30/04/2010

Soli Pardo reprend du galon

Pardo_Soli.jpgL'ancien président de l'UDC genevoise à qui l'on doit le fameux encart sur la racaille d'Annemasse, l'automne dernier, reprend du galon. Le voici chef de groupe du groupe de son parti à la Constituante, annonce le blog Constituons l'avenir ensemble.

Soli Pardo succède à l'avocat Pierre Scherb. On suivra avec intérêt ses réflexions sur son blog Substratum où il publie ce jour une lettre à Eric Bertinat, à la veille de son dernier jour de travail en qualité de Secrétaire général de l'UDC-Genève. Elle est intitulée: Ce n'est qu'un au revoir...

Nul doute que ce passage de témoin annoncé comme conforme au usage des démocrates du centre augure de chaudes joutes lors des dix-neuf plénières que la Constituante s'apprête à entamer le 20 mai prochain. Le communiqué est sans ambiguïté à ce sujet: "Soli Pardo, nous en sommes convaincus, saura continuer sur la voie tracée par son prédécesseur et mener à bien l'action du groupe UDC au cours de la prochaine phase des travaux de la Constituante, laquelle s'annonce particulièrement intense." (JFM)

15:39 Publié dans Actualités, Partis, Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pardo, scherb | |  Facebook

27/04/2010

Black Ice d'AC/DC en fond musical

alder avec chien polaire.jpgMurat Julian Alder "termine son rapport sectoriel sur la titularité des droits politiques en écoutant Black Ice d'AC/DC ! Vivement le concert !"

Une info lue sur Facebook où le constituant radical compte plus de 2500 amis. Que font les autres rapporteurs de la Constituante? Il cravache pour mettre le point final et rendre leur copie avant vendredi 30 avril. Que se passera-t-il ensuite? Assistera-t-on à une série de fuites médiatiques?  A un grand silence, le temps que le secrétariat relise, corrige, imprime, envoie les rapports aux 80 élus?

La première salve devrait arriver d'ici le 10 mai, dix jours avant la première des dix-neuf sessions publiques que la Constituante consacrera aux vingt-et-un rapports sectoriels rendus par les cinq commissions thématiques. Combien de thèses au total? 400, 450?

Et si chaque session était ponctuée par quelques notes de musique. De quoi tempérer l'humeur du constituant MCG (version changer Genève) Patrick Etienne Dimier, qui sur son blog se plaint du changement de rythme: du pas de sénateur à la dragée Fuca... (JFM)

 

Lire la suite

21/04/2010

Deux constitutions. Deux visions de Genève

gva cube.pngLe même soir où les 80 constituants planchaient sur les comptes 2009 et le budget 2011 sous les caméras de Léman bleu, mais devant une galerie du public vide, d'autres constituants remplissaient la salle des abeilles de la noble Société des arts, où la virtuelle Maison de l'architecture a trouvé un refuge précaire.

Le Palais de l'Athénée accueillait ceux qui veulent changer Genève, du moins son urbanisme. Jusqu'à ce soir on peut voir au kiosque des Bastions l'exposition GVA Cube qui remet l'église au milieu du village et, contrairement au projet d'agglo, propose de bâtir les 50'000 logements dont Genève a besoin d'ici 2030 au coeur de la cité: 20'000 logements à la Praille, 20'000 logements entre Les hauts de la Servette et Cointrin et 10'000 logements encore dans un périmètre de quatre kilomètres à partir du centre ville.

Nul n'étant prophète en son pays, la Chambre de commerce de Genève a mandaté le LAPA de Lausanne pour se pencher sur le devenir urbain de Genève. Le résultat est décapant. Les étudiants du professeur bâlois Gugger proposent tout simplement

  • de densifier fortement la couronne urbaines occupées actuellement par des villas et des zones industriels entre trois et quatre kilomètres ,
  • de fusionner Genève, Carouge et Lancy et
  • de modifier les règles d'urbanisme en vigueur permettant aux propriétaires de villas de s'opposer (distance, densité etc.)

Lire la suite

16/04/2010

Jésus (IHS) pourrait disparaître de l'écusson genevois

ecussonETAT.jpgLe drapeau genevois ne perdra pas sa clé (de Saint-Pierre), mais pourrait perdre le tétragramme* monogramme IHS (JESus) du soleil qui surmonte l'écusson genevois. Une minorité de la sous-commission laïcité, composée de Laurent Extermann (président), Tristan Zimmermann, Christian Grobet, Soli Pardo et Michel Grandjean, le demande.

Pour le reste, elle propose d'inscrire dans la Constitution le texte suivant pour consacrer l'indépendance de l'Etat par rapport à toute institution philosophique ou religieuse.: «L’Etat, les communes et les institutions publiques sont laïques. Ils observent une neutralité religieuse.» Les processions religieuses sur le domaine public pourront-elles avoir lieu comme n'importe quelles manifestations de n'importe quelle association?

Lire la suite

12:40 Publié dans 1 Principes généraux, Rapports des commissions | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : jésus | |  Facebook

15/04/2010

Arnold Koller: la Suisse ne réviserait pas sa Constitution aujourd'hui

DSC04646.JPG"Je ne crois pas que la Suisse accepterait aujourd'hui la révision de la Constitution fédérale"

La remarque de l'ancien président de la Confédération, père de la révision votée en 1998 par 60% des Suisses et 13 cantons contre 10, a suscité une bruissement d'étonnement parmi la cinquantaine de personnes réunies ce soir à la salle du Môle, au coeur des Pâquis, à l'invitation du constituant Raymond Loretan.

Le pays serait-il plus ingouvernable qu'il ya 12 ans? "Des alliances néfastes se nouent désormais entre les socialistes et l'UDC. Ce n'était pas le cas lorsque j'étais au Conseil fédéral." Mais Arnold Koller, qui, après son départ du gouvernement en 1999, a encore travaillé jusqu'en janvier dernier dans le cadre du fédéralisme canadien, n'est pas du genre à penser que  c'était mieux de son temps.

A 76 ans, l'homme croit toujours à la Suisse. Dans un français impeccable, mâtiné d'un savoureux accent, il défend une présidence prolongée du Conseil fédéral: "deux ans et même quatre ans si le président fait bien son travail". Il ne se prononce pas sur une présidence durable au niveau cantonal. En revanche il plaide pour l'octroi du droit de vote aux étrangers au plan cantonal. Et il ajouterait sans peine le droit d'éligibilité, si le principe de réalisme et la sagesse politique ne l'incitaient à répéter aux constituants présents:

"Veillez à ne pas surcharger le bateau. Mais ayez le courage de proposer deux ou trois réformes significatives. Une Constitution c'est un acte politique. Les Suisses sont des conservateurs. Les Appenzellois sans doute plus que les Genevois, mais pas tant que ça. Il faut avancer pas à pas."

Paraphrasant Benjamin Constant, Arnold Koller dit qu'une bonne Constitution doit moins révolutionner la société qu'ériger des barrières qui l'empêchent de retomber dans la barbarie.

Lire la suite

23:54 Publié dans Actualités, Contributions individuelles, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

14/04/2010

Arnold K, Dieu, l'argent

constitution by www.wordle.net.pngAvec ou sans préambule? La Constituante de Genève va passer de l'ombre à la lumière. Elle pourrait bien demeurer sous les feux de la rampe jusqu'à Noël.

La noble assemblée aborde en effet une étape publique de la longue marche qui doit conduire les 80 élus à graver les tables de la loi fondamentale pour le XXIe siècle. C'est le peuple qui aura le dernier mot et devra en 2012 adopter le texte proposé. Enfin une partie du peuple. A Genève, à peine plus de la moitié des habitants sont des citoyens. Le canton hébergera tantôt 460'000 âmes la nuit, sans compter les clandestins et les voyageurs, et deux cent mille bras de plus le jour appartenant aux travailleurs, qui dorment en Pays de Vaud ou en France voisine. D'où cette question essentielle: qu'est-ce que la démocratie à Genève?

La pause pascale passée, c'est un ancien président du Conseil fédéral qui ouvre les feux des assemblées publiques. Arnold Koller est l'invité ce jeudi à 20h au coeur des Pâquis (salle du Môle) du constituant PDC Raymond Loretan, blogueur très épisodiques, ancien collaborateur du chef du Département de Justice, ancien ambassadeur de la Suisse à New-York et à Singapour.

Arnold Koller parlera peut-être de Dieu. Son nom est invoqué en préambule de la nouvelle Constitution fédérale, dont Koller fut un des pères, après l'avortement de l'ambitieux projet de son prédécesseur Kurt Furgler.

Lire la suite

03/04/2010

La Constituante a reçu les pétitions de 36'947 citoyennes et citoyens

calame boris.jpgLa Constituante a reçu les pétitions de 36'947 personnes, a comptabilisé le constituant hors partis Boris Calame. Il en fait le bilan chiffré sur son blog  associatifetdurable.blog.tdg.ch. Les curieux trouveront sur le site de la Constituante les 27 propositions collectives que les 80 élus ont reçues, du 11 novembre 2008 au 31 mars 2010, munies de 530 à 7'388 signature. Le secrétariat du 2 Henri-Fazy a encore reçu 27 pétitions (munies de moins de 500 signatures) et 21 demandes d’audition.

36'947 personnes, est-ce beaucoup? Est-ce peu? Comparons à quelques repères

  • le 24 septembre 2008 79% des 143'000 votants ont accepté la loi révisant la Constitutuion
  • le 19 octobre 2008 77'000 Genevois ont élu la Constituante
  • Le canton compte à peu près 235'000 électeurs et 460'000 habitants. Il accueille chaque jour plus de cent mille travailleurs frontaliers (France et Vaud) venant d'une région forte de bientôt 800'000 habitants (sans compter les clandestins et les gens de passage).

Lire la suite