à son personnage n'a rien dit de consistant sur la commission dont il est le président, les autres ont pris quelques libertés avec une lecture rigoriste de la Constitution actuelle, qui prescrit que les travaux des commissions ne sont pas publics. L'ombre de la plainte devant un juge pour infraction à la confidentialité des débats planait durant cet exercice de style indigne d'une démocratie moderne.

 

Lire la suite

14:20 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

La Constituante siège

Jacques Simon-Eggly premier coprésident ouvre la séance, procède à l'assermentation de Simonde de Montmollin, rappelle les dernières activités du Bureau, le budget, le concept de communication et les nominations de la secrétaire générale et de la secrétaire générale adjointe, chargée de la communication. Le coprésident rappelle que la Constituante n'ayant obtenu aucun soutien de l'Etat, son bureau a dû se débrouiller. Jusqu'à procéder à l'audition du personnel engagé chez l'un d'entre eux. "Chez moi" à Perly a dit hier Thomas Büchi, faute d'avoir pu obtenir une sallle de réunion ad hoc le samedi.

14:14 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Il y a encore un parti qui croit à la constituante

logo les socialistes.jpgA défaut d'avoir rendu possible la rédaction en ligne par les Genevois de la Constitution Genève XXI - mais peut-être la Constituante découvrira-t-elle ces outils de la participation citoyenne en ligne avant 2012 - le sacro-saint règlement de l'assemblée ouvre la porte à la pétition populaire.

Les socialistes s'y sont engouffrés pour défendre les droits syndicaux. Ils annoncent ce matin le dépôt cet après-midi d'une proposition collective, forte de plus de 500 signatures, qui visent à inscrire les droits sociaux fondamentaux dans la future règle du jeu de la société genevoise. On lira ci-dessous leur communiqué.

Lire la suite

27/05/2009

Le PDC veut raboter le budget de 5%

Follmi Marco.jpgLe PDC, seul parti avec le groupe Associations de Genève, à ne pas revendiquer un fauteuil à l'éminente commission de rédaction de la Constituante sort du bois à propos des budgets 2009 et 2010 qu'il trouve "excessifs". Dans un communiqué diffusé ce matin, Marco Foellmi  indique avoir déposé hier sur le bureau de la Constituante un amendement demandant son renvoi au Bureau avec mission pour ce dernier de le réduire de 5%. "Il nous apparaît que, s'il y a des postes incontournables, il y en a d'autres qui pourraient être modérés" écrit le constituant sans plus de détails.

Ce matin, Jacques-Simon Eggly n'a pas mentionné cet amendement PDC. Sans doute, en a-t-il reçu d'autres. Il n'a pas caché que le débat pourrait être houleux notamment sur la rubrique 30 du budget  qui alloue un subside de 200'000 francs par an aux 11 groupes représentés à la Constituante. Les partis représentés au Grand Conseil se partagent une enveloppe de 252'000 francs.

Deux autres rubriques risquent d'être fort disputées: Les 550'000 francs alloués aux groupes pour 11 assistants parlementaires (à 60'000 francs pièce) et les jetons de présence dont le total atteint 2,6 millions de francs en année pleine.

 

Lire la suite

14:54 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

La Constitution genevoise coûtera 20 millions

DSC00366.JPGLa future Constitution genevoise coûtera une vingtaine de millions de francs. La facture a été présentée ce matin par les deux hommes de l'actuelle coprésidence en présence de Marguerite Contat-Hickel et Christiane Perregaux, coprésidentes, et de Sophie Florinetti secrétaire générale et Fabienne Bouvier, secrétaire adjointe, chargée de la communication.

Le libéral Jacques-Simon Eggly et le radical Thomas Büchi ont exposé par le menu les budgets 2009 et 2010 qui seront débattus demain après-midi en séance publique à la salle du Grand Conseil. Au total 4,6 millions de dépenses en 2009 et 6 millions en 2010. D'ici 2012 donc, date de la votation populaire, ce seront bien une vingtaine de millions que vaudra le texte de la Constitution, soit 111'111 francs par article, si l'on considère que la future constitution genevois en comportera 180 (le nombre d'articles de la nouvelle constitution vaudoise).

Pour une constitution sensée durer un siècle, c'est donné, d'autant que si les constituants font bien leur travail, ils contribueront par leurs débats à la rénovation de l'esprit citoyen, ce qui n'est pas sans valeur. Si vous voulez moins cher, confiez le travail aux Fribourgeois, ils ont eu la leur il y a six ans pour quatre fois moins cher (mais ont-ils pris en compte tous les coùts?).

Jacques-Simon Eggly, le premier coprésident assure que "le budget est compté au plus près sans excès aucun". L'Etat n'a en effet pas oublié de facturer les locaux du 2, Henri Fazy, inoccupés depuis deux ans après le déménagement des passeports à Onex, dix mille francs par mois.

Pour ceux ou celles qui voudraient chipoter, ils trouveront le détail des dépenses ici.

Question: un éditeur, un expert quelconque, un toubib, vous livre-t-il, lorsque vous commandez un ouvrage, une étude ou un traitement, le détail des salaires des rédacteurs, le montant de ses loyers et de ses frais généraux ou ses dépenses de publicité? Jamais, ces chiffres demeurent dans le secret de la comptabilité des entreprises.

 

Lire la suite

26/05/2009

Neuf candidats pour cinq fauteuils

tg article du 26 mai 09.jpgLes places à la noble commission de rédaction de la Constituante seront chers. Pas moins de neuf candidats - un ou deux désistements de dernières minutes ne sont pas exclus - se disputeront demain après-midi les cinq sièges du comité qui peaufinera les quelque 180 articles de la future constitution genevoise.

A moins que ce ne soit dix articles, comme le souhaite l'avocat MCG Patrick Dimier, auteur d'un projet constitutionnel paru chez Slatkine en 2005, qui espère bien faire partie du club des cinq. Les Constituants lui préféreront-ils l'UDC Soli Pardo? Autre outsider, le jeune radical Murat Alder qui, avec son compère malheureux (non élu en octobre dernier) Alexandre Böhler, a également rédigé un projet de constitution prêt à l'emploi.

Trois candidats devraient être élus "dans un fauteuil". Les professeurs de droit Michel Hottelier, parti libéral et indépendant, Thierry Tanquerel, socialiste pluraliste, et le vert Michel Grandjean.

Les autres candidats à briguer une place de rédacteur de la Constitution genevoise du XXIe siècle sont l'ancien conseiller d'Etat socialiste Christian Grobet de l'AVIVO, l'ancien conseiler national socialiste Nils de Dardel de Solidarités,  et l'ancien directeur général de l'Administration fiscale Stéphane Tanner, de Ge-avance, qui pourrait se désister. L'élection a lieu à la majorité, en plusieurs tours de scrutin si nécessaire.

Pour lire l'article paru dans la Tribune ce matin, cliquez sur la vignette pour l'agrandir.

15:46 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

25/05/2009

Deux vedettes libérales surchargées démissionnent

Ils sont chacun dans leur domaine des vedettes en Suisse romande. Le pâtissier à succursales multiples Gilles Desplanches et la productrice des reality-showes à la sauce suisse, Béatrice Barton, jettent l'éponge.

Ce sont les deux premiers constituants à abandonner la noble assemblée. Tous deux ont fait état d'un emploi du temps surchargé pour expliquer leur décision à René Koechlin, chef du groupe libéral à la Constituante.

MontmollindeS.jpgSimone de Montmollin, directrice de l'Union suisse des oenologues, prêtera serment ce jeudi. La Constituante tient en effet sa troisième session ordinaire depuis son élection en octobre dernier. L'élue de Troinex remplacera Béatrice Barton à la commission 1 "Dispositions générales et droits fondamentaux".

WeberJ.jpgSecond viennent ensuite, le physicien Jacques Weber, ancien recteur de l'Université, sera absent jeudi. Il prêtera serment ultérieurement mais il pourra cependant siéger dans la commission 4 "Organisation territoriale et relations extérieures".

On trouvera l'ordre du jour de l'assemblée du 28 mai ici et la composition des cinq commissions thématiques là. (JFM)

16:14 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

22/05/2009

Au menu de la session du 28 mai: commission de rédaction, budget et concept de communication

porte_voix.jpgLa Constituante se réunit en séance pléniaire jeudi prochain 28 mai à la salle du Grand Conseil de 14h à 19h. Au menu l'élection des cinq rédacteurs qui devront peaufiner le texte de la nouvelle constitution genevoise, lorsque les 80 élus l'auront élaboré, le budget 2009 et 2010 ainsi que les comptes 2008 et le concept de communication. Trois gros morceaux dont le dernier dira quand les Genevois seront consultés et informés, combien de fois et par quels moyens.

Lire la suite

08:41 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/05/2009

La mort à petit feu des communes genevoises

culture beer.jpgCe week-end les communes genevoises sont mortes un peu plus. Depuis Napoléon et la création du canton de Genève en 1815, les communes genevoises n'ont que peu ou très peu de pouvoir en comparaison de leur consoeurs helvétiques ou françaises.

L'empereur qui fit de Genève le chef lieu du département du Léman - Ah la région! - instaura le pouvoir municipal sur les ruines des paroissses. Au milieu du XIX siècle, plusieurs se divorcèrent et composèrent les frontières que l'on connaît aujourd'hui. Quant à la Ville, elle est née au début des années trente lorsque les quatre communes de la Cité des Eaux-vives, de Plainpalais et du Petit-Saconnex fusionnèrent non sans mal et après des années de tergiversations.

Depuis, le canton n'a cessé de grignoter ou d'encadrer le pouvoir communal, alimentant la rengaine de quelques magistrats nostalgique pilotant l'avenir le nez dans le rétroviseur. Dernier acte ce week-end. La gestion de Patrice Mugny à l'emporte-pièce de la culture et les lamentations éhontées de la Ville qui serait la seule à la financer cette politique ont fini par décider le canton à mettre de l'ordre. "Charles Beer prend la barre" titrait la Tribune hier au lendemain des Assises de la culture. A la grande joie des artistes, semble-t-il.

Il ne restera bientôt plus que les fanfares, les ludothèques et les troupes de théâtre amateur en main des maires. Et c'est tant mieux.

Lire la suite

18/05/2009

Les sujets qui fâchent: c'est pour bientôt?

vidéo contat Hickel 15 mai 09.jpg"Alors, Madame la coprésidente, les sujets qui fâchent, c'est pour bientôt?" L'élue du parti Vert et associatif, Marguerite Contat Hickel, vient de passer le témoin de la première coprésidence l'Assemblée constituante au libéral Jacques-Simon Eggly. Nous l'avons rencontrée vendredi 15 mai au secrétariat de la Constituante, 2 Henri-Fazy, entre Chez Glôzu et la Tour Baudet, où elle nous a accordé une interview vidéo (cliquer sur lire la suite ci-dessous).

Point encore de sonnette à la porte du 3e entresol. Il faut toquer pour entrer. L'espace est vierge. Aucune affiche, aucun logo sur mur. La secrétaire générale Sophie Florinetti est au four et au moulin. L'ex-patronne éphémère de la Gérance immobilière de la Ville vient d'entrer en fonction. Elle est en train de compléter son équipe. Tandis que les cinq commissions thématiques turbinent à plein régime depuis après Pâques et que la prochaine session pléniaire est agendée pour jeudi 28 mai. Au menu entre autres, plan de communication et élection de la stratégique Commission de rédaction.

Alors les sujets qui fâchent: un gouverneur pour Genève, la fusion des communes, les droits civiques aux étrangers, la gouvernance régionale, la société à 2000 watts, le salaire minimum garanti, etc. c'est pour quand?

Lire la suite

14:10 Publié dans Actualités, Vidéo interview | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

12/05/2009

Comment mettre en route le dialogue citoyen?

La liberté écrivez-nous.pngMaurice Gardiol n'est pas d'accord avec Philippe sur les modalités de la participation du public aux travaux de la Constituante. Deux autres blogueurs, Charly Schwarz et Stéphane Valente, non plus.

L'élu socialiste-pluraliste le dit dans un commentaire posté samedi sous le billet précédent. "Il y a un vrai enjeu à faire participer le plus de monde possible aux débats de l'Assemblée à des moments clés de son travail. (...) Reste bien sûr à réfléchir sur les formes que devraient prendre ces consultations - qui ne doivent pas être confondues avec des votations - afin que les avis recueillis soient utilisables par l'Assemblée. Différentes expériences ont été menées dans les autres cantons avec un certain succès, pourquoi cela ne serait-il pas possible à Genève."

Fort bien, quelles ont donc été ces expériences? Comment recueillir l'avis de la société civile alors que celle-ci n'a pas d'existence constitutionnelle? Les constituante vaudoise et fribourgeois ont multiplié les contacts avec la population. Ils ont bénéficié d'une couverture médiatique importante, notamment de 24 heures et de la Liberté. Ce journal, comme l'indique l'image ci-contre, a offert une page tous les mardis aux Constituants (Cliquer sur la vignette pour l'agrandir).

Lire la suite

11/05/2009

Une équipe de la Constituante à la Course de l'Escalade?

2009-05-11_105528.pngLa Constituante genevoise met la dernière main à son concept de communication. Nous en saurons plus sans doute d'ici au 27 mai, date de sa prochaine séance pléniaire.

Alors que Genève a vécu son marathon, je suis tombé sur quelques images de la course Morat-Fribourg 2001. Soucieux d'investir un milieux peu intéressés par les débats politiques, des constituants fribourgeois s'étaient courageusement lancés dans la course, arborant un maillot frappé du logo de l'Assemblée. Une idée pour nos 80 élus. Participer à la course de la marmite 2009.

A bien des égards, réviser la Constitution réclame un souffle de marathonien. (JFM)

09/05/2009

Philippe Roch ne croit guère aux grandes consultations populaires

vidéo roch.jpgLe constituant Philippe Roch était l'invité jeudi dernier des Midis de la Fusterie.

Avec Maurice Gardiol, il a défendu le principe du développement durable. nous l'avons interrogé à l'issue de cette heure d'échange que l'Eglise protestante de Genève organise tous les jeudis au coeur de la cité. L'ancien directeur de l'Office fédéral de l'environnement présente les valeurs qu'ils souhaitent voir inscrites dans le texte constitutionnel. Il réfléchit également à la meilleure manière d'associer les Genevois aux travaux de la Constituante.

Cliquer sur Lire la suite pour voir la vidéo.

Lire la suite

07:40 Publié dans Vidéo interview | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

08/05/2009

Maurice Gardiol: plus de solidarité dans la mayonnaise constitutionnelle

vidéo gardiol.jpg"Le mot travail vient du latin tripalium", a rappelé hier Maurice Gardiol, du nom d'un supplice auquel les Romains soumettaient les esclaves rebelles. Luther a introduit le mot Beruf qui signifie vocation et Calvin le mot ministère qui a fini par donner le mot métier et renvoie à l'idée d'une obligation de tout homme à participer selon son métier à l'oeuvre de Dieu.

Point de mendiants donc dans la cité de Calvin. Et une obligation commune des gens comme des autorités d'avoir ou de fournir une occupation, un ministère, un métier, un job. Maurice Gardiol a aussi évoqué la règle que l'on trouve dans le Lévitique selon laquelle les dettes sont remises tous les 7x7 ans.

Nous avons rencontré Maurice Gardiol peu après son intervention aux Midis de la Fusterie, où le constituant élu sur la liste socialiste pluraliste a, avec le démocrate-chrétien Philippe Roch, fait la promotion du principe de développement durable comme mesure de tous les articles de la  constitution genevoise de 2012.

Cliquer sur Lire la suite pour voir l'interview vidéo.

Lire la suite

10:38 Publié dans Vidéo interview | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/05/2009

Remettre les dettes tous les 50 ans, un projet pour la constitution genevoise?

09.jpgMaurice Gardiol et Philippe Roch étaient les invités ce jeudi des Midis de la Fusterie. Devant une vingtaine de personnes qui avaient préféré l’ombre du temple des Rues Basses, rendu à la vie civile, à la lumière de son parvis encombré par les céramistes, les deux constituants ont esquissé quelques-unes des valeurs qu'ils souhaitent voir inscrites dans la loi fondamentale qui dictera les règles du vivre ensemble des Genevois  dès 2012.

Le socialiste Gardiol a naturellement évoqué Calvin. Le Réformateur préférait mot création au mot croissance. La création, a expliqué Maurice Gardiol, renvoie à la responsabilité, au respect de la nature, au partage, à la solidarité planétaire, présente et future. Et de citer la Bible qui dictait tous les 7 fois 7 ans de remettre les dettes, de faire table rase." Bref il y a là tous les ingrédients de ce qu'il est convenu d'appeler désormais le développement durable. Reste à traduire cela dans un article de loi. Ce que le constituant ne s'est pas autorisé à faire. Président de la commission thématique no 1, Maurice Gardiol compte sur ses collègues pour finaliser l'affaire.

Le démocrate-chrétien Philippe Roch a également cité le dissident du XVIe siècle au nombre des quatre constituants genevois avec l'évêque Adhémar Fabri, l'homme des franchises, les radicaux de 1847, "qui étaient alors révolutionnaires" et la tout neuve Assemblée constituante qui a l'ambition d'écrire la Charte fondamentale du XXIe siècle. "Les Genevois n'ont pas plébiscité la création d'une Constituante pour qu'elle se limite à un simple toilettage du texte qui nous gouverne. S'il s'était agi de cela une commission de fins juristes aurait suffi."

Voir les entretiens vidéos de Maurice Gardiol et de Philippe Roch

Lire la suite

18:55 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook