15/09/2009

Les quatre images de la Constituante

logo constituante.pngLa constituante met le turbo. La semaine dernière, sa commission 4 inaugurait la forme de l'audition-débat à Thônex, une première doublement historique. En effet, les invités de l'Assemblée étaient le président de la région de Nyon et deux maires voisins, ceux d'Annemasse et de Ferney-Voltaire; deux villes immédiatement limitrophes de Genève, qui auraient pu devenir genevoises en 1814, si les protestants genevois n'avaient pas craint alors d'accueillir trop de catholiques au sein du nouveau canton suisse. Mais cela appartient à l'histoire. On ne déplace plus les frontières aujourd'hui comme au temps du Congrès de Vienne.

Ce jour, le secrétariat de la noble assemblée, qui, rappelons-le, a jusqu'en 2012 pour refondre complètement la charte fondamentale du Canton et République de Genève, diffuse l'ordre du jour de la prochaine session plénière du 22 septembre. Deux gros dossiers seront débattus:

Mais l'essentiel du message tient comme disait McLuhan dans le media lui-même: le site internet de la constituante est en ligne. il affiche quatre images qui sans doute reflètent la Genève d'aujourd'hui. Rendez-vous donc à cette adresse www.ge.ch/constituante!


Les quatre images de la Constituante sont la gare de Sécheron (et non le stade de Genève comme je l'ai cru initialement), la place des Nations, la fête de la musique et la rade de Genève. Chacun fera l'exégèse de ce choix hautement symbolique.

Disons que

  • la gare de Sécheron, avec la gare du Pont-Rouge, signale la renaissance du train à Genève et l'attente séculaire de la liaison CEVA, qui permettra de relier la Genève international rive droite et son possible développement rive gauche, en marge de la gare d'Annemasse, comme en rêve Robert Borrel, président de l'Association des communes françaises de la couronne genevoise... Bref, le CEVA quel que soit son tracé comme reconnaissance de la région et de la nécessaire relation institutionnelle entre la Ville et son arrière-pays. *
  • la place des Nations illustre bien sûr l'esprit de Genève qui comme l'eau des fontaines a besoin d'un moteur continu pour entretenir la beauté des jets...
  • la fête de la musique est un de ces nombreux rituels civils que la Ville s'est donnée au fur et mesure que temples et églises se vidaient et qui manifeste le besoin de vivre ensemble autrement qu'en consommateurs passifs (L'Etat comme fournisseur du pain et des jeux).
  • la rade de Genève dit tout de l'immobilisme de Genève, de ses quais érigés au XIXe siècle en un temps où le politique pouvait abattre les remparts et construire le pont du Mont-Blanc sans s'interroger des lustres durant sur la conservation des pierres et des traces du passé. Au loin, le Salève figure sans doute la région franco-valdo-genevoise et ses 210 communes, mais aussi Jean-Jacques Rousseau citoyen européen avant l'heure qui se promenait de Genève à Bossey, d'Annecy à Paris sans papier.

Pour le reste on trouvera ci-dessous l'ordre du jour de l'assemblée du 22 septembre, assemblée qui est publique et ici le planning des séances du 1er semestre 2010.

JFM

 

* La gare de Sécheron figure aussi le terminus d'une navette qu'un constituant souhaite créer et qui relierait le Palais des Nations à Cointrin, en passant par Cornavin avec une halte à créer aux Charmilles et une autre à Blandonnet. Le constituant qui dispose à Charmilles de vastes espaces tout à fait adaptés pour recevoir la Constituante bataille ferme pour faire aboutir son projet, mais se heurte au mur du silence de la Tour Baudet.

odj 22 sept 09.png

Commentaires

Bonjour à vous,

En fait il y a une inversion, c'est le rapport intermédiaire de la Commission 1 qui sera suivit d'un vote "d'orientation". Le rapport préliminaire de la Commission 5 sera uniquement débattu ... un point commun, c'est que ces deux commission souhaitent partager leurs travaux avec la populations et les milieux concernés.

Rendez-vous donc le 22 septembre, dès 14h00, à la salle du Grand-Conseil.

Avec mes meilleures salutations.


Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant
Membre du bureau de l'Assemblée Constituante genevoise et
de la Commission thématique n°5 "Rôle et tâches de l’Etat, finances",
Coordinateur du Cercle développement durable,
élu sur la liste des Associations de Genève

Écrit par : Boris Calame | 15/09/2009

En effet, c'est corrigé. Le diable est comme toujours dans les détails. Merci de votre indulgence et de votre rapide réaction corrective.

Écrit par : JF Mabut | 15/09/2009

Les commentaires sont fermés.