16/11/2010

Les socialistes sont contents

fb murat 16 nov 2010.jpgtwiitter irminger 11 nov 2010.jpgPas de chronique en direct des travaux de la Constituante depuis 15 jours. je n'ai malheureusement pas le don d'ubiquité. Mais l'intérêt demeure. Je note que les gazouilleurs et les facebookiens sont eux aussi bien moins locaces. Le dernier tweet date du 11 novembre et le post sur Facebook d'il y a trois heures. [cliquer sur les vignettes pour les agrandir]

Cet après-midi deux communications se font l'écho des débats. Le post de Maurice Gardiol qui se fait le chantre de la subsidiarité, ce qui fut longtemps le principe maître des PDC toujours critiques à l'égard de la nationali- cantonalis- municipalisation. Bref le constituant socialiste défend une place notable pour les associations - y compris les associations religieuses, Monsieur le constituant?

 


Pour sa part, le porte-parole socialiste Cyril Mizrahi publie son contentement sous le titre: "Un grand pas pour la culture et un premier signal à encourager sur le rôle des associations dans la vie collective!" En clair la droite a laissé filer sa majorité sur un sujet qui ne coûte pas cher. Quelques minutes plus tard Pierre Meyer, assistant parlementaire des Verts, publiait un communiqué moins ravi:
Les Constituants renforcent la politique culturelle de l’Etat, mais snobent les bénévoles

Noël approche et 2011 sera l'année de la (ré)conciliation ou la Constitution de 2012 ne sera pas.

Encore que les sessions se suivent et ne se ressemblent pas. Il y a huit jour, le même Cyril Mizrahi publiait un communiqué qu'il relayait sur son blog Garantir l'égalité pour toutes et tous pour dénoncer le refus par la droite du droit aux conditions minimales d’existence.

La communication de la droite tarde.

Commentaires

À quoi bon encore de batailler pour cette nouvelle constitution alors qu’elle sera très certainement refusée par les citoyennes et citoyens en 2012. Plus personne n’y croit. Plus personne ne s'intéresse à ces débats stériles.
Loin d'être contre une nouvelle constitution, car celle d'aujourd'hui mérite d'être dépoussiérée. Mais le seul fait que les partis politiques s’en mêlent, et ce sera la gabegie assurée induisant des énergies et des dépenses inutiles.
Ne nous dites pas qu'il n'est pas possible d'élaborer une nouvelle constitution sans les partis politiques. Ne nous dites pas que l'on ne trouvera pas des citoyennes et citoyens intelligents, ouverts, de tous milieux socioprofessionnels pouvant s'atteler à cette œuvre honorable.
L'intelligence n'est pas l'apanage des partis politiques. C'est le moins que l'on puisse dire au vu de ce qui se passe actuellement.

Écrit par : Benoît Marquis | 16/11/2010

Monsieur Marquis,

Comment pouvez vous écrire de pareils propos alors que le projet constitutionnel n'est pas encore sorti de la Commission de rédaction, alors qu'il y aura une procédure de consultation, alors qu'il y aura encore deux à trois lectures ?

Qui êtes-vous pour émettre de pareilles critiques à l'endroit des partis politiques ?

Bien à vous,

Murat Julian Alder,
Président de la Commission de rédaction

Écrit par : Murat Julian Alder | 16/11/2010

Merci de m’avoir répondu Monsieur Murat,

Certes, il est évident que je n'ai pas pu lire la rédaction de ce projet constitutionnel, mais à lire, voire et entendre par le biais des médias en direct, il en ressort que ça n'est pas drôle du tout depuis que les partis politiques (toutes tendances confondues) ont débarqués avec leurs gros bras et surtout avec leurs grandes gueules. Excusez-moi de ne pas tenir ici, un langage xyloglotte ( langage favori de la plupart des politiciens) tant mon écœurement est grand.

Je suis désolé d'émettre de pareilles critiques à l'endroit des partis politiques, je ne suis qu'un citoyen lambda qui a la curiosité de s'intéresser aux choses publiques, bien que je ne sois membre d'aucun parti. Voilà pour votre deuxième interrogation.

Je n’ai plus qu’à attendre le résultat de la consultation par les citoyennes et les citoyens en 2012.

Bonjour chez vous.

Benoît Marquis

Écrit par : Benoît Marquis | 16/11/2010

Cela va mal se terminer cette Constituante. Tous les autres cantons l'ont réussie, même les vaudois. Et ici, ça part de travers. Pour imposer le respect à l'extérieur des frontières, il faudra repasser.

Écrit par : bouarf | 17/11/2010

Les commentaires sont fermés.