16/03/2010

Genevois, encore 15 jours pour déposer vos pétitions

Le 31 mars, la Constituante fermera la boîte aux pétitions, doléances et autres propositions citoyennes. Il est temps en effet que les 80 élus digèrent les messages déjà reçus et les intègrents aux thèses qui seront débattues en séances publics dès la fin avril.

Si vous souhaitez faire part de votre avis, il suffit de rédiger votre propositions simplement sur une feuille de papier. Il n’y a pas de forme préétablie pour faire part de vos demandes, précise la Constituante sur son site internet www.ge.ch/constituante. Votre lettre doit être envoyées au Secrétariat général, 2 rue Henri Fazy, 1204 Genève.

Près d'une centaine de pétitions, propositions individuelles ou collectives et demandes d'audition ont été adressées à la Constituante. Pour savoir quel sort leur seront réservés, consultez le règlement de l'assemblée, en particulier les articles. Lorsqu'une proposition émanant de la population est soutenue par au moins 500 signatures, elle est soumise à la commission thématique compétente qui y répond.

 


ATTAC-Genève qui est membre de la Fédération Associative Genevoise (FAGE) - trois élus à la Constituante - a déposé jeudi une pétition portant sur le statut de la Banque Cantonale de Genève. L'association qui défend la taxation des gains en capitaux au niveau international - une proposition que la crise financière a remis au goût du jour - cherche encore des signatures pour atteindre le seuil fatidique des 500 paraphes. Tout le monde peut signer, même les étrangers et les frontaliers, le règlement n'exclu personne, précise l'association dans un communiqué de presse.

 

La processus actuel de création monétaire par les banques privées, sous forme de crédits avec intérêt, est profondément injuste et mérite d'être remis en question, explique Attac. L'une des voies pour y parvenir s'appelle l'éducation populaire et c'est une des finalité du mouvement ATTAC. Statistiquement, 99 % des personnes ignorent comment est créé l'argent qu'ils gagnent, reçoivent ou empruntent. Comme le révèlent les multiples citations mentionnées dans le document joint, cette incroyable injustice perdure depuis bientôt quatre siècles.

 

Commentaires

Et combien ça va nous coûter tout ça, et pour quel résultat!

C'est toujours les mêmes qui s'en foutent pleins les poches sur le dos des contribuables!

Combien ça gagne mensuellement un membre de cette constituante?

Personne n'a réussi à me le dire!

Enfin on rajoutera ça aux 80 millions d'heures supplémentaires pour 2008, de la fonction publique!

Quand on aime on ne compte pas, ou plutôt on ne compte plus!

En Angleterre ils parient sur tout, moi je parie sur 20 milliards de dette pour Genève et 100'000 sans emplois dans 2 ans!

Écrit par : dominiquedegooumois | 17/03/2010

Et comme je l'ai déjà écrit sur un autre blog, pour aller jusqu'au bout du ridicule, vous devriez faire de Genève une république monarchiste, nos politiciens se comportent déjà tous comme des dictateurs, ça ne changerai donc pas grand chose!

A république d'opérette, monarques d'opérettes, et là Genève n'a que l'embarra du choix, tant à gauche qu'à droite, les Napoléon 4-5-6-7-8-9-10-11 sont déjà en place!

Écrit par : dominiquedegooumois | 17/03/2010

Les commentaires sont fermés.