16/11/2009

François Longchamp, président pour 5 ans

longchamp vidéo.jpgNon, François Longchamp ne sera pas président du gouvernement genevois pendant 5 ans. Le radical ne présidera le Conseil d'Etat, dès le 7 décembre au soir, que pour une année. Quelques semaines après sa désignation rituelle, on aura oublié sa fonction qui ne sert qu'à serrer la main de quelques officielles, discourir ici et là et présider les séances du Conseil d'Etat, sans l'once aucune d'un pouvoir supplémentaire par rapport à ses six collègues.

La Constituante va-t-elle changer les règles du jeu de la gouvernance cantonale, prolonger la législature à 5 ans, désigner un président pour cette durée comme les Vaudois ou plus radicalement réduire le nombre des conseillers d'Etat à cinq ce que défend François Longchamp? Ou même créer un gouverneur de Genève avec des pouvoirs de premier ministre, ce que ne souhaite pas le magistrat radical brillamment réélu dimanche.

La commission 3 planche sur le sujet sans que rien ne transpire de ses travaux, ce qui est un brin exaspérant au siècle de la surinformation.


Inutile donc de gloser sur le sujet. Cet après-midi, c'est la région et sa gouvernance qui seront le plat de résistance des 80 membres de la Constituante. Voir le billet ci-dessous.

La séance est publique et aura lieu en la salle du Grand Conseil de 14h à 19h. L'ordre du jour et le rapport de la commission chargée des relations extérieures et de la politique régionale sont accessibles sur le site de la Constituante.

JFM

PS: Et pour ceux qui aurait manqué le sujet de la gouvernance, je vous propose ci-dessous l'interview de François Longchamp sur la gouvernance de l'Etat.

 

Les commentaires sont fermés.