27/09/2010

L’Association des communes ne digère pas le vote de la Constituante en faveur des districts

mermoud jm.jpgDe l’avis général à la réunion des magistrats communaux réunis samedi à Troinex, le maintien de la proposition de regrouper les communes en districts ferait capoter la Constitution.

Le président de l’Association des communes genevoises (ACG), Jean-Marc Mermoud, a d'emblée donné le ton samedi à Troinex lors de l'assemblée annuelle. Le maire de Pregny-chambésy évoque brièvement dans son rapport annuel le récent vote surprise de la Constituante en faveur de la création de districts comme échelon intermédiaire entre les communes et le canton, avant de poursuivre laconiquement: «Passons aux choses sérieuses»


Puis, avant que l’Assemblée générale statutaire ne se conclue, Catherine Kuffer, vice-présidente de l’ACG et seule magistrate communale siégeant à la Constituante, demande la parole.

«J’ai tout fait, assure-t-elle, pour combattre le modèle des districts. Je suis même allée jusqu’à voter contre mon parti (ndlr: libéral), ce qui n’est pas dans mes habitudes.»

Pour elle, cette proposition surgie de nulle part, et dont la commission ad hoc n’a pas pu discuter sérieusement, est «un déni de démocratie». Mais rien n’est perdu, assure-t-elle, porteuse d’un message du président de la commission de la Constituante en charge des communes, Yves Lador. Un peu gêné aux entournures, selon Mme Kuffer, Lador promet que la commission «va travailler de plus belle avec les communes».
«La Constituante est morte!»

Enfin, avant de quitter l’Assemblée des communes qui passe à table, le conseiller administratif d’Onex René Longet, accessoirement président du Parti socialiste genevois, nous glisse: «La Constituante est morte!» Ce qui n’était pas loin d’être le sentiment général à la salle des fêtes de Troinex, entre la poire et le fromage. (dvb)

13:42 Publié dans 4 Territoire et Région | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.