22/03/2010

Arnold Koller à Genève le 15 avril à l'invitation des constituants PDC

koller arnold.pngLes partis commencent à s'intéresser activement à la Constituante. C'est le signe que la noble assemblée, dont le démarrage a été douloureux, pourrait prendre des décisions politiques de grande portée pour l'avenir du canton:

  • la présidence permanente du canton dont on a débattu ces jours à la mode vaudoise ou à la sauce bâloise,
  • l'organisation des communes qui pourrait être servie à la mode neuchâteloise, bâloise ou glaronaise,
  • mais aussi les droits fondamentaux - il est question d'introduire le droit à la résistance et le droit d'hospitalité. Le premier ayant moins de portée pratique que le second, le droit d'hospitalité ne pourrait être mentionné que dans le préambule.
  • etc.

Certains au parti radical libéral commencent à s'agiter constatant que la droite ne dispose pas d'une majorité évidente parmi les 80 élus.

Ce lundi midi à l'Uni, ce sont les Associations de Genève qui s'intéressent à un sujet d'apparence technique mais qui pourrait avoir une grande portée si le principe du Cour constitutionnelle devait être retenue. Elle introduirait un contrôle du Parlement qui légifère aujourd'hui sans autres limites que celles du référendum et de l'initiative populaire.

Sur un mode moins opérationnel, le PDC invite, lui l'ancien président de la Confédération, Arnold Koller le 15 avril à 20h à la salle du Môle aux Pâquis.


Il y sera question de la "Révision de la Constitution fédérale, source d'inspiration pour la Constitution genevoise" avec la participation de trois Constituants: Philippe Roch (PDC), Marguerite Contat Hickel (Verts et associatifs), co-présidente de l'Assemblée Constituante, et Michel Hottelier (Libéraux et Indépendants), membre de la commission de rédaction.

Le thème manque un peu d'aspérités, d'autant que la révision de la Constitution fédérale a accouché d'une souris. Il sera néanmoins intéressant d'entendre l'ancien président du Département de Justice sur plusieurs points, notamment:

  • l'égalité des citoyens dans la démocratie Suisse, à l'exemple de l'habitant des Appenzell qui pèse sept fois plus que l'habitant de Genève en terme de représentation politique au Conseil des Etats?
  • la capacité des cantons de nouer des relations de voisinage opérationnelle avec une ou plusieurs régions voisines cantonales ou nationales,
  • la pertinence de la commune, comme unité politique définissant la citoyenneté, à l'heure de l'Europe et la constitutionnalité dans ce cadre de la décision de la Landsgemeinde de Glaris qui a réduit d'autorité le nombre des communes du canton sans procéder à des votes commune par commune.
  • la démocratie directe à l'épreuve des aggloméations urbaines (anachronisme des frontières communales), de la mobilité (quelle citoyenneté au lieu de travail vs domicile) et de l'internet (on vote par internet, peut-on récolter des signatures par ce moyens)
  • etc.

A vous chers lecteurs d'en ajouter dans vos commentaires qui sont d'autant plus appréciés qu'ils sont signés, pertinents et évidemment courtois.

JFM

Sur le sujet, on peut consulter

Merci de me signaler d'autres sites pertinents à ce sujet.

 

Commentaires

Vous devriez inviter Stéphane Guillon de France Inter, à vos petites sauteries, histoire de vous réveiller!

Est ce que les Radicaux vont faire le voyage de Paris histoire de soutenir Bling Bling qui à fait Blong?

Écrit par : dominiquedegoumois | 22/03/2010

Madame, Monsieur ,
puis-je vous envoyer la copie de la lettre que j'ai envoyée au Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Lyon ainsi que des recherches documentaires que je mène depuis 2006 . Ce document est long , mais il dit la vérité sur l'arme nucléaire (arme de théâtre) , les chambres à gaz (harcèlement collectifs par signe , le théatre , les évènements d'Algérie ou de mai 68 ou les faits qui ont eu lieu de 1939 à 1945 en Europe "la drôle de guerre" il n'y avait pas de guerre mais un théâtre , happening en anglais . Ces termes recouvrent la même réalité , la "drôle de guerre" de 39-45 , une mise en scène où des Français ont été sacrifiés ) , les R.G. (des militants socialistes infiltrés dans l'administration et ailleurs , "Rive Gauche" en réalité ) , le P.S. (FBI en France , sur le logo il y a la rose et le poing fermé =point fermé , HOOVER , administrateur du FBI du 10 MAI 1924 à 1971 date de création du P.S. par F.Mitterrand ) et d'autres choses qui se passent actuellement en France à Lyon et pas seulement à Lyon.
Le parti socialiste fait construire des immeubles où il installe des militants socialistes , des individus gauchis fabriqués à la naissance . Ils ont un profil de la cloche ou s'en rapprochent et arpentent les rues (les R.G. , la Rive gauche ) : "arpenteurs" est le terme maçonnique . Les Renseignements Généraux ne sont pas des policiers , mais des militants socialistes et communistes . Leur présence est sur Lyon depuis plusieurs années .Tout le dossier se trouve sur http://resistefrance.jimdo.com : une enquète de plusieurs années depuis 2006 .

Il n'y a pas de gouvernement en France . C'est un théâtre qui joue depuis 50 ans (arme nucléaire , synonyme arme de théatre , nous dit le dictionnaire Larousse ) . Et ce sont des enfants qui sont utilisés comme modèle , toute leur vie sans leur accord et à leur dépend et sans les payer des idées qu'ils ont rapportés .

Des produits des magasins , des idées politiques ( la loi Evin , les resto du Coeur , le printemps des poëtes , la Fête de la Musique , Opérations Pièces jaunes , des modèle de voitures ou de produits de consommation , des idées de spectacle ou de sketches , de livre ou de chansons , l'Union Méditerrannéenne , etc ) viennent de ces personnes que les PS empêchent de réussir dans la vie ( le "Four" au théatre) . Simultanément le PS (Rg) mobilisent la population pour les harceler en leur cassant du sucre dans le dos . Cela se passe sur plusieurs années . Les PS utilisent des jeunes femmes , parfois des mineures qui montrent leur seins (en se penchant devant eux avec l'air de ne pas y toucher ) pour culpabiliser des hommes à qui le PS a volé des idées . Tout cela dans une ambiance massonique (la loi du silence , les représailles ou même la Terreur) pseudo morale , parfait pour tenir les petites gens .
Des violations gravissimes des droits de l'homme ont lieu actuellement à Lyon , Bourg en Bresse et Nantua . Le fait de dérober des enfants d'un pays ( des maugrabins ) et de les mettre à disposition d'un autre Etat pour qu'ils servent toute leur vie (servir vient du latin servus qui veut dire esclave , on ne voit pas un mensonge quand on est né dedans !) constitue de la Traite des Noirs punie par le Code pénal français et les Conventions Internationales . Les PS pratiquent la Traite des Noirs , c'est-à-dire le commerce des êtres humains . Le PS essayent de chasser de France ces personnes qui ont "servi" (qui ont été utilisées ainsi comme des objets ) vers l'Afrique où parfois ils ne sont même pas nés ! alors que les PS eux mêmes sont des juifs qui utilisent la France pour se servir . Ils essayent même de les convaincre qu'ils ne sont pas français en envoyant des kabyles leur dirent : " T'es quelle origine?" . les Français savent -ils qu'Eric Besson est séfarade (juif mélangé arabe) , ainsi que Rachida Dati , François Hollande aussi (en Hollande on parle le flamand , or le flamand est un signe ) . Fresh en allemand signifie insolent , il est aussi séfarade (juif mélangé arabe) . Des juifs séfarades se font passer pour des maugrabins .
Des violations gravissimes des droits de l'homme ont lieu actuellement à Lyon , Bourg en Bresse et Nantua et pas seulement dans ces villes . On y fabrique des tortionnaires à qui les PS disent qu'ils faut "nettoyer" .
Pourrez vous dire : "Je ne savais pas ." ? Aidez-nous .

Écrit par : Samir Kaouche | 03/04/2010

Les commentaires sont fermés.