21/01/2010

Alain Marti défend Marie-Thérèse Engelberts

marti alain portrait.jpgOn se souvient que l'élection, en octobre dernier, au Grand Conseil, de la constituante Marie-Thèrèse Engelberts avait suscité quelques réactions au sein du MCG MCG*, certains s'interrogeant de la pertinence d'une double casquette de l'ex-candidate du PDC à la Mairie de Genève. L'affaire en est resté là. De double mandat, il n'y en a pas en l'occurrence et l'élue continue de siéger dans les deux assemblée.

Le 6 janvier dernier, la rédaction de la Tribune a reçu une lettre de Me Alain Marti, qui s'appuyant sur la démission surprise d'un professeur (que l'avocat ne nomme pas mais qui est le Vert Michel Grandjean) et la tentative d'éviction avortée de Mme Engelberts pose deux questions intéressante: Qui élit? Qui est élu?

* Mouvement des citoyens de Genève, Mouvement changer Genève


C'est la question au fond du rôle des partis et de leur pouvoir sur les élus, que pose Alain Marti. le système proportionnel qui règle les élections en Suisse oblige de fait les citoyens à s'associer pour pouvoir se faire élire. Lors de l'élection de la Constituante, le groupement Expression citoyenne s'était justement créé pour permettre à des individualités de se faire élire. Le mouvement Expression citoyenne n'a pas eu d'élus, mais il se serait dissous au soir du 19 octobre 2008 avait-il promis pour bien manifester, que ses élus auraient été libres de tout lien avec un parti.

Voici la lettre de M. Marti [cliquer sur l'image pour l'agrandir]

marti alain.png

10:15 Publié dans Contributions individuelles, Humeur, Les constituants | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

C'est certainement volontairement que Me Marti esquive la vraie question.

N'étant pas membre du parti de M. Stauffer, car je suis apolitique, j'ai accepté de faire partie de la liste MCG-Mouvement Changer Geneve qui nous permettait de faire campagne sans être membre du parti politique. Mme Engelberts et M. Delachaux étaient dans le même cas. Ce dernier a d'ailleur l'honneteté de le rappeller à chaque interview qu'il donne.

Lors des réunions de campagne je m'étais étonnée de ne pas voir les "gros bras" de la députation sur cette liste. Lorsque j'ai demandé pourquoi, l'un d'entre eux m'a dit que la règle était qu'il ne devait pas avoir de double mandat député-constituant.

J'ai trouvé cette règle très honorable car on voit trop souvent, à droite comme à gauche des cumulards.

Je suis donc très étonnée et déçue de voir que Mme Engelberts ni les dirigeants du MCG ne respectent pas les règles qui avaient été mises en place lors de l'élection de la campagne et qu'elle cumule les deux mandats.

C'est la question qu'évite M. Marti, pas son charabia qui est hors sujet.

Mais il est vrai que depuis, j'ai appris que le MCG affirme beaucoup de choses qui après examen s'avèrent totalement fausses. Alors pourquoi pas ses propres engagements.

Je crois en écoutant autour de moi que Mme Engelberts n'est certainement pas à son premier écart en politique.Mais certains ont un très gros appétit et sont prêts à renier leur propre parole pour assouvir cette faim. C'est la vie!

Écrit par : Non élue | 21/01/2010

L'élection de Mme Engelberts au Grand Conseil est issue de la volontée manifeste d'une partie du peuple. A y regarder de plus près et même si la majorité des voix acquises le sont par le biais de votes essentiellement compacts (l'ensemble de la liste, parfois en biffant certains noms), cette personne a également obtenu des voix à titre personnel et a ainsi bel et bien été choisie par les électeurs.

Sur la question de son "double mandat", je ne vois pas personnellement ce qui pose problème : en effet, certains partis n'acceptent pas les doubles mandats, mais vraisemblablement le MCG oui...
Ainsi, certains députés MCG au Grand Conseil sont parallèlement conseillers municipaux et un autre même conseiller administratif. Je ne pense pas que l'activité d'un membre de la Constituante prenne plus (ou beaucoup plus..) de temps que celle d'un conseiller municipal.. pire d'un conseiller administratif !

Si soudainement, Mme Engelberts venait se voir reprocher son double mandat par ses collègues MCG et que ces derniers venaient à lui demander de faire un choix, ces mêmes personnes devraient alors appliquer la même logique à l'ensemble des MCG au bénéfice d'un double mandat...ne le croyez-vous pas...?

Écrit par : un conseiller municipal | 21/01/2010

J'ai écrit ce qui figure là plus haut. J'ai signé.
Je reçois des réponses anonymes.
Le courage est-il encore une caractéristique des citoyens?

Écrit par : Alain Marti | 30/06/2011

J'ai écrit ce qui figure là plus haut. J'ai signé.
Je reçois des réponses anonymes.
Le courage est-il encore une caractéristique des citoyens?

Écrit par : Alain Marti | 30/06/2011

Les commentaires sont fermés.