30/09/2009

Jaques Pagan est pour les droits civiques aux étrangers, enfin presque

DSC02902.JPGSceptique. Le constituant UDC Jacques Pagan était sceptique hier soir à l'issue du premier tour de table: "Non, a-t-il affirmé très poliment, vous n'avez pas réussi à me convaincre de l'impérative et absolue nécessité d'introduire les droits de vote et d'éligibilité pour les étrangers dans la Constitution genevoise."

Les prises de paroles de sept présidents et délégués de la Ligue des droits de l'homme, de Kultura, du Centre de contact Suisse immigrés avaient pourtant été fortes, construites, synthétiques. Tous avaient tentés de montrer que citoyenneté et nationalité était deux droits distincts, que la citoyenneté découlait tous simplement du fait de vivre dans une cité, d'y travailler, d'y créer une famille, d'être actifs dans des associations, tandis que la nationalité était une affaire d'identité, de coeur, d'amour. Bref point n'est besoin d'être Suisse pour être citoyen.

C'est de la salle composée pour une petite moitié de constituant n'appartenant pas à la commission 2 et pour une grosse moitié de partisans de la cause de l'intégration des étrangers, dont plusieurs membres du SIT, que sont venus les témoignages les plus forts, les plaidoyers les plus clairs. Ont-ils ébranlé le constituant Pagan? Lui ont-ils apporté cette conviction intime que les droits civiques sont le moyen d'intégration qu'attend plus d'un Genevois sur trois, le moyen pour les immigrés d'être considéré à l'égal des autres habitants: des citoyens à part entière?

Sa conclusion a dégagé une ouverture subtile et inattendue et suggéré un argument que l'ancien conseiller national UDC aurait aimer entendre, mais qui n'a point été proposé:

Lire la suite

27/09/2009

Quels droits civiques pour les étrangers à Genève?

vivre ensemble titre.png

pagan_jacques.jpgLe très civil constituant UDC Jacques Pagan n'a pas froid aux yeux.

En pleine campagne électorale, il organise dans le chaudron de Vernier une audience publique de la commission 2 qu'il préside sur deux sujets brûlants:

  • quelle intégration pour les étrangers et
  • faut-il leur accorder le droit de vote et d'éligibilité au plan cantonal?

Le public est invité à assister à l'audition et à participer au débat ce mercredi 30 septembre, à 20h, à l'école des Avanchets-Salève.

La soirée se déroulera en deux temps, explique un communiqué de presse de la Constituante:Tout d'abord, Jacques Pagan procèdera avec sa commission à l'audition de plusieurs représentants des associations qui ont déposé la proposition collective «Vivre ensemble, renforcer la cohésion sociale».

Dans un deuxième temps, le public et les autres associations auront la parole. Le débat sera modéré par M. Eric Budry, journaliste à la Tribune de Genève. La soirée se terminera autour d'une verrée.

 

Lire la suite

24/09/2009

Rendons à Soli Pardo sa couronne

pardo soli couleur.pngLa fièvre éditoriale saisit les blogueurs de la Tribune. Un billet chasse l'autre. Du coup j'ai manqué la note que Soli Pardo a publiée hier matin sur Substratum à propos de la séance de la Constituante de mardi et attribué les lauriers à Boris Calame. Félicitons-les les deux.

Sous le titre "Le cri muet du règlement violé", le constituant UDC règle ses comptes avec une institution dont il ne cesse de combattre l'existence. Son propos mérite attention.

"Les règlements, comme les lois, ne crient pas quand on les viole, écrit Soli Pardo."

Les socialistes défendront sans doute la co-pérsidente Christiane Perregaux, qui est directement mise en cause. Sans doute dénonceront-ils la méthode qui relève de la grève du zèle ou des pires dictatures: appliquer le droit à la lettre, mécaniquement. Terrible paradoxe pour la Constituante et les futures institutions dont elle prépare les principes de gouvernance.

Lire la suite

12:16 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

23/09/2009

Sauvons la Constituante!

logo nouvelle constituante.jpgOuf, je me demandais qui serait le constituant le plus courageux qui reviendrait sur la séance plénière d'hier 22 septembre. Le premier à oser un retour public est Boris Calame * qui publie ce soir un billet sur son blog Associatif et durable. Un billet en forme d'explication sur ces 6h30 de débat où les problèmes de procédure l'ont parfois emporté sur les sujets de fond.

Alors que les cinq commissions thématiques ont, semble-t-il, toutes trouvé leur mode de fonctionnement, l'assemblée est encore en phase de rodage. Compte tenu de l'inexpérience parlementaire de nombreux élus, ce n'est ni étonnant ni problématique.

Le relais médiatique reste cependant à inventer, car la retransmission des sessions par Leman bleu n'est qu'un pis-aller.

Il est peut-être temps de réveiller la belle au bois dormant, l'Association pour une nouvelle constitution genevoise dont le site internet est en sommeil depuis le 21 octobre 2008.

C'est dans un mois. Madame Lacombe, convoquez votre assemblée pour la fin octobre et exigez de vos membres qu'ils s'engagent désormais et relaient activement les travaux de la Constituante!

Lire la suite

L'avis de la benjamine: un débat constructif


twitter kasser fin 22 sept.png
Un dernier message sur Twitter posté peu avant minuit. La prochaine session plénière de la Constituante aura lieu le jeudi 15 octobre.

22/09/2009

Bonne nuit twitter journalistes!

twitter floriani83 logo.pngIl est 23 heures. La constituante a sans doute interrompu l'examen du rapport de la commission 5 sans l'achever. Le twitter journaliste et constituant Florian Irminger a quitté ses 71 collègues à 22 heures, car il s'envole demain pour Tbilisi et Baku. Préalablement il a publié cinq micro-textes sur Twitter qu'on découvrira ci-dessous.

Le Print journaliste de la Tribune Eric Budry a lui abandonné la partie à l'heure du dîner. Impossible en effet de communiquer depuis la galerie de la presse avec le système rédactionnel de la Tribune. Est-ce dû au fait que le secrétariat de la Constituante s'est vu contraint de reprendre intégralement la gestion de la salle qui jusqu'à présent était gérée par le Service du Grand Conseil (et dûment facturée)?

Aucun constituant blogueur n'a fait oeuvre de chroniqueur sur son blog de cette première assemblée qui selon nos informations ne restera pas dans les annales. En revanche j'ai repéré quelques messages sur Facebook, notamment ceux de la benjamine Louise Kasser dont le look juvénile a changé.

A noter que Louis Kasser s'est inscrite aujourd'hui sur Twitter (louisekasser) où elle a emboîté le pas à son camarade de parti Verts. Ses gazouillis sont différents de ceux de Florian. Joli duo! (JFM)

Lire la suite

Le français langue officielle des Genevois

Le français, la langue officielle : « Une inovation décoiffante », dit-on derrière moi… et Les armoiries sont-elles vraiment un héritage, un symbole, auquel il convient de donner rang constitutionnel…? Tels sont les sujets dont débattent les constituants peu avant 18h30 selon le site Twitter du constituant Florian Irminger, qui, en première genevoise, chronique en direct le débat de l'Assemblée. Ce serea d'autant plus précieux que Léman Bleu cessera tout à l'heure de retransmettre en direct les débats qui continueront néanmoins d'être enregistrés.

A noter que, toujours selon Twitter/floriani83, le conseiller d'Etat Robert Cramer assiste au débat.

La Constituante sur Twitter, c'est sommaire!

Irminger florian carrée.jpgSommaire et paradoxal, mais innovant. Florian Irminger publie depuis 14 heures des infos sur Twitter à propos des débats de la Constituante.

Résumer en 140 signes des débats souvent complexes relève de la gageure. A ce paradoxe de la brièveté extrême de ce nouveau mode de communication et de la longueur des rapports et des débats de l'assemblée, s'ajoute le paradoxe du temps: l'instantané de Twitter confronté au siècle que sont sensés valoir les principes débattus aujourd'hui et qui seront soumis au verdict des citoyens genevois en automne 2012.

Le constituant Vert genevois n'est pas le premier à tenter le compte-rendu en direct. Il s'inspire de Fabien Fivaz, député au Grand conseil de Neuchâtel, qui en fait de même lors des sessions du Grand conseil.

Voir ci-dessous les gazouillis de Florian saisis à 16h30.

 

 

Lire la suite

16:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La Culture dans la Constitution: tous artistes?!

deslarzes.jpgC'est Béatrice Deslarzes qui dans un billet intitulé Culture publié sur son blog Politique sans masque m'a fait connaître le projet du Rassemblement des Artistes et Acteurs Culturels de Genève (RAAC) qui dépose ce mardi 22 septembre à l'Assemblée constituante, la "Proposition Collective du RAAC" pour que la culture soit inscrite dans la future constitution genevoise.

"Ce mouvement fondé en 2007, commente la candidate Verts au Grand Conseil, a mené pendant deux ans les états généraux de la culture : le "Forum art, culture et création" pour favoriser la création artistique, améliorer le statut social des artisters, repenser la cohérence des politiques culturelles de Genève."

On y lira la demande d'un filet social et économique bien serré, un confort matériel et une reconnaissance officielle qui n'est pas sans rappeler les heures de gloire de la Russie soviétique et de la Chine maoïste. Point de révolution culturelle en tout cas...

La proposition du RAAC est la suivante.

JFM

 

Lire la suite

21/09/2009

Combien de constituants sans voiture?

lgo pour plus d'équilibre.pngPourquoi la mobilité sera-t-elle le dossier chaud de la Constituante ce 22 septembre, Journée sans voiture?

Parce que la gauche entend remettre en question le vote des Genevois, qui ont accepté la liberté du mode des transports. La gauche veut au contraire déclarer les modes doux prioritaires en ville.

La droite qui apparaît assez dispersée ne remet pas, elle, en cause le renoncement à l'énergie nucléaire qui figure également à l'ordre du jour. Sans doute se retient-elle. Son espoir est de bouter hors du champ constitutionnel le référendum obligatoire sur le logement, que le constituant Grobet a réussi récemment et presque tout seul à faire voter par les Genevois (c'est la raison pour laquelle il y a désormais un sujet logement à presque chaque votation.)

Pour bien enfoncer le clou de la mobilité douce, le groupe Verts et associatifs mobilise la société civile demain après-midi et annonce une manif pour la mobilité douce du Bourg-de-Four à l'Hôtel-de-Ville. On entendra le rapporteur de la commission 5, Jérôme Savary, haranguer la foule juste avant le coup d'envoi des travaux de la Constituante.

Lire la suite

17:47 Publié dans Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

« La police peut-elle promouvoir la paix ? Et si oui, de quelle façon?»

police geneve intervention.pngCertains voudraient désarmer la police. D'autres, au contraire, l'armer de taser, car la dissuasion est facteur de paix: qui vis pacem para bellum. Qu'en est-il de la police genevoise. Qu'en est-il de la Constitution genevoise? La Journée mondiale de la paix est l'occasion rêvée d'en débattre. C'est ce soir au Cercle de l'Espérance, à l'initiative de l'association Graines de paix.

Le sujet sera animé par deux constituants: un MCG Yves-Patrick Delachaux, écrivain et ancien policier, et un Vert, Florian Irminger. Ils se demanderont comment la constitution peut améliorer le rôle et le sort de la police et diminuer la violence liée à sa fonction. Ils en parleront avec Frédéric Maillard, économiste, enseignant à l’École d’études sociales et pédagogiques à Lausanne, responsable des analyses de pratique à la Police. Le débat sera modéré par Laurence Bézaguet, journaliste, Tribune de Genève.

Trois autres débats sont au menu de la soirée qui démarre à 18h30. Gargantuesque, jugez-en!

Lire la suite

14:04 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/09/2009

Neuf constituants pour la paix à l'Espérance

colombe.gifIls sont sans doute tous d'accord, les 80 constituants genevois, pour déclarer la paix comme une valeur cardinale de la vie en société. La paix, plus que le développement durable ou que le principe de précaution, fait partie de ces principes incontestés. Cependant neuf constituants le diront publiquement ce lundi soir à 18h30 au bien nommé Cercle de l'Espérance, des Eaux-Vives, à l'invitation de l'association Graines de paix et dans le cadre de la Journée mondiale de la Paix.

La manifestation publique s'articulera autour de quatre débats, auxquels participeront les constituants suivants:

Christiane Perregaux, qui présidera le lendemain mardi, de 14h à 23 heures, sa première session plénière, Maurice Gardiol, Président de la Commission 1, Carine Bachmann, Présidente de la Commission 4, Michel Hottelier, professeur de droit constitutionnel, Yves-Patrick Delachaux, écrivain et ancien policier, Florian Irminger, responsable du bureau genevois d’une ONG internationale, Raymond Loretan, ancien ambassadeur, Yves Lador, président de la Fédération Associative Genevoise (FAGE) et Patrick Dimier, avocat, docteur en sciences politiques et éthique politique. On relèvera l'absence de représentants des partis libéraux, radicaux, AVIVO, SolidaritéS et GE Avance.

Lire la suite

17:58 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

15/09/2009

Les quatre images de la Constituante

logo constituante.pngLa constituante met le turbo. La semaine dernière, sa commission 4 inaugurait la forme de l'audition-débat à Thônex, une première doublement historique. En effet, les invités de l'Assemblée étaient le président de la région de Nyon et deux maires voisins, ceux d'Annemasse et de Ferney-Voltaire; deux villes immédiatement limitrophes de Genève, qui auraient pu devenir genevoises en 1814, si les protestants genevois n'avaient pas craint alors d'accueillir trop de catholiques au sein du nouveau canton suisse. Mais cela appartient à l'histoire. On ne déplace plus les frontières aujourd'hui comme au temps du Congrès de Vienne.

Ce jour, le secrétariat de la noble assemblée, qui, rappelons-le, a jusqu'en 2012 pour refondre complètement la charte fondamentale du Canton et République de Genève, diffuse l'ordre du jour de la prochaine session plénière du 22 septembre. Deux gros dossiers seront débattus:

Mais l'essentiel du message tient comme disait McLuhan dans le media lui-même: le site internet de la constituante est en ligne. il affiche quatre images qui sans doute reflètent la Genève d'aujourd'hui. Rendez-vous donc à cette adresse www.ge.ch/constituante!

Lire la suite

09/09/2009

La pépite démocratie est dans la gangue des conventions (à propos du premier débat public de la Constituante)

DSC02487.JPGQui a peur de la démocratie? Drôle de question me direz-vous.  Pourtant elle a été sans cesse en filigrane de la première audience-débat publique d'une commission de la Constituante. La commission 4 a invité hier soir à Thônex deux maires français (Christian Dupessey, divers gauche, maire d'Annemasse et François Meylan, écologiste, maire de Ferney-Voltaire), le président de Regionyon et syndic de Copet (Pierre André Romanens, radical) et l'ancien conseiller d'Etat libéral Claude Haegi, aujourd'hui président de la FEDRE.

Qui a peur de la démocratie? Pas les constituants en tout cas. Au contraire, ils en voudraient davantage pour améliorer la gouvernance de la région. Ils ont élaboré déjà plusieurs thèses à ce sujet, que leur présidente, l'experte Carine Bachmann (personne ne soupçonne de n'être pas francophone ;-)... ), a longuement détaillées avec son délicieux accent alémanique.

Les peureux de la démocratie -  le terme est peut-être un peu fort -  étaient les quatre invités qui on tardé à dire si oui ou non ils sont favorables à une "institution permanante et renouvelable" (prudent et soucieux de ne froisser personne, les constituants n'utilisent pas le mot "élue") pour gouverner la région dans "'objectif du développement durable et équitable dans le respect du droit international en vigueur" (cette dernière réserve permettant de ménager la susceptibilité des Etats nations qui nous gouvernent).

Sur le débat d'hier soir, on lira avec intérêt le long commentaire que publie le constituant Pierre Kunz sur son blog "Je la connais la musique!" celui de la co-présidente de l'assemblée sur Le blog de Marguerite Contat-Hickel, celui encore du constituant Maurice Gardiol sur son blog Résistance et ouverture où ont été posté deux commentaires intéressants.

Lire la suite

08/09/2009

Qui sont les quatre auditionnés du premier débat public d'une commission de la Constituante?

eurodistrict gltc espaces-transfrontaliers.png«Genève, centre de la région : un atout?" Une question quelque peu existentielle pour une première historique, celle de l'audition publique de quatre personnalités de la région franco-valdo-genevoise par la commission 4 de la Constituante chargée précisément de défricher les enjeux des relations régionales.

L'ancien conseiller d'Etat Haegi, les maires d'Annemasse Christian Dupessey et de Ferney-Voltaire François Meylan et le président du Conseil régional du District de Nyon Pierre-André Romanens s'exprimeront donc ce mardi soir à 20h à la salle communale de Thônex autour de ces trois axes:

La « centralité » de Genève au regard de votre expérience quotidienne de l’agglomération franco-valdo-genevoise.

Les améliorations que vous proposeriez d’apporter aux formes de collaboration actuelle (une institution régionale ? autre chose?) et

Les moyens à inventer pour que les habitants s’approprient la région transfrontalière.

Les auditionnés ont une riche expérience en matière de gouvernance régionale et des solutions à proposer comme les GLCT dont on trouvera la genèse et les ambitions notamment sur le site www.espaces-transfrontaliers.org (cliquer sur l'image pour l'agrandir) et un exemple concret concernant la mobilité franco-valdo-genevoise ici. Jugez-en et affûtez vos questions!

Lire la suite

02/09/2009

Ludwig Muller veut acheter des morceaux de France et de Vaud

muller ludwig.jpg"L'inviolabilité des frontières est garantie. L'influence et le pouvoir politique des Genevois s'arrêtent à la frontière. Mais, à une époque lointaine, où les choses étaient moins figées, il y avait trois possibilités de changer les limites territoriales: la guerre, les mariages entre familles régnantes et le rachat de territoire."

Excluant les deux premières possibilités, le constituant UDC Ludwig Muller a proposé à ses collègues de la Commission 4 "de réfléchir à cette troisième possibilité.  Non pas pour changer le tracé de la frontière, rassure-t-il, laquelle est définitive et inviolable, mais en vue d'asseoir l'influence de Genève au-delà de cette limite, somme toute artificielle." Nous avons reçu sa motion que tout un chacun peut désormais lire ici.

Lire la suite