10/12/2009

Deux tours pour désigner un co-rédacteur de la Constitution future de Genève

Irminger florian carrée.jpg15h 05. Au premier tour, Florian Irminger (Verts) obtient 37 voix, Patrick-Etienne Dimier (MCG) 33 et Soli Pardo (UDC) 6. L'ex président de l'UDC retire sa cantidature à la commission de rédaction de la Constituante, où la démission du professeur de théologie Michel Grandjean (Verts) a laissé un siège vacant. Un second tour a lieu. Nouvelle pause.

A 15h 26, le président déclare Florian Irminger élu avec 39 voix. Patrick-Etienne Dimier obtient 38 voix. La droite doit ronger son frein.

Sans doute le fait qu'il fallait remplacer un Vert par un autre Vert, certes non juriste - mais le théologien Grandjean ne l'était pas non plus - et les propos de Laurent Extermann demandant de ne pas confier aux seuls juristes la rédaction de la Constitution genevose ont convaincu quelques constituants de voter en faveur du jeune constituant actif au sein d'une ONG www.humanrightshouse.org, oeuvrant pour la paix et les droits de l'homme et qui affiche sur son site internet la photo des trois frères Kennedy.

L'élection de Florian Irminger qui remplace donc le théologien Michel Grandjean trouve une étrange illustration sur le site du jeune constituant où l'on peut voir cette image:


from god to google.jpg

 

15:11 Publié dans Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Heureusement que Patrick Dimier n'a pas été élu. En effet, il a déjà suffisament pris le melon depuis qu'il est à la Constituante. Inutile d'en rajouter.

Écrit par : john | 11/12/2009

Je suis entièrement de l'avis de John. Il est vrai que ce monsieur commence à se prendre pour un personnage incontournable, alors qu'il n'est en réalité qu'un simple petit pion parmi d'autres. Heureusement pour lui que le ridicule ne tue pas.

Écrit par : Bernard | 12/12/2009

Les commentaires sont fermés.