01/07/2010

La constituante au coeur de la Genève internationale refuse de déléguer ses pouvoirs à la commission de rédaction

cicg présidence.jpgLa Genève genevoise a élu en octobre 2008 80 citoyennes et citoyens à l'assemblée constituante. Ils sont chargés de rédiger de fond en comble, d'ici 2012, la plus vieille constitution cantonale encore en vigueur en Suisse, celle du radical James Fazy.

Beaucoup plus de citoyens ont été élus que de citoyennes, 62 hommes contre 18 femmes actuellement. Dont une, Annette Zimmermann de l'AVIVO, a été assermentée cet après-midi par la présidente de séance Christiane Perregaux.

Beaucoup plus de constituants agés que de jeunes aussi. Aucun étranger bien sûr, puisque la République n'a accepté des résidents non suisses que dans les Conseils municipaux. Aucun habitant de la région franco-valdo-genevoise - enfin officiellement. Bref la Constituante représente à peu près la moitié seulement des quelque 750'000 habitants de la région, promise à en accueillir 200'000 de plus d'ici 2030.

La démocratie genevoise doit donc innover si elle ne veut pas être une demi-démocratie.

 


Les premières décisions de l'assemblée ne vont toutefois pas dans ce sens. Les régionaux sont pour l'heure ignorés, sauf les Genevois qui ont choisi ou ont été forcés de migrer en France voisine pour trouver un logement. Ils peuvent voter et élire à Genève.

Les étrangers pourront cependant, si la Constitution est adoptée, devenir maire des communes, mais ils ne pourront pas élire les députés ni voter au plan cantonal.

Quant à la parité hommes femmes, c'est l'objet du débat de cet après-midi.

A noter que trois radicaux pilotent la Constituante pour les six prochains mois

  • constituante tournus co.jpgLe radical Thomas Büchi et non le libéral Jacques Simon Eggly comme signalé dans un billet précédent a pris la présidence de la Constituante en remplacement de Marguerite Contat-Hickel. Le tournus normal  n'est pas respecté si l'on en croit le site officiel de la Constituante.
  • le radical et président du TCS genevois Guy Zwahlen est devenu président de la commission 1 sur les droits fondamentaux, en remplacement du socialiste Maurice Gardiol qui a démissionné à la suite du coup de force du 23 mai qui a vu le droit au logement et l'égalité entre hommes et femmes disparaître explicitement des droits fondamentaux
  • tweet 1 juillet alder.jpgLe radical Murat Alder deviendra dès le 1er août, président de la commission de rédaction en remplacement du socialiste Thierry Tanquerel. Le jeune radical gazouille aussitôt la nouvelle sur twitter.

Une nouvelle lettre de la Constituante est sortie de presse. On peut la télécharger depuis le site officiel en cliquant ici.

L'UDC demande que la commision de rédaction soit portée à 11 membres, un par groupe représenté. Béatrice Gisiger présidente de la commission du règlement refuse la proposition, déclare que la commission de rédaction est une commission technique et que les choix politique incombe à la plénière.

Trois minutes par groupe pour le débat. Personne ne demande la parole. La proposition de l'UDC est refusée à la majorité. Votent pour l'UDC, le PDC Loretan et le MCG. Il n'y pas de décompte électronique au CICG.

Commentaires

Mnsieur Mabut,
La présidence a été prise par Thomas Büchi en lieu et place de Jacques Simon Eggly, ce en remplacement de Marguerite Contat-Hickel.
Je profite de la présente pour vous remercier de vos rapports.

Écrit par : Pierre Scherb | 01/07/2010

Les commentaires sont fermés.