26/08/2010

Une naissance à la Constituante

Muller sontag sloane.jpgElle se prénomme Solveig. Elle est née le 6 août 2010. Sa maman, Corinne Müller Sontag, siège à la Constituante de Genève sur les bancs du groupe Verts et Associatifs.

Quand Solveig aura 20 ans, en 2030, que sera Genève devenue?

Les étrangers seront-ils des citoyens à part entière? Non a décidé avant la pause estivale l'Assemblée constituante. Elle veut bien de maires étrangers, mais pas de députés ni de citoyenneté cantonale.

L'égalité des sexes sera-t-elle garantie? En droit, sûrement. C'est déjà le cas. Ce principe est aussi ancré dans la Constitution fédérale qui s'applique en entier dans la République de Genève devenue canton il y aura tantôt deux cents ans. En fait, les femmes devront sans doute se battre encore pour l'égalité, alors que les hommes n'ont pas à demander au juge que l'égalité soit respectée, ce qui à l'évidence est une inégalité.

Les petits partis seront-ils représentés au Grand Conseil - lequel siégera pendant cinq ans et comptera toujours cent députés?


Non, la majorité va sans doute consacrer le statu quo et conserver le quorum à 7%. C'est dire qu'il faudra toujours obtenir au moins 7'000 bulletins (partant de l'idée d'un taux de participation de 40% des citoyens) pour être représenté au parlement. La gauche s'insurge contre cette atteinte à la démocratie. L'extrême gauche demande la suppression du quorum. Certains à droite (Halpérin - lib, Kunz - rad) voudraient porter le quorum à 10%. Les constituants Perroux (Verts), Manuel (Associatif

Solveig pourra-t-elle siéger comme sa maman dans une assemblée politique comme citoyenne indépendant, sans être affiliée à un parti? Non. La Constituante a conservé le mode d'élection à la proportionnelle, donnant de facto le pouvoir aux partis politiques.

Voilà plus d'une heure que les Constituants réunis au CICG en assemblée plénière publique débattent du quorum. Pas un n'a évoqué cette question de l'élection individuelle. Le débat achoppe aussi aux incompatibilités, notamment à l'éligibilité des fonctionnaires cantonaux au Grand Conseil. Sur ce point le citoyen Pascal Holenweg a publié cette nuit une réflexion intéressante intitulé A propos de la démission de Frédéric Hainard.

Commentaires

Tout d'abord bienvenue à Solveig.

- "Les étrangers seront-ils des citoyens à part entière? Non a décidé avant la pause estivale l'assemblée constituante. Elle veut bien de maires étrangers, mais pas de députés ni de citoyenneté cantonale."

Il n'y aura pas non plus de maires étrangers... Un des raisons pour laquelle la nouvelle constitution se prendra un magistral refus dans les urnes, à moins d'etre soumise au peuple en plusieurs parties pour que le gros de la Constitution, qui ne prête pas (trop) à débat, passe la rampe...

- "alors que les hommes n'ont pas à demander au juge que l'égalité soit respectée, ce qui à l'évidence est une inégalité."

Allez expliquer ca à bon nombre de papas en instance de divorce ou divorcés. Ils se feront une joie de vous expliquer à quel point cette égalité n'a pas existé non plus pour eux...

Écrit par : mouais | 26/08/2010

Les commentaires sont fermés.