16/07/2009

Florian Irminger publie ses indemnités de constituant

irminger floria.jpgPrenant exemple sur la plus jeune députée au Bundestag, le constituant vert Florian Irminger a publié peu avant midi le détail de ses indemnités d'élu de l'Assemblée constituante de novembre 2008 à fin mai 2009. Total: 3249 francs et 50 centimes dont 177,50 francs de cotisations sociales à déduire.

Le groupe des Verts a reçu pour l'activité de son élu la somme de 1600 francs que l'on peut sans doute multiplier par dix - le nombre de ses élus - pour connaître l'indemnité du parti. Une transparence qui n'engage que lui, précise-t-il dans son communiqué.

La publication va-t-elle inciter tous les élus du canton, constituants, députés au Grand Conseil et conseillers municipaux à publier leurs indemnités? Et dans la foulée les membres des commissions et des conseils d'administration aussi?

Voilà qui ne va pas manquer de susciter quelques surprises dans la République et alimenter des feux de bouche allumés par les députés de la commission des finances lorsqu'ils ont contesté récemment le budget de la Constituante (voir ici, et là). D'ici à instaurer l'indemnité au mérite et les retenue d'indemnité en cas d'absences non justifiées, la République n'a pas fini d'établir des décomptes.

Notez qu'il n'y a rien de nouveau sous l'horloge du Molard. Calvin déjà , rappelle le spectacle Calvin en flammes, se plaignait qu'elle ne fût pas réparée dans l'heure, l'incertitude quant au début du culte redonnant au hasard un peu trop d'emprise à son goût dans la cité de Dieu.


"Dans de nombreux pays, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis, écrit le jeune constituant, les indemnités ou salaires des élues et élus sont connus et rendus publics. Aionsi la plus jeune députée allemande, la verte Anna Lührmann, publie-t-elle sur son site internet annuellement sa déclaration d'impôt. En Suisse, une opacité complète règne, tant sur les indemnités que sur le financement des partis."

Florian Irminger note que le groupe des Verts n'a déclaré que trois séance de groupe indemnisée au tarif de l'Assemblée. En réalité. le groupe a tenu une douzaine de séances du 7 janvier au 24 juin. De même, les séances de commissions nécessitent de longues heures de préparation et de lecture qui ne sont pas indemnisées. Pas plus que les réunions informelles nécessaires pour préparer la position du groupe.

JFM

 

 

Commentaires

Cette constituante est vraiment un gouffre à pognon.
Alors même que les citoyens/jeunes subissent la crise de plein fouet, certains s'amusent à justifier l'injustifiable budget outrancié qu'ils se sont votés.
Aucun moyen de verifier l'efficacitée et le totale d'heure effectuée...donc c'est l'aubaine pour de petits arrivistes.

Écrit par : mur | 16/07/2009

4 ans à subir toutes les semaines l'aventure foireuse de la Constituante, tout cela pour accoucher d'une souris, c'est-à-dire changer 4 lignes... la dilapidation de l'argent public continue allègrement. C'est encore un leurre tout-à-fait officiel pour renflouer les caisses de tous les partis politiques et associations sur le dos des taxe payeurs. Mais de qui se moque-t-on ? Genève n'a plus de gouvernance en matière de sécurité, de logements et de gestion de ses infrastructures mais de plus, tous ces processus de gouvernance mis en place depuis des décennies ne fonctionnent plus du tout.

Écrit par : demain | 17/07/2009

Il est vrai que des rumeurs persistantes circulent en ville concernant l'utilisation des fonds versés à la Constituante. Par exemple les montants prévus pour payer les assistants parlementaires auraient été détournés par certains partis politiques pour payer leurs campagnes éléctorales de cet automne.

Tout cela est proprement scandaleux et est constitutif d'une infraction pénale.

La question est: Quand nos politiciens cesseront-ils de prendre les genevois pour des crétins?

Écrit par : Stéphane | 17/07/2009

On a surtout l'impression que ceux qui veulent changer le système pour le rendre plus transparent n'ont aucune chance face aux vieux démons qui tiennent les lieux de pouvoirs.

Bravo à M.Irminger, il illustre bien la nouvelle génération et on peut se féliciter qu'elle arrive gentillment aux portes du pouvoir! La question est de savoir si, d'ici à ce qu'elle y arrive, elle n'aura pas été polluée comme celle qui occupe actuellement le Gd Conseil, Le Conseil d'Etat, les chambres fédérales et...le Conseil fédéral. La lutte actuelle pour y siéger que se livrent le jeune blanc bec et l'araignée tueuse montrent que le pouvoir reste le pouvoir et donc corrupteur des esprits les plus innocent.

@MUR, votre duo "Bonnie & Clyde n'était-il pas candidat à cette constituante? Votre remarque ressemble plus à l'amertume de la défaite qu'à l'analyse objective. mai a-t-on déjà vu un communiste objectif?

@Stephane: Vous avez totalement raison. On devrait même demander aux partis de publier le salaire de leurs attachés parlementaires ou mieux encore, ne pas remettre ces sommes aux partis mais que l'Etat le verse directement à l'attaché,assistant,collaborateur etc. Comme ça il n'y aurait pas ces magouilles. Il faudrait aussi ajouter la publication des retours de ces indemnités vers les partis pour que tout soit clair. Un dernier mot à Stéphane, ne crachez pas trop sur les politiciens, vous en faites partie!

Une chose est sûre c'est que si les gros intérêts des partis qui tiennent le pouvoir l'emportent contre les idées nouvelles, la Constituante est vouée à l'échec. Elle aura réussi à mobiliser contre elle tous les intérêts opposés mais unis dans le merdier ambiant.

Écrit par : Richard | 18/07/2009

Pour rappel... Nous sommes en démocratie, et c'est donc nous qui avons voté la loi de création de la Constituante.
Dommage qu'elle ait autorisé les députés à y sièger !

Écrit par : charly schwarz | 18/07/2009

Très intéressant. Bonne initiative. Bravo M. Irminger.

Question plus générale, comment un élu, et un parti, peuvent-ils justifier, pour la Constituante, une rétro-cession des indemnités à un parti? En plus presque 50% (!!!!) de ces indemnités.

Si par malheur la Constituante devrait échouer (ce que je ne souhaite pas) les partis qui se sont financés de cette manière par la Constituante devront rembourser ces retro-cessions.

Écrit par : Wouter vd L | 18/07/2009

Si ce que dit Stéphane est vrai, et il n'est pas le seul à le dire, comment se fait-il qu'une enquête pénale ne soit pas encore ouverte?

Qu'en pense Monsieur Schwarz, et les autres personnes proches de la Constituante?

Écrit par : Pierre | 18/07/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Richard,

si vous pensiez que le commentaire laissé par l'autre Stéphane était de moi, je suis navré de devoir vous informer que je fais partie de cette génération où les parents, peu inspirés, prénommaient leurs enfants masculins de ce prénom : Stéphane.

Moralité, j'ai échappé à Pauli de justesse ce qui, je ne vous le cache pas, me soulage parce que porter : Pauli Valente comme prénom et nom aurait été pour le moins difficile :

-"Bonjour j'appelle pour le poste de ...... , je m'appelle Pauli Valente"... ça le fait moyen.

Ou mieux encore :

-"appelez Pauli Valente au service informatique..." là aussi ça le fait moyen...

De plus, comme je ne suis qu'un vient ensuite à la Constituante qui ne siègera jamais, je ne sais pas ce qu'il s'y passe et j'aurai donc beaucoup de mal à avoir des informations sur le fonctionnement actuel.

D'ailleurs plus ça va... plus je me dis que cette prestigieuse assemblée semble s'égarer dans son mode de fonctionnement aussi lourd, voir plus lourd que le parlement... pour une assemblée qui visait l'amélioration, la légèreté, l'efficacité, la transparence, nous sommes, à mon humble avis, loin du compte.

Sans parler ici de la folklorique prestation de serment faite à la va vite, organisée comme une banale fête foraine, pour assermenter des personnes qui modifieront le fonctionnement de nos institutions pour 100, peut être 150 ans... j'ai trouvé un peu limite.

Seul vrai plaisir, j'ai y vu Mme Bonfanti et j'avoue avoir été sous le charme... parce qu'elle est nettement plus charmante en vrai que sur les photos.

A part ça, l'assemblée en elle même, ne soulève pas vraiment l'enthousiasme des Genevois et j'avoue que je commence vraiment à les comprendre.

Bien à toutes et à tous,

Stéphane (the other one : l'autre :o)

Écrit par : Stéphane | 18/07/2009

Il faut savoir que chez les Verts les rétrocessions comprennent aussi tous les autres élus (juges/députés/conseillers d'Etat & Co).Charly et Wouter vd L.ont bien raison ces rétrocessions doivent être publiées.

Une des grandes questions que cette Constituante doit résoudre, c'est le financement des partis.

Deux pratiques ont cours actuellement. Celle de la gauche caviar qui est la même que les bourgeois. Ils mangent à tous les rateliers qui rapportent. Des entreprises publiques où ceux qui siègent crachent au bassinet et renvoient des commandes aux copains qui reversent eux aussi des petits sous.

La gauche classique qui pompe les indemnités et les élus, fonctionnaires pour le plupart, reversent le 90% de leurs jetons et continuent à être payés par les collectivités publiques qui les emploient!!!!!

Je ne parle pas des radicaux/libéraux genevois qui osent nous faire croire que c'est deux partis différents qui eux sont financés par les banquiers, les entrepreneurs/bétonneurs qui passent tout ça dans leurs comptes.

Je ne crois pas que la démocratie soit protégées avec l'un ou l'autre système. les deux sont occultes et donc néfastes.

Il faut avoir le courage de dire que la démocratie a un prix et que moins on paiera ceux qui en font plus ils seront mauvais ou ils magouilleront.

Cessons de croire aux mirages, rien n'est gratuit et ceux qui nous y font croire sont des marchands de salades.

les députés doivent être des professionnels, payés par l'Etat durant leur mandat, comme les conseillers d'Etat.

C'est le meilleur moyen de mettre un terme aux financements occultes des partis!

Pour le reste Stéphane, Richard ont également raison, que les partis publient les postes rémunérés et le montant de ces rémunérations, comme ça tout sera clair!

Écrit par : Hilde Grün | 18/07/2009

http://geneve.blog.tdg.ch/archive/2009/05/25/salaires-de-nos-parlementaires.html

Pour réopondre à Pierre

Écrit par : charly schwarz | 18/07/2009

http://geneve.blog.tdg.ch/archive/2009/05/25/salaires-de-nos-parlementaires.html

Pour répondre à Pierre

Écrit par : charly schwarz | 18/07/2009

La rétro-cession est très courant chez tous les partis politiques au Grand Conseil, comme à la Constituante, et c'est un moyen important de financer les partis politiques.
D'ailleurs, les élus Genevois sont payés beaucoup plus que les élus d'autres cantons : voir Rapport IDHEAP:
http://www.geneve.ch/grandconseil/data/loi/rapport_com_idheap_2003_11.pdf

Question à 2 balles - si tous les élus travaillent aussi bien en rétro-cédant une grande partie (ici 50%) de leurs indemnités et jetons, ne sont-ils pas payés 50% en trop?

Les partis politiques ne sont pas "censés" être financés par l'état. (Perso, je pense que ce n'est pas forcément une mauvaise idée, mais en tous les cas, un financement des partis par l'état n'a jamais été décidé démocratiquement.).

Question à 3 balles 50 - Puisque les élus fixent eux-mêmes le montant de leur propre rémunération, (à l'image d'un certain M. Ospel) peut-on donc parler d'un "détournement" de fonds publics par les partis politiques?

Écrit par : Wouter vd Lelij | 19/07/2009

Pour répondre à notre ami Wouter, je dirais ceci; si il est exact que des partis politiques ont utilisés les fonds destinés aux salaires des attachés parlementaires pour financer leurs campagnes, il est clair qu'il s'agit alors d'une gestion déloyale des intérêts publics. Ceci est du ressort du droit pénal. Il est surprenant que personne ne veuille enquêter sur cet aspect de la Constituante.

Écrit par : Brian | 19/07/2009

"il est clair qu'il s'agit alors d'une gestion déloyale des intérêts publics."

Encore un qui regarde trop la télévision ... et quand un parti politique se fait financer par l'industrie cigaretière on fait quoi, on les inculpe d' "homicide par néglicen".

Écrit par : Djinius | 19/07/2009

Cher Djinius,

Inutile d'être désagrèable. Je ne fais que mentionner l'infraction topique.

Si ces agissements ne vous posent pas de problèmes, tant mieux pour vous...

Écrit par : brian | 19/07/2009

Je ne crois pas que nous sommes en face d'une infraction pénale. La pratique est généralisée, y compris dans les partis où des avocats gouvernent! Ca donne en revanche une bonne idée de la mentalité des dirigeants de ces machines de guerre que sont les partis politiques.

Il est faux de tirer à boulets rouges sur les partis, ils sont essentiels à la vie politique dans une démocratie.

Contrairement à ce que croient les idéologues, surtout à l'extrême gauche, sans partis c'est la dictature.

Je suis d'accord avec celles et ceux qui estiment que le financement doit être transparent et il est plus que normal que des partis soient financés par ceux qui ont des intérêts à défendre.

Par exemple les locataires sont plus que bien défendus puisqu'ils ont des conseillers nationaux, des conseillers d'Etat et même un conseiller fédéral en la personne du triste Leuenberger qui doit sa trop longue présence à l'exécutif fédéral à sa présidence nartionale de l'ASLOCA!!!

Il est faux et stupide de croire que seul l'argent est un corrupteur, l'attrait du pouvoir l'est bien d'avantage, et là la gauche est nettement championne.

Le meilleur moyen de mettre un terme à tout ça c'est la PROFESIONNALISATION des politiciens, payés normalement, pas comme des femmes de ménage! 110/h c'est moins que le mécano qui s'occupe de votre twingo alors que les députés dessinent votre futur et votre quotidien!!!

La feuille de paie de M. Irminger est révélatrice du malaise, moins de 4'000 pour 5 mois d'activité avec les compétences que que cette tâche demande c'est tout simplement incroyable! Surtout si on compare avec les feuilles de paie des "permaments" genre secrétaire générale à plus de 200'000 ou le secrétaire juriste à 170'000!!!!

D'ailleurs puisque ces deux postes sont occupés par des "groupies" politiques (PDC pour la SG et radical pour le SJ), est-ce qu'il y a des retours d'ascenseurs vers les partis?????

M. Chevrolet pourrait peut être nous répondre puisqu'il bruisse dans les couloirs de la constituante qu'il est derrière ces 2 nominations :)!

Ce qui semble acquis c'est que ça paie pas assez pour les libéraux qui, si ils continuent à ce rythme les remplacements, il devront coopter pour finir le parcours du con-battant!

La milice est un leurre total! Barillier/Weiss/Brunier/Zwahlen/Barde/Sommaruga/etc ne sont là que parce qu'ils ont des très grosses organisations derrière eux qui acceptent leur "tourisme" professionnel en échange de leur professionnalisme assidu à la défense des lobby qu'ils servent et représentent!

Il faut que la constituante change tout ça et ait le courage d'instituer des députés professionnels. Il faut dire dans la constitution qu'ils peuvent garder une activité professionnelle à 25% pour ne pas perdre leur emploi.

Les partis doivent être financés par des dons qui publiés, défiscalisables et limités à 500'000/an pour tenir compte du coût très élevé des campagnes électorales!

Comme ça tout sera clair et sur la table.

Si la constituante reste muette sur ce sujet, c'est que les partis ont un intérêt évident à conserver la status quo et ça sera un très très mauvais signal!!!

A bon entendeur..............

Écrit par : Jérôme D. | 19/07/2009

Bof, ce n'est pas parce que la pratique est généralisée qu'elle est légale.

Imaginez deux secondes, pour le fun, le Procureur Général, lui-même élu par un campagne financé (entre autre) par ces mêmes indemnités rétro-cédées, qui met en route une plainte pénale contre les partis politiques.

C'est assez ironique comme image, non?

Écrit par : Wouter vd Lelij | 19/07/2009

Super Wouter, je n'y avait pas penser à celle-là!

Mais ce qui me fait bien marrer c'est que tous les partis vertueux ferment leur clapet sur ce coup!

Il y a donc bien anguille sous roche!

D'ailleurs Roche c'est fait pour lutter contre les maladies, non?

Ou roche c'est seulement le grand capital malade à défaut d'un grand corps malade!!!

conclusion, laisse aller c'est un slow.......

Écrit par : DJloco | 20/07/2009

Bravo Florian! Il était temps de rompre avec les rumeurs.La transparence est une arme redoutable contre les rumeurs.

Écrit par : Dramé | 20/05/2010

Les commentaires sont fermés.