02/06/2010

Egalité hommes femmes: le PDC devrait faire marche arrière

égalité sexe.pngOuh là! Il n'ont pas été à la fête, lundi soir à Vésenaz, les élus PDC à la Constituante. Les Assises sur la nouvelle constitution, convoquées il y a deux mois par le parti, ont rassemblé une quarantaine de personnes. Mais elles ont presque toutes dit leur stupéfaction d'avoir appris par la presse que le groupe PDC de la noble assemblée appartenait à une droite "élargie", dont les contours restent flous, mais dont les extrêmes - le MCG et l'UDC - n'apparaissent pas comme des partenaires fiables. L'UDC était contre la Constituante, comme l'AVIVO à gauche, et continue de l'être et de le manifester. Quant au MCGe, ses quatre élus sont des transfuges d'autres partis dont les décisions n'engagent certainement pas le duo Stauffer Poggia, les électrons libres de la politique genevoise.

Bref que les six constituants PDC se soient retrouvés dans cette majorité qui, d'un vote, d'un seul, a balayé l'égalité entre les hommes et les femmes [cliquer sur l'image tirée du rapport de la commission 1, page 10] et le droit au logement des principes fondamentaux de la future constitution genevoise n'a pas, mais alors pas du tout, été du goût des militants. Philippe Roch et Raymond Loretan ont essuyé le feu des critiques. Ils n'ont pas réussi a faire partager leur point de vue. Les autres sont restés cois.

Votre raisonnement est trop subtile. Vous avez fait preuve de naïveté. La population et nos électeurs ne vous comprennent pas, leur ont rétorqué en substance en salves répétées les très nombreux intervenants. Philippe Joye, très en verve, n'a pas été le dernier à fustiger une posture à 180 degrés du "geste humanitaire de Dominique Föllmi, qui a pris par la main une jeune enfant clandestine pour la conduire à l'école, une action dont Genève se souviendra éternellement et dont les constituants devraient s'inspirer". Carlo Lamprechet a demandé une rapide clarification à l'adresse des militants du PDC.

La gauche n'en demandait pas tant. Plus rompue aux arcanes de la communication combative qu'une droite prise, de son propre aveu, au dépourvu sur ce terrain, elle profite de son avantage.

Lire la suite

30/04/2010

Soli Pardo reprend du galon

Pardo_Soli.jpgL'ancien président de l'UDC genevoise à qui l'on doit le fameux encart sur la racaille d'Annemasse, l'automne dernier, reprend du galon. Le voici chef de groupe du groupe de son parti à la Constituante, annonce le blog Constituons l'avenir ensemble.

Soli Pardo succède à l'avocat Pierre Scherb. On suivra avec intérêt ses réflexions sur son blog Substratum où il publie ce jour une lettre à Eric Bertinat, à la veille de son dernier jour de travail en qualité de Secrétaire général de l'UDC-Genève. Elle est intitulée: Ce n'est qu'un au revoir...

Nul doute que ce passage de témoin annoncé comme conforme au usage des démocrates du centre augure de chaudes joutes lors des dix-neuf plénières que la Constituante s'apprête à entamer le 20 mai prochain. Le communiqué est sans ambiguïté à ce sujet: "Soli Pardo, nous en sommes convaincus, saura continuer sur la voie tracée par son prédécesseur et mener à bien l'action du groupe UDC au cours de la prochaine phase des travaux de la Constituante, laquelle s'annonce particulièrement intense." (JFM)

15:39 Publié dans Actualités, Partis, Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pardo, scherb | |  Facebook

21/04/2010

Deux constitutions. Deux visions de Genève

gva cube.pngLe même soir où les 80 constituants planchaient sur les comptes 2009 et le budget 2011 sous les caméras de Léman bleu, mais devant une galerie du public vide, d'autres constituants remplissaient la salle des abeilles de la noble Société des arts, où la virtuelle Maison de l'architecture a trouvé un refuge précaire.

Le Palais de l'Athénée accueillait ceux qui veulent changer Genève, du moins son urbanisme. Jusqu'à ce soir on peut voir au kiosque des Bastions l'exposition GVA Cube qui remet l'église au milieu du village et, contrairement au projet d'agglo, propose de bâtir les 50'000 logements dont Genève a besoin d'ici 2030 au coeur de la cité: 20'000 logements à la Praille, 20'000 logements entre Les hauts de la Servette et Cointrin et 10'000 logements encore dans un périmètre de quatre kilomètres à partir du centre ville.

Nul n'étant prophète en son pays, la Chambre de commerce de Genève a mandaté le LAPA de Lausanne pour se pencher sur le devenir urbain de Genève. Le résultat est décapant. Les étudiants du professeur bâlois Gugger proposent tout simplement

  • de densifier fortement la couronne urbaines occupées actuellement par des villas et des zones industriels entre trois et quatre kilomètres ,
  • de fusionner Genève, Carouge et Lancy et
  • de modifier les règles d'urbanisme en vigueur permettant aux propriétaires de villas de s'opposer (distance, densité etc.)

Lire la suite

15/04/2010

Arnold Koller: la Suisse ne réviserait pas sa Constitution aujourd'hui

DSC04646.JPG"Je ne crois pas que la Suisse accepterait aujourd'hui la révision de la Constitution fédérale"

La remarque de l'ancien président de la Confédération, père de la révision votée en 1998 par 60% des Suisses et 13 cantons contre 10, a suscité une bruissement d'étonnement parmi la cinquantaine de personnes réunies ce soir à la salle du Môle, au coeur des Pâquis, à l'invitation du constituant Raymond Loretan.

Le pays serait-il plus ingouvernable qu'il ya 12 ans? "Des alliances néfastes se nouent désormais entre les socialistes et l'UDC. Ce n'était pas le cas lorsque j'étais au Conseil fédéral." Mais Arnold Koller, qui, après son départ du gouvernement en 1999, a encore travaillé jusqu'en janvier dernier dans le cadre du fédéralisme canadien, n'est pas du genre à penser que  c'était mieux de son temps.

A 76 ans, l'homme croit toujours à la Suisse. Dans un français impeccable, mâtiné d'un savoureux accent, il défend une présidence prolongée du Conseil fédéral: "deux ans et même quatre ans si le président fait bien son travail". Il ne se prononce pas sur une présidence durable au niveau cantonal. En revanche il plaide pour l'octroi du droit de vote aux étrangers au plan cantonal. Et il ajouterait sans peine le droit d'éligibilité, si le principe de réalisme et la sagesse politique ne l'incitaient à répéter aux constituants présents:

"Veillez à ne pas surcharger le bateau. Mais ayez le courage de proposer deux ou trois réformes significatives. Une Constitution c'est un acte politique. Les Suisses sont des conservateurs. Les Appenzellois sans doute plus que les Genevois, mais pas tant que ça. Il faut avancer pas à pas."

Paraphrasant Benjamin Constant, Arnold Koller dit qu'une bonne Constitution doit moins révolutionner la société qu'ériger des barrières qui l'empêchent de retomber dans la barbarie.

Lire la suite

23:54 Publié dans Actualités, Contributions individuelles, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/03/2010

L'idole des jeunes à J -2: l'Etat providence

glaj.pngJeunes et déjà dépendants de l'Etat providence? C'est le sentiment, sans doute un  peu brutal, que l'on peut ressentir à la lecture des doléances que le Groupement genevois des associations de jeunesse dépose ce matin sur le Bureau de la Constituante, deux jours avant la clôture fixée par la noble Assemblée pour recevoir les pétitions et autres propositions citoyennes.

"Le GLAJ demande à l'Assemblée constituante de reconnaître les particularités des jeunes et de leur donner une place dans la nouvelle Constitution genevoise notamment dans les domaines des loisirs, de la culture, de la formation et de la santé, écrit le Glaj dont la liste des demandes est longue. Il demande que l'État et les communes garantissent à tous les mineurs l'accès à des loisirs adaptés à leurs besoins". On lira ici sa pétition.

Ce qui est frappant dans cette pétition, c'est la marchandisation de la société dont les jeunes font la promotion malgré eux. Car on voit mal l'Etat agir réellement sans confier la mise en oeuvre de cette politique à des fonctionnaires et/ou sans subsidier des associations.

Lire la suite

05/03/2010

La newsletter de la Constituante

lettre 1 page 1.pngOn est certes très loin des instruments modernes de participation citoyenne dont le modèle aurait pu être une wikiconstitution (et ), mais la publication de la première Lettre de la Constituante marque une étape dans l'effort constant de sa présidence et de son secrétariat pour associer davantage les Genevois aux travaux de la noble assemblée.

Tirée à mille exemplaires envoyés dans les communes, elle est aussi à disposition au guichet des publications de l'Etat, à l'Hôtel-de-Ville, mais sa diffusion s'opère essentiellement par courriel et sur le site de la Constituante www.ge.ch/constituante .

Lire la suite

20/01/2010

Des bons voeux pour la Constituante de Genève

voeux tg avec logo et texteweb.jpgL'année 2010 sera l'année clé de la participation citoyenne. En cas d'échec, la Constituante pourra se saborder...

Ce jeudi dès 14h, en la salle du Grand Conseil, la Constituante dresse le bilan de l’année écoulée et devrait procéder à un vote sur le principe d’introduire ou non un préambule à la Constitution de 2012 qui pourrait ou devrait faire référence aux racines spirituelles de notre Etat de droit. On lira à ce propos l’avis du constituant Maurice Gardiol sur resistanceetouverture.blog.tdg.ch. La séance est publique.

Avant celui des élus, je me risque à un petit bilan.

Lire la suite

16:17 Publié dans Actualités, Les constituants, Médias, Séances plénières | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

07/12/2009

Le flic de quartier et constituant MCG Delachaux deviendra-t-il le Réformateur de la police?

Delachaux Maillard.jpg"Police, état de crise ? Une réforme nécessaire" * C'est le titre du dernier bouquin de Yves-Patrick Delachaux. Yves-Patrick Delachaux n'est pas n'importe qui. Il suffit de lire sa bio sur le site internet www.flicdequartier.ch pour être édifié.  Les 120 pages qu'il sort en collaboration avec Frédéric Maillard tombent on ne peut mieux, alors que la nouvelle patronne du Département de la sécurité et de l'environnement vient de remercier son secrétaire général.

Les deux observateurs avertis proposent rien moins que trois modèles de gestion de la maréchaussé. En est-il un qui défend la création d'une gendarmerie fédérale et d'une formation nationale des policiers, où le temps perdu à l'école de recrue serait mieux employé à former nos gendarmes?

Cerise sur le gateau, l'ouvrage est préfacé par David Hiler, président du Conseil d'Etat  jusqu'à ce soir, et postfacé par le Chef de la police judiciaire de Neuchâtel Olivier Guéniat.

Lire la suite

02/10/2009

Députés: arrêtez de harceler la Constituante! Et balayez devant votre porte!

[Ceci est un billet d'humeur]

démon.jpgLes démons de la Constituante ressurgissent. Trop gourmande (?), la Constituante est toujours la bête noire du Grand Conseil et en particulier de sa commission des finances. Son Bureau convoque cet après-midi à 17 heures en urgence une conférence de presse pour dire sans doute tout le mal qu'il pense du refus par ladite commission des finances du crédit supplémentaire au budget 2009.

Les leçons budgétaires des députés sont difficilement supportables, au moment où ils s'apprêtent à se soumettre au verdict populaire sans avoir purger leur ordre du jour. Le site internet de l'Etat publie en première page la liste édifiante des retards du Grand Conseil.

Messieurs les députés faut-il vous condamner à siéger sans discontinuer jusqu'au 11 octobre pour mettre de l'ordre dans vos affaires?

[A 16h06: les Verts ont publié un communiqué de presse critiquant l'attitude de la commission des finances. A lire ici]

 

Lire la suite

12:55 Publié dans Actualités, Humeur | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

22/09/2009

Bonne nuit twitter journalistes!

twitter floriani83 logo.pngIl est 23 heures. La constituante a sans doute interrompu l'examen du rapport de la commission 5 sans l'achever. Le twitter journaliste et constituant Florian Irminger a quitté ses 71 collègues à 22 heures, car il s'envole demain pour Tbilisi et Baku. Préalablement il a publié cinq micro-textes sur Twitter qu'on découvrira ci-dessous.

Le Print journaliste de la Tribune Eric Budry a lui abandonné la partie à l'heure du dîner. Impossible en effet de communiquer depuis la galerie de la presse avec le système rédactionnel de la Tribune. Est-ce dû au fait que le secrétariat de la Constituante s'est vu contraint de reprendre intégralement la gestion de la salle qui jusqu'à présent était gérée par le Service du Grand Conseil (et dûment facturée)?

Aucun constituant blogueur n'a fait oeuvre de chroniqueur sur son blog de cette première assemblée qui selon nos informations ne restera pas dans les annales. En revanche j'ai repéré quelques messages sur Facebook, notamment ceux de la benjamine Louise Kasser dont le look juvénile a changé.

A noter que Louis Kasser s'est inscrite aujourd'hui sur Twitter (louisekasser) où elle a emboîté le pas à son camarade de parti Verts. Ses gazouillis sont différents de ceux de Florian. Joli duo! (JFM)

Lire la suite

Le français langue officielle des Genevois

Le français, la langue officielle : « Une inovation décoiffante », dit-on derrière moi… et Les armoiries sont-elles vraiment un héritage, un symbole, auquel il convient de donner rang constitutionnel…? Tels sont les sujets dont débattent les constituants peu avant 18h30 selon le site Twitter du constituant Florian Irminger, qui, en première genevoise, chronique en direct le débat de l'Assemblée. Ce serea d'autant plus précieux que Léman Bleu cessera tout à l'heure de retransmettre en direct les débats qui continueront néanmoins d'être enregistrés.

A noter que, toujours selon Twitter/floriani83, le conseiller d'Etat Robert Cramer assiste au débat.

21/09/2009

« La police peut-elle promouvoir la paix ? Et si oui, de quelle façon?»

police geneve intervention.pngCertains voudraient désarmer la police. D'autres, au contraire, l'armer de taser, car la dissuasion est facteur de paix: qui vis pacem para bellum. Qu'en est-il de la police genevoise. Qu'en est-il de la Constitution genevoise? La Journée mondiale de la paix est l'occasion rêvée d'en débattre. C'est ce soir au Cercle de l'Espérance, à l'initiative de l'association Graines de paix.

Le sujet sera animé par deux constituants: un MCG Yves-Patrick Delachaux, écrivain et ancien policier, et un Vert, Florian Irminger. Ils se demanderont comment la constitution peut améliorer le rôle et le sort de la police et diminuer la violence liée à sa fonction. Ils en parleront avec Frédéric Maillard, économiste, enseignant à l’École d’études sociales et pédagogiques à Lausanne, responsable des analyses de pratique à la Police. Le débat sera modéré par Laurence Bézaguet, journaliste, Tribune de Genève.

Trois autres débats sont au menu de la soirée qui démarre à 18h30. Gargantuesque, jugez-en!

Lire la suite

14:04 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/09/2009

Neuf constituants pour la paix à l'Espérance

colombe.gifIls sont sans doute tous d'accord, les 80 constituants genevois, pour déclarer la paix comme une valeur cardinale de la vie en société. La paix, plus que le développement durable ou que le principe de précaution, fait partie de ces principes incontestés. Cependant neuf constituants le diront publiquement ce lundi soir à 18h30 au bien nommé Cercle de l'Espérance, des Eaux-Vives, à l'invitation de l'association Graines de paix et dans le cadre de la Journée mondiale de la Paix.

La manifestation publique s'articulera autour de quatre débats, auxquels participeront les constituants suivants:

Christiane Perregaux, qui présidera le lendemain mardi, de 14h à 23 heures, sa première session plénière, Maurice Gardiol, Président de la Commission 1, Carine Bachmann, Présidente de la Commission 4, Michel Hottelier, professeur de droit constitutionnel, Yves-Patrick Delachaux, écrivain et ancien policier, Florian Irminger, responsable du bureau genevois d’une ONG internationale, Raymond Loretan, ancien ambassadeur, Yves Lador, président de la Fédération Associative Genevoise (FAGE) et Patrick Dimier, avocat, docteur en sciences politiques et éthique politique. On relèvera l'absence de représentants des partis libéraux, radicaux, AVIVO, SolidaritéS et GE Avance.

Lire la suite

17:58 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

15/09/2009

Les quatre images de la Constituante

logo constituante.pngLa constituante met le turbo. La semaine dernière, sa commission 4 inaugurait la forme de l'audition-débat à Thônex, une première doublement historique. En effet, les invités de l'Assemblée étaient le président de la région de Nyon et deux maires voisins, ceux d'Annemasse et de Ferney-Voltaire; deux villes immédiatement limitrophes de Genève, qui auraient pu devenir genevoises en 1814, si les protestants genevois n'avaient pas craint alors d'accueillir trop de catholiques au sein du nouveau canton suisse. Mais cela appartient à l'histoire. On ne déplace plus les frontières aujourd'hui comme au temps du Congrès de Vienne.

Ce jour, le secrétariat de la noble assemblée, qui, rappelons-le, a jusqu'en 2012 pour refondre complètement la charte fondamentale du Canton et République de Genève, diffuse l'ordre du jour de la prochaine session plénière du 22 septembre. Deux gros dossiers seront débattus:

Mais l'essentiel du message tient comme disait McLuhan dans le media lui-même: le site internet de la constituante est en ligne. il affiche quatre images qui sans doute reflètent la Genève d'aujourd'hui. Rendez-vous donc à cette adresse www.ge.ch/constituante!

Lire la suite

08/09/2009

Qui sont les quatre auditionnés du premier débat public d'une commission de la Constituante?

eurodistrict gltc espaces-transfrontaliers.png«Genève, centre de la région : un atout?" Une question quelque peu existentielle pour une première historique, celle de l'audition publique de quatre personnalités de la région franco-valdo-genevoise par la commission 4 de la Constituante chargée précisément de défricher les enjeux des relations régionales.

L'ancien conseiller d'Etat Haegi, les maires d'Annemasse Christian Dupessey et de Ferney-Voltaire François Meylan et le président du Conseil régional du District de Nyon Pierre-André Romanens s'exprimeront donc ce mardi soir à 20h à la salle communale de Thônex autour de ces trois axes:

La « centralité » de Genève au regard de votre expérience quotidienne de l’agglomération franco-valdo-genevoise.

Les améliorations que vous proposeriez d’apporter aux formes de collaboration actuelle (une institution régionale ? autre chose?) et

Les moyens à inventer pour que les habitants s’approprient la région transfrontalière.

Les auditionnés ont une riche expérience en matière de gouvernance régionale et des solutions à proposer comme les GLCT dont on trouvera la genèse et les ambitions notamment sur le site www.espaces-transfrontaliers.org (cliquer sur l'image pour l'agrandir) et un exemple concret concernant la mobilité franco-valdo-genevoise ici. Jugez-en et affûtez vos questions!

Lire la suite

31/08/2009

Nuclaire et assemblée régionale au menu de la rentrée

La Constituante prépare sa rentrée. Les 80 élus espèrent faire la Une des journaux le mardi 22 septembre, date à laquelle se réunira leur première assemblée plénière de l'automme en la salle du Grand Conseil et du Conseil municipal de Genève sous la présidence de la socialiste Christiane Perregaux. Les autres sessions sont programmées les 15 octobre, 17 novembre et 10 décembre.

La séance du 22 septembre devrait être largement consacrée à la discussion d’un premier gros rapport préparé par le Vert Jérôme Savary pour la Commission 5 sur les tâches de l’Etat. On devrait notamment y retrouver la question très controversée du maintien ou non de l’interdiction de l’énergie nucléaire dans la Constitution genevoise, domaine qui est réservé à la Confédération selon l'article 90 de la Constitution fédérale.

Le débat promet d'être chaud, même si, selon nos informations, il ne devrait pas encore se clore par un vote formel. Il s'agira à la fois de rendre publics les travaux de la Commission et de sentir le pouls de l'assemblée sur quelques sujets délicats.

MEYLAN dupessey romanens haegi.jpgMardi prochain 8 septembre, c’est la Commission 4 qui innovera, en organisant à 20 heures, à la salle communale de Thônex, une première audition-débat publique sur la question d’une future assemblée régionale. Les 15 commissaires entendront successivement le point de vue de quatre personnalités genevoises au sens régional du terme: le maire de Ferney-Voltaire François Meylan, le maire d'Annemasse Christian Dupessey, Pierre-André Romanens, syndic de Coppet, président du Conseil régional du district de Nyon, l'ancien conseiller d'Etat responsable des communes Claude Haegi.

Le public est attendu nombreux pour ces deux échéances de rentrée.

JFM

 

25/08/2009

Souveraineté alimentaire: plan Wahlen pas mort

ge terre avenir.jpgA la veille d'une manifestation monstre des paysans suisses, samedi à Sempach, mille deux cent sept Genevois demandent à la Constituante d'inscrire le principe de la souveraineté alimentaire dans la nouvelle constitution genevoise. La pétition lancée ce printemps par Uniterre Genève en écho à l'initiative fédérale sur le même sujet vise non pas à assurer l'auto-approvisionnement du canton, ni même de la région, mais à obliger les autorités cantonales et communales à conserver voire à récupérer les clés de la politiques agricoles locales.

Si la souveraineté alimentaire était ancrée dans la constitution genevoise, convient Valentine Hemmeler, secrétaire centrale d'Uniterre, le Conseil d'Etat genevois devrait s'opposer au principe du cassis de Dijon (la Suisse importe des produits alimentaires d'Europe sans autres mesures sanitaires ou d'indication de provenance par exemple que celles que prescrit l'Union européenne).

Genève devrait s'opposer à l'accord de libre échange agricole (ALEA), que Doris Leuthard négocie avec Bruxelles. Car une fois ces deux dispositions adoptées, disent leurs opposants, il en sera fini pour la Suisse d'adopter des mesures conservatoires favorables aux petits paysans ou aux modes de culture alternatifs. Seul le marché dictera sa loi dans l'agriculture comme ailleurs.

Lire la suite

29/07/2009

La Constituante rajeunit un peu

hirsch Laurent constituant succède à Fatio juillet 09.jpg Dis Papa, c’est quoi la Constituante ?

C’est l’assemblée qui aura pour mission d’écrire une nouvelle Constitution pour Genève.

Et la Constitution Papa, c’est quoi en fait ?

C’est la loi fondamentale, qui fixe les règles les plus importantes du fonctionnement du canton de Genève, par exemple que le gouvernement est constitué de 7 personnes élues par le peuple tous les 4 ans à la majorité simple

- ...

Sur son blog abandonné depuis le 3 octobre 2008 (mais qu'on espère bientôt ranimé), il n'a écrit qu'un billet, mais un billet qui deviendra célèbre, car Laurent Hirsch, 47 ans, avocat, marié, 3 enfants, selon la bio "un peuplus perso" qu'il publie sur son site internet du parti libéral, succède à Olivier Fatio qui vient de démissionner de la Constituante.

Le professeur de théologie à la retraite de l'université a fait valoir un emploi du temps surchargé pour expliquer un parcours au sein de l'Assemblée qui n'aura duré que huit mois. C'est le troisième libéral à jeter l'éponge pour la même raison après l'entrepreneur pâtissier Gilles Desplanches et la journaliste productrice TV Béatrice Barton. Un quatrième libéral serait sur le point de quitter le navire, mais René Koechlin, chef du groupe libéral, ne confirme pas ce matin la nouvelle.

A noter encore que Laurent Hirsch préfigure le prochain mariage de raison entre les radicaux et les libéraux genevois déjà fort consommé au plan fédéral comme on sait, puisque sa fille Nadège (et ) a été candidate au Grand Conseil il y a quatre et l'an dernier à la Constituante sur la liste radicale. Elle également membre d'écologie libérale.

Lire la suite

11:25 Publié dans Actualités, Blog de candidats, Candidatures, Les constituants | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

16/07/2009

Florian Irminger publie ses indemnités de constituant

irminger floria.jpgPrenant exemple sur la plus jeune députée au Bundestag, le constituant vert Florian Irminger a publié peu avant midi le détail de ses indemnités d'élu de l'Assemblée constituante de novembre 2008 à fin mai 2009. Total: 3249 francs et 50 centimes dont 177,50 francs de cotisations sociales à déduire.

Le groupe des Verts a reçu pour l'activité de son élu la somme de 1600 francs que l'on peut sans doute multiplier par dix - le nombre de ses élus - pour connaître l'indemnité du parti. Une transparence qui n'engage que lui, précise-t-il dans son communiqué.

La publication va-t-elle inciter tous les élus du canton, constituants, députés au Grand Conseil et conseillers municipaux à publier leurs indemnités? Et dans la foulée les membres des commissions et des conseils d'administration aussi?

Voilà qui ne va pas manquer de susciter quelques surprises dans la République et alimenter des feux de bouche allumés par les députés de la commission des finances lorsqu'ils ont contesté récemment le budget de la Constituante (voir ici, et là). D'ici à instaurer l'indemnité au mérite et les retenue d'indemnité en cas d'absences non justifiées, la République n'a pas fini d'établir des décomptes.

Notez qu'il n'y a rien de nouveau sous l'horloge du Molard. Calvin déjà , rappelle le spectacle Calvin en flammes, se plaignait qu'elle ne fût pas réparée dans l'heure, l'incertitude quant au début du culte redonnant au hasard un peu trop d'emprise à son goût dans la cité de Dieu.

Lire la suite

09/07/2009

Quelle protection des consommateurs dans la Constitution genevoise?

manuel _Alfred_Associations_de_Geneve.jpgLa section genevoise de la FRC propose à l'Assemblée consitutante d'inscrire la protection des consommateurs dans la future constitution, annonce le constituant Alfred Manuel dans son blog Consom'acteurs. Il suffit de 500 signatures pour obliger la Constituante à entrer en matière.

"Dans notre société complexe, l'acte de consommer, malgré son apparente banalité, n'est pas sans risque ni conséquence." Inombrables sont "les enjeux et les répercussions de la consommation sur les plans économiques, environnementaux, juridiques, éthiques ainsi que sur la sécurité et la santé des consommateurs si l'on pense notamment à l'impact de la crise économique sur le pouvoir d'achat et sur l'emploi, à l'impact des stratégies de production et de distribution sur l'environnement ou encore à l'impact des nouvelles technologies sur les échanges de biens et de service entre entreprises et individus. L'Etat a donc une importante place plurielle à assumer", estiment les pétitionnaires.

Question: la constitution genevoise peut-elle sérieusement infléchir une politique qui est largement décidée à Berne, à Bruxelles et à l'OMC? (JFM)

Lire la suite

16/06/2009

La souveraineté alimentaire dans la Constitution?

genève opage.jpg

Les paysans genevois font cause commune avec le syndicat Uniterre et Via campesina et réclament l'inscription de la souveraineté alimentaire dans la Constitution genevoise. La souveraineté alimentaire est avec le développement durable et le principe de précaution la (sainte) trinité de la pensée écologique. Elle désigne le DROIT - c'est Uniterre qui met les capitales, et non le devoir serais-je tenté d'ajouter - d’une population, d’une région ou d’un pays à définir leur politique agricole et alimentaire, sans dumping de prix vis-à-vis de pays tiers. Il suffit de recueillir 500 signatures pour que l'Assemblée constituante soit tenu de traiter cette pétition. Uniterre propose également d'introduire un article 104 bis dans la Constitution fédérale.

A noter que AgriGenève soutient également la pétition du constituant Michel Chevrolet pour construire 14'000 logements à La Praille Acacias Vernets. Les paysans ont en effet de quoi s'inquiéter de l'emprise sur la zone agricole prévue par le projet d'agglomération franco-valdo-genevois. On parle je crois de 800 hectares, soit près de 8% de la surface agricole utile du canton. A moins de construire des tours maraîchères à la Praille ou de mettre toute la population au régime des Jardins de Cocagne (et encore), je ne vois pas comment le principe de la souveraineté alimentaire pourra être réalisé à Genève. (photos opage)

Lire la suite

15:10 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

29/05/2009

La Gazette censurée?

censure 28 mai 09.pngOuf, je l'ai échappé belle. Mais ce n'est peut-être que partie remise. Hier après-midi, je m'installe à la tribune des journalistes avec deux confrères. La tribune du public est, elle, quasi vide. J'ouvre mon ordinateur portable et fixe une petite caméra vidéo sur un trépied de poche. Le président Eggly ouvre la séance. Une quinzaine de constituants sont absents. Est-ce la raison de l'agitation de l'huissier qui me fait des signes depuis la salle. Mon confrère me dit:

- Tu n'as pas le droit de filmer?

- Ah bon? Léman bleu a l'exclusivité de la retransmission?

Entre temps, l'huissier a gravi les deux volées d'escalier et m'intime l'ordre de cesser de fimer l'assemblée qui se poursuit. Je lui demande en vertu de quelle loi, il agit. Il pointe son doigt vers la porte de la galerie du public, où le règlement du Grand Conseil est affiché. Interdiction de filmer et de prendre des photos! Je parlemente, m'étonne de cet entrave à la liberté de la presse et finit par trouver l'argument qui fait reculer le fonctionnaire: "Mais nous ne sommes pas au Grand Conseil!"

L'huissier se retire et s'en va faire son rapport au président (photo). La séance se poursuit. Les élus du groupe Associations de Genève, qui ont repéré le manège, rigolent. Le règlement de l'assemblée constituante sera-t-il amendé? Le président Eggly a annonce que plusieurs points litigieux étaient déjà à l'examen de la commission du règlement. (JFM)

Pour voir la vidéo de l'ouverture et des rapporteurs Carine Bachmann et Yves-Patrick Delachaux, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

07:50 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

28/05/2009

Grandjean, Alder et Grobet sont élus au second tour

18h05 Le dépouillement est terminé. JSE annonce les résultats.

Bulletins délivrés 71. Bulletins rentrés 71. Nuls: aucun. Majorité absolue: 36

Sont élus:

Michel Grandjean, verts: 52 voix

Murat Alder, radical: 46 voix

Christian Grobet, AVIVO: 35 voix

Obtiennent des voix

Patrick Dimier: 27 voix

Soli Pardo: 17 voix

Christian Grobet fait exactement le même score qu'au premier tour. Il est le seul candidat qui n'obtient pas la majorité absolue des votes exprimés.

18:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Deuxième tour: deux candidats jettent l'éponge

Michel Ducommun retire la candidature de Nils de Dardel. Michel Barde fait de même pour la candidature de Stéphane Tanner. Il reste donc cinq candidats pour trois places: MM Grobet, Grandjean, Dimier, Alder et Pardo.

A noter qu'aucune des 14 femmes de l'assemblée ne s'est levée pour demander la parité. Serait-ce que des exceptions sont possibles?

Des bulletins roses sont distribués.

JSE déclare que la pause a eu lieu et que la deuxième session est ouverte. Le débat se poursuivra donc avec le budget.

Lire la suite

17:39 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Tanquerel et Hottelier élus au premier tour. Grobet troisième

Tanquerel Thierry.pnghottelier michel.jpg17h15 JSE frappe sur la cloche. Les conversations se poursuivent.

"Mes chers collègues. Il y a eu un problème d'intendance du au fait que des électeurs n'étaient pas à leur place. Il y avait un bulletin de trop. Il a fallu recompter."

72 bulletins délivrés, retrouvés 72. Pas de buletins nuls. Majorité absolue 37

Sont élus

Thierry Tanquerel, socialiste pluraliste: 48 voix

Michel Hottelier, libéral indépendants: 41 voix

Obtiennent des voix

Lire la suite

17:20 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook