28/05/2009

Election de la commission de rédaction. Suspense

DSC00552.JPG16h30. JSE passe à l'élection de la commission de rédaction. Jocelyne Haller et Guy Tornare sont scrutateurs. L'assemblée est suspendue. Mais la pause ne sera décrétée qu'après le résultat du premier tour. Confusion. JSE aurait pu avancer dans l'ordre du jour en ouvrant le débat sur le gros morceau des budgets 2009 et 2010. Leman bleu interrompt sa retransmission à 19h.

17h. Les pronostics vont bon train. La question blochérienne en cours bruit à la buvette: faut-il avoir le couple infernal Grobet Pardo dedans plutôt que dehors?

Le socialiste Tanquerel et le libéral Hottelier assurés d'être élus passeront-ils au premier tour?

Le théologien vert devrait aussi se faire une place dans la commission de rédaction.

La constituante élargira-t-elle ses ailes jusqu'à élire Nils de Dardel?

16:28 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Présentation des neufs candidats à la commission de rédaction

16h05, Jacques-Simon Eggly lit la liste des neuf candidats qui briguent l'un des cinq sièges de l'éminente commission de rédaction. Il passe la parole à chaque groupe pour deux minutes chacun.

Lire la suite

16:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Comment communiquera la Constituante?

DSC00561.JPG15h00. Pierre Gauthier de l'AVIVO présente le concept de communication adopté par le bureau de la Constituante. Il distingue la communication internet et la communication externe. Plusieurs amendements socialistes, UDC, AVIVO sont annoncés.

15h50. JSE passe au vote sur le renvoi du projet au Bureau proposé par les socialistes et soutenus par les Verts et l'AVIVO. Le renvoi est refusé par 42 voix contre 22 et une abstention. 65 élus sur 80 ont participé au vote.

L'amendement socialiste consistant à développer le volet participation du public est adopté par 67 voix contre 2 et 1 abstention. L'amendement UDC est adopté par 56 voix contre 6 et 4 abstentions. Les attachés parlementaires ne seront pas soumis au devoir de réserve.

JSE fait encore voter un amendement de l'AVIVO qui réclame un espace égal pour chaque groupe sur l site internet. La proposition est acceptée par 34 voix contre 27. L'assemblée vote enfin deux amendements Grobet. Le premier est adopté par 34 voix contre 26. Le second qui exige une forme écrite lors des conférences de presse par 45 voix.

Les Associations de Genève propose la publication d'une revue pérenne et une revue de presse. Le premier point est refusé par 36 voix contre 27 oui et 7 abstentions. La revue de presse sur le site internet est adopté par 41 voix contre 25 non  et 3 abstentions.

Un groupe de travail élargi soutiendra la secrétaire adjointe chargée de la communication.

Au vote d'ensemble, le concept de communication est adopté par 67 voix sans opposition.

Dans la foulée et le soulagement général, JSE donne connaissance de la composition de la commission de coordination, laquelle comprendra donc les deux coprésidente Perregaux et Contat-Hickel et les présidents des commissions thématiques.

 

Lire la suite

15:05 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Comment débat la Constituante?

14h55, Jacques-Simon Eggly annonce que le bureau s'est élargi aux chefs de groupe pour savoir comment traiter le concept de communication, le budget et l'élection de la commission de rédaction. JSE propose de fixer les règles de jeu suivantes:

Lire la suite

14:59 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Que font les commissions?

DSC00545.JPGDSC00548.JPGLes présidents des cinq commissions thématiques informent les constituants de l'état de leurs travaux. A les entendre, elles n'ont pas chômé depuis Pâques. Et elles ont encore pas mal du pain sur la planche jusqu'au printemps 2010, date prévu à ce stade pour la première grande consultation des Genevois. Si l'UDC Pagan, fidèle à son personnage n'a rien dit de consistant sur la commission dont il est le président, les autres ont pris quelques libertés avec une lecture rigoriste de la Constitution actuelle, qui prescrit que les travaux des commissions ne sont pas publics. L'ombre de la plainte devant un juge pour infraction à la confidentialité des débats planait durant cet exercice de style indigne d'une démocratie moderne.

 

Lire la suite

14:20 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

La Constituante siège

Jacques Simon-Eggly premier coprésident ouvre la séance, procède à l'assermentation de Simonde de Montmollin, rappelle les dernières activités du Bureau, le budget, le concept de communication et les nominations de la secrétaire générale et de la secrétaire générale adjointe, chargée de la communication. Le coprésident rappelle que la Constituante n'ayant obtenu aucun soutien de l'Etat, son bureau a dû se débrouiller. Jusqu'à procéder à l'audition du personnel engagé chez l'un d'entre eux. "Chez moi" à Perly a dit hier Thomas Büchi, faute d'avoir pu obtenir une sallle de réunion ad hoc le samedi.

14:14 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/05/2009

La Constitution genevoise coûtera 20 millions

DSC00366.JPGLa future Constitution genevoise coûtera une vingtaine de millions de francs. La facture a été présentée ce matin par les deux hommes de l'actuelle coprésidence en présence de Marguerite Contat-Hickel et Christiane Perregaux, coprésidentes, et de Sophie Florinetti secrétaire générale et Fabienne Bouvier, secrétaire adjointe, chargée de la communication.

Le libéral Jacques-Simon Eggly et le radical Thomas Büchi ont exposé par le menu les budgets 2009 et 2010 qui seront débattus demain après-midi en séance publique à la salle du Grand Conseil. Au total 4,6 millions de dépenses en 2009 et 6 millions en 2010. D'ici 2012 donc, date de la votation populaire, ce seront bien une vingtaine de millions que vaudra le texte de la Constitution, soit 111'111 francs par article, si l'on considère que la future constitution genevois en comportera 180 (le nombre d'articles de la nouvelle constitution vaudoise).

Pour une constitution sensée durer un siècle, c'est donné, d'autant que si les constituants font bien leur travail, ils contribueront par leurs débats à la rénovation de l'esprit citoyen, ce qui n'est pas sans valeur. Si vous voulez moins cher, confiez le travail aux Fribourgeois, ils ont eu la leur il y a six ans pour quatre fois moins cher (mais ont-ils pris en compte tous les coùts?).

Jacques-Simon Eggly, le premier coprésident assure que "le budget est compté au plus près sans excès aucun". L'Etat n'a en effet pas oublié de facturer les locaux du 2, Henri Fazy, inoccupés depuis deux ans après le déménagement des passeports à Onex, dix mille francs par mois.

Pour ceux ou celles qui voudraient chipoter, ils trouveront le détail des dépenses ici.

Question: un éditeur, un expert quelconque, un toubib, vous livre-t-il, lorsque vous commandez un ouvrage, une étude ou un traitement, le détail des salaires des rédacteurs, le montant de ses loyers et de ses frais généraux ou ses dépenses de publicité? Jamais, ces chiffres demeurent dans le secret de la comptabilité des entreprises.

 

Lire la suite

26/05/2009

Neuf candidats pour cinq fauteuils

tg article du 26 mai 09.jpgLes places à la noble commission de rédaction de la Constituante seront chers. Pas moins de neuf candidats - un ou deux désistements de dernières minutes ne sont pas exclus - se disputeront demain après-midi les cinq sièges du comité qui peaufinera les quelque 180 articles de la future constitution genevoise.

A moins que ce ne soit dix articles, comme le souhaite l'avocat MCG Patrick Dimier, auteur d'un projet constitutionnel paru chez Slatkine en 2005, qui espère bien faire partie du club des cinq. Les Constituants lui préféreront-ils l'UDC Soli Pardo? Autre outsider, le jeune radical Murat Alder qui, avec son compère malheureux (non élu en octobre dernier) Alexandre Böhler, a également rédigé un projet de constitution prêt à l'emploi.

Trois candidats devraient être élus "dans un fauteuil". Les professeurs de droit Michel Hottelier, parti libéral et indépendant, Thierry Tanquerel, socialiste pluraliste, et le vert Michel Grandjean.

Les autres candidats à briguer une place de rédacteur de la Constitution genevoise du XXIe siècle sont l'ancien conseiller d'Etat socialiste Christian Grobet de l'AVIVO, l'ancien conseiler national socialiste Nils de Dardel de Solidarités,  et l'ancien directeur général de l'Administration fiscale Stéphane Tanner, de Ge-avance, qui pourrait se désister. L'élection a lieu à la majorité, en plusieurs tours de scrutin si nécessaire.

Pour lire l'article paru dans la Tribune ce matin, cliquez sur la vignette pour l'agrandir.

15:46 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

25/05/2009

Deux vedettes libérales surchargées démissionnent

Ils sont chacun dans leur domaine des vedettes en Suisse romande. Le pâtissier à succursales multiples Gilles Desplanches et la productrice des reality-showes à la sauce suisse, Béatrice Barton, jettent l'éponge.

Ce sont les deux premiers constituants à abandonner la noble assemblée. Tous deux ont fait état d'un emploi du temps surchargé pour expliquer leur décision à René Koechlin, chef du groupe libéral à la Constituante.

MontmollindeS.jpgSimone de Montmollin, directrice de l'Union suisse des oenologues, prêtera serment ce jeudi. La Constituante tient en effet sa troisième session ordinaire depuis son élection en octobre dernier. L'élue de Troinex remplacera Béatrice Barton à la commission 1 "Dispositions générales et droits fondamentaux".

WeberJ.jpgSecond viennent ensuite, le physicien Jacques Weber, ancien recteur de l'Université, sera absent jeudi. Il prêtera serment ultérieurement mais il pourra cependant siéger dans la commission 4 "Organisation territoriale et relations extérieures".

On trouvera l'ordre du jour de l'assemblée du 28 mai ici et la composition des cinq commissions thématiques là. (JFM)

16:14 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

22/05/2009

Au menu de la session du 28 mai: commission de rédaction, budget et concept de communication

porte_voix.jpgLa Constituante se réunit en séance pléniaire jeudi prochain 28 mai à la salle du Grand Conseil de 14h à 19h. Au menu l'élection des cinq rédacteurs qui devront peaufiner le texte de la nouvelle constitution genevoise, lorsque les 80 élus l'auront élaboré, le budget 2009 et 2010 ainsi que les comptes 2008 et le concept de communication. Trois gros morceaux dont le dernier dira quand les Genevois seront consultés et informés, combien de fois et par quels moyens.

Lire la suite

08:41 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/05/2009

Les sujets qui fâchent: c'est pour bientôt?

vidéo contat Hickel 15 mai 09.jpg"Alors, Madame la coprésidente, les sujets qui fâchent, c'est pour bientôt?" L'élue du parti Vert et associatif, Marguerite Contat Hickel, vient de passer le témoin de la première coprésidence l'Assemblée constituante au libéral Jacques-Simon Eggly. Nous l'avons rencontrée vendredi 15 mai au secrétariat de la Constituante, 2 Henri-Fazy, entre Chez Glôzu et la Tour Baudet, où elle nous a accordé une interview vidéo (cliquer sur lire la suite ci-dessous).

Point encore de sonnette à la porte du 3e entresol. Il faut toquer pour entrer. L'espace est vierge. Aucune affiche, aucun logo sur mur. La secrétaire générale Sophie Florinetti est au four et au moulin. L'ex-patronne éphémère de la Gérance immobilière de la Ville vient d'entrer en fonction. Elle est en train de compléter son équipe. Tandis que les cinq commissions thématiques turbinent à plein régime depuis après Pâques et que la prochaine session pléniaire est agendée pour jeudi 28 mai. Au menu entre autres, plan de communication et élection de la stratégique Commission de rédaction.

Alors les sujets qui fâchent: un gouverneur pour Genève, la fusion des communes, les droits civiques aux étrangers, la gouvernance régionale, la société à 2000 watts, le salaire minimum garanti, etc. c'est pour quand?

Lire la suite

14:10 Publié dans Actualités, Vidéo interview | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

07/05/2009

Remettre les dettes tous les 50 ans, un projet pour la constitution genevoise?

09.jpgMaurice Gardiol et Philippe Roch étaient les invités ce jeudi des Midis de la Fusterie. Devant une vingtaine de personnes qui avaient préféré l’ombre du temple des Rues Basses, rendu à la vie civile, à la lumière de son parvis encombré par les céramistes, les deux constituants ont esquissé quelques-unes des valeurs qu'ils souhaitent voir inscrites dans la loi fondamentale qui dictera les règles du vivre ensemble des Genevois  dès 2012.

Le socialiste Gardiol a naturellement évoqué Calvin. Le Réformateur préférait mot création au mot croissance. La création, a expliqué Maurice Gardiol, renvoie à la responsabilité, au respect de la nature, au partage, à la solidarité planétaire, présente et future. Et de citer la Bible qui dictait tous les 7 fois 7 ans de remettre les dettes, de faire table rase." Bref il y a là tous les ingrédients de ce qu'il est convenu d'appeler désormais le développement durable. Reste à traduire cela dans un article de loi. Ce que le constituant ne s'est pas autorisé à faire. Président de la commission thématique no 1, Maurice Gardiol compte sur ses collègues pour finaliser l'affaire.

Le démocrate-chrétien Philippe Roch a également cité le dissident du XVIe siècle au nombre des quatre constituants genevois avec l'évêque Adhémar Fabri, l'homme des franchises, les radicaux de 1847, "qui étaient alors révolutionnaires" et la tout neuve Assemblée constituante qui a l'ambition d'écrire la Charte fondamentale du XXIe siècle. "Les Genevois n'ont pas plébiscité la création d'une Constituante pour qu'elle se limite à un simple toilettage du texte qui nous gouverne. S'il s'était agi de cela une commission de fins juristes aurait suffi."

Voir les entretiens vidéos de Maurice Gardiol et de Philippe Roch

Lire la suite

18:55 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités, Débats publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/04/2009

Les socialistes, le 1er Mai et la Constituante

"Le 1er Mai n'est-il pas le moment rêvé pour réaffirmer les droits des travailleurs?"  Fort de ce constat, le président du parti socialiste genevois René Longet a annoncé en début d'après-midi, rue des Voisins, le lancement vendredi de la première proposition collective à l'adresse de la Constituante.

Le texte, qui doit recueillir 500 signatures au minimum pour être officiellement pris en compte, revendique l'inscription formelle dans la future constitution de 2012 des libertés et des droits syndicaux "qui sont totalement absents de la constitution genevoise actuelle et sont bafoués par certaines entreprises genevoises, comme le montre le récent licenciement de la déléguée syndicale Marisa Pralong par Manor".

Tout en reconnaissant que dans la pratique le dialogue social était effective à Genève - "mais il s'agit de l'étendre à tous les secteurs" - Jean-Pierre Thorel du syndicat Unia a dénoncé une dégradation des conditions de travail et des violations des droits des travailleurs chez Givaudan, chez Frank Muller ainsi que chez un charcutier de Meyrin.

Le parti socialiste ne s'est guère préoccupé de savoir si les autres composantes de la gauche suivraient son action. "On voit mal qu'elles refusent de s'associer à cet acte de démocratie participative," a déclaré Véronique Pürro. La candidate socialiste au Conseil d'Etat profite pour accuser Mark Muller de démanteler les services chargés de surveiller les relations du travail et les chantiers.

Lire la suite

15:33 Publié dans 1 Principes généraux, Actualités, Partis | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

28/04/2009

Constituants: ne soyez pas des carpes!

cour les six juges.pngLes constituants travaillent. Les cinq commissions se réunissent à un rythme hebdomadaire, le mardi et le jeudi de 16 heures à 19 heures. Cependant toutes les structures de l'assemblée, chargée d'ici 2012 de réécrire les règles du vivre ensemble des 453'000 habitants de Genève, ne sont pas encore en place. Ce ne sera le cas que le 28 mai, date de la prochaine séance plénière. Toute la communication repose pour l'heure encore sur les épaules des quatre coprésidents.

Dans le silence qui accompagne donc les premiers pas de la Constituante, les partis, qui eux sont en campagne électorale pour l'élection du Grand Conseil et du Conseil d'Etat de cet automne, font flèche de tout bois.

L'UDC par le blog de son secrétaire général annonce ce matin le dépôt d'un projet de loi constitutionnel pour soumettre l'assemblée constitutionnelle au contrôle de la Cour des comptes (photos, pour les identités cliquez ici). Si les députés adoptent ce projet, les Genevois devront donc voter sur la Constituante. De quoi ajouter encore aux troubles politiques. D'autres groupes songent à ouvrir la possibilité de voter sur des projets concurrents à l'issue des travaux de la Constituante. Ce qui imposerait aussi une modification constitutionnelle.

Lire la suite

14/04/2009

Citoyennes, citoyens, à vos plumes!

5 présidents.png

Les premiers présidents des cinq commissions thématiques ont été élus mardi et mercredi dernier.

  • Maurice Gardiol (Socialiste pluraliste) préside la Commission 1 Dispositions générales et droits fondamentaux
  • Jacques Pagan (UDC) préside la Commission 2 Droits politiques
  • Lionel Halpérin (Libéraux et indépendants) préside la Commission 3 Institutions : les trois pouvoirs
  • Carine Bachmann (Verts et Associatifs) préside la Commission 4 Organisation territoriale et relations extérieures
  • Benoît Genecand ([ge]avance)préside la Commission 5 Rôle, tâches de l'Etat et finances.

Les cinq sont élus pour neuf mois. Le communiqué de presse diffusé cet après-midi par la co-présidente Marguerite Contat-Hickel ne donne pas les noms de leurs successeurs qui ont dû être élus aussi au poste de vice-président la semaine passée.

Les séances des commissions formées de 17 membres ne sont pas publiques. Marguerite Contat-Hickel lance cependant le processus participatif et invite la population à adresser ses doléances à l'adresse suivante: Assemblée Constituante genevoise• 2, rue Henri Fazy • Case postale 3919 • 1211 Genève 3 Fax 022 546 87 01 • e-mail : contact@constituante.ge.ch.

"Les Commissions auront à coeur d'être à l'écoute de la population", note-t-elle. Et de rappeler que "chacun peut faire part de propositions individuelles. De même, des propositions collectives peuvent être soumises à l'Assemblée Constituante. Ces dernières doivent être traitées dès lors qu'elles sont appuyées par 500 signatures." Ainsi en dispose le règlement de l'Assemblée que l'on peut consulter ici.

La Gazette de la Constituante publiera volontiers les lettres, pétitions et autres suppliques qui lui parviendront. Merci de les adresser à blog@tdg.ch. Seuls les textes dont l'auteur aura indiqué son nom et son adresse seront pris en compte.

A vos plumes habitant-e-s de Genève! (JFM)

07/04/2009

Sophie Florinetti sera secrétaire générale de la Constituante

florinetti.jpg"Née Sophie Valticos en 1957 à Genève, j'y ai grandi dans un milieu international. Mariée et mère de deux fils de 20 ans, je suis ainsi devenue experte en gestion logistique (un frigo toujours rempli), analyse transactionnelle (le ton fait la chanson) et management des crises (concilier tout et son contraire)." Voilà comment se présente Sophie Florinetti sur son site internet.

Nulle doute, à la lecture de ces trois projets et de son cv, que l'Assemblée constituante a trouvé une perle en la nommant secrétaire générale. Son dernier passage éclair à la tête de la controversée Gérance immobilière municipale de la Ville de Genève n'a pas fait hésiter le comité de sélection composé des vice-présidents Christiane Perregaux et Thomas Büchi et de Marie-Thérèse Engelberts et Michel Chevrolet. Leur choix rendu public hier soir n'a pas été facile. Ils ont reçu 65 dossiers dont ceux de nombreux journalistes.

Six mois après son élection, alors que les cinq commissions thématiques siègent pour la première fois aujourd'hui et demain pour désigner leur président et vice-président, lesquels fonctionneront neuf mois, il était temps que la Constituante se dote d'un capitaine, dont la tâche sera certes pas de faire de l'ombre à l'armateur collectif qu'est le G80, mais de mener à bon port le navire de la Constituante. Ce qui ne sera pas une mince affaire. La mer des sarcasmes, qu'alimentent parfois certains membres de l'assemblée, ne manque ni de récifs ni d'anguille ni de requins.

Lire la suite

07:40 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

26/03/2009

Le développement durable ne fait pas l'unanimité

La Constituante a terminé sa session en discutant de cinq propositions présentées par les groupes UDC, Associations Genève et ici, et par huit constituants représentant tous les partis sauf les libéraux, Genève Avance et le MCG. Cette dernière proposition demandant aux cinq commissions thématiques de s'inscrire dans la logique du développement durable, conformément au mandat de la Constituation fédérale, a été adoptée sans surprise par la majorité de l'assemblée.

Tout comme la consultation de la population, dont la mise en oeuvre avait été précédemment confiée au Bureau de la Constituante, le développement durable fait partie de ces concepts valises, assez vagues pour engager à tout et à rien mais aussi suffisamment politiquement corrects pour hérisser le poil de quelques constituants, situés majoritairement à droite de l'échiquier politique. (JFM)

17:37 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Plan triennal des travaux des constituants

Le Bureau de la Constituante a soumis un programme de travail dont nous avons donné l'essentiel ici. Le débat porte sur la visibilité des travaux de l'assemblée et sur la consultation de la population, "qui reste à inventer" selon la formule du socialiste Rodrik. Deux amendements sont proposés. l'un par les socialistes qui veulent créer deux temps morts pour la consultation formelle de la population, l'autre par Solidarités qui souhaitent que la Constituante débattent en séance plénière au moins six fois par an. Le débat tourne rapidement en rond et se conclut par un mandat au Bureau de concevoir ce que pourrait bien être la consultation de la population: sondage, vote consultatif, autre?

A 15h52, à l'issue d'un débat de trois quarts d'heure, la présidente Contat-Hickel, coachée tant bien que mal par Jacques-Simon Eggly, tente d'organiser le vote. Après quelques hésitations, la Constituante renvoie au Bureau la proposition socialiste par 50 voix contre 18 et 7 abstentions. Elle rejette la proposition Solidarités par 33 voix contre 31  et 12 abstentions.

Débat

Lire la suite

15:25 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Femmes pour la parité dépose sa pétition

martin denise verts constituante.jpgCe jeudi 26 mars, à 11 h 30, le collectif Femmes pour la parité a remis la proposition demandant d'inscrire le principe de la parité dans la Constitution genevoise aux 4 coprésidents-es de la Constituante: Mme Marguerite Contat Hickel, Mme Christiane Perregaux, M. Thomas Büchi et M. Jacques-Simon Egly. Plus de 250 hommes ont signé la proposition collective. Dans son blog http://femmespourlaparite.blog.tdg.ch Denise Martin cite quelques témoignages.

15:16 Publié dans Actualités, Peuple et droits civiques | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Les trois de la commission du contrôle financier

Quatre candidatures ont été déposées pour la commission du contrôle financier qui compte trois membres. La Constituante procède donc au vote à bulletins secrets.

15h18, sont élus (77  bulletins distribués, 77 bulletins valables) : Marco Foellmi (PDC)  62 voix, Stéphane Tanner (G[e]’avance) 58 voix, Jean-François Rochat (AVIVO) 55 voix. Alberto Velasco (Socialiste pluraliste) obtient 29 voix

Les membres des cinq commissions thématiques sont désignés par les groupes selon une répartion des forces qui est adoptée sans débat.

L'Assemblée Constituante élira les cinq membres de l'importante commission de rédaction lors de sa troisième session convoquée pour le 28 mai. Elle installera également à cette date une conférence de coordination forte de sept membres, soit deux membres de la Présidence et un membre désigné par chacune des commissions thématiques.

15:15 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La création des commissions à la sauce Tanquerel/Hottelier passe la rampe

14h50 ce jeuidi 26 mars, la Constituante opte, après un débat sans passion, pour le mode Tanquerel/Hottelier de création des cinq commissions thématiques (lire aussi ici).

Au vote, la proposition de l'AVIVO obtient 12 voix, soit celles du parti des retraités présents et futurs plus celles des trois élus du groupe Associations, contre 54 voix et 9 abstentions. La proposition des Verts obtient 22 voix contre 44 et 9 abstentions. La proposition socialo-libérale Tanquerel/Hottelier décroche la majorité absoulue dans ce premier tour de scrutin avec 56 voix contre 17 et 3 abstentions. Elle l'emporte sans problème dans le second tour par 54 voix contre 20 voix en faveur de la proposition verte et 0 abstentions. Applaudissements de l'assemblée.

 

 

14:50 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

M - 35!

planning en mars 09.jpg35 mois séparent la séance de cet après-midi de la Constituante du vote final des quelque 150, 180, 200 articles de la nouvelle Constitution genevoise.

La loi fondamentale qui sortira en 2012 des débats et consultations des 80 élus déterminera, pour ce XXIe siècle commençant, la bonne gouvernance du canton et les droits et devoirs des citoyens, habitants et passants de notre territoire. 282 km2 exactement.

Une superficie qui nous place au 21e rang des cantons suisses. Un détail pour rappeler aux Genevois d'ici et d'ailleurs - les Genevois de souche ou de naturalisation ne constituent que 30% de la population - qu'ils sont des humains, dont le rapport au sol est particulier. Histoire de rappeler aussi que la Constitution qui nous régit a été rédigée sous l'impulsion d'un radical alors révolutionnaire, James Fazy, qui, aussitôt le texte adopté, tenta de fusionner la ville et le canton en démolissant les remparts et en comblant les fossés, vestiges de la frontière ancestrale d'avant 1814, mais acceptant aussi, à son corps défendant, l'émergence du pouvoir municipal et le divorce de nombreuses communes.

Mais cela est de l'histoire. L'histoire de la Constituante s'écrit au futur. J'ai reçu hier la lettre du 18 mars qui donne un peu de visibilité sur les grandes étapes des travaux constitutionnels jusqu'en 2012, année du tricentenaire du citoyen de Genève.

Le tableau ci-contre résume le projet de planification des travaux [cliquez sur l'image pour l'agrandir]. Les deux petites barettes rouges marquées Echos pop indiquent les dates possibles des deux consultations populaires que prévoit l'aricle 59 alinéa 3 du règlement de l'Assemblée.

JFM

10:15 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/03/2009

Acte 2: une question bien posée est un problème à moitié résolu

genève vu du ciel.jpgLa Constituante se réunit ce jeudi 26 mars pour la deuxième fois en assemblée plénière, de 14h à 19h, à la Salle du Grand Conseil. L'ordre du jour, qui est parvenu à la presse hier soir à 21 heures, comprend 15 points, mais il n'y en a en fait que deux d'essentiel:

  • le point 9 qui porte sur la création des cinq commissions thématiques et la définition de leur domaine de compétence et
  • le point 10 sur la planification des travaux.

Quelques groupes et constituants - peut-être en quête de visibilité politique en cette année d'élection du Grand Conseil - ont adressé des projets de résolutions que l'Assemblée débattera au point 12 de l'ordre du jour [cliquez sur Lire la suite ci-dessous].

La création des commissions thématiques donnera lieu à un débat sans doute byzantin ou florentin ou mandarin [cochez ce qui convient]. Trois conceptions s'affrontent:

Les projets Tanquerei/Hottelier et Verts et Associatifs ne divergent que sur quelques points. Les Verts et Associatif subdivisent notamment les tâches de l'Etat entre les tâches dites territorialisées (environnement, mobilité, logement, aménagement, énergie, économie) et les tâches non territorialisées (instruction, santé, sports, social, culture, finances). En revanche, le projet de l'AVIVO de répartion des compétences entre les cinq commissions révèle parfaitement l'intention de ce groupe, fort de 9 élus, qui vise rien moins que d'inscrire dans la constitution son programme de gouvernement.

Les tenants d'une rédaction rapide d'une nouvelle Constitution allégée, par un collège d'experts, comme l'ont fait les Neuchâtelois, trouveront dans ces querelles de quoi alimenter leur rouspétance. Les adeptes du débat salueront les efforts de la Constituante pour se doter de la meilleure gouvernance possible. Sans doute qu'une question bien posée est un problème à moitié résolu.

Lire la suite

09:50 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/03/2009

Constituante: brouillard ou travail assidu?

Solipardo.jpggardiol Maurice.pngDeux avis contrastés publiés ce matin à propos de la Constituante.

Marri de n'avoir pas encore reçu de convocation officielle pour l'assemblée du 26 mars, le constituant Soli Pardo, par ailleurs président de l'UDC (photo de gauche), dénonce "la décontraction, pour ne pas dire de l'amateurisme, déployé par la Présidence et le Bureau de la constituante, coupables d'avoir organisé une journée "remue-méninges" totalement inutile, dans un cadre fastueux, avec un splendide buffet thaïlandais en plein terroir genevois et une "animation" digne d'une fête pour enfants.."

Tout autre son de cloche sous la plume du constituant Maurice Gardiol, élu sur la liste Socialiste et pluraliste, qui convoque les Genevois à faire valoir leur droit de pétition pour nourrir l'assemblée de leurs voeux et doléances.

Lire la suite

15:51 Publié dans Actualités, Débats publics, Humeur, Partis | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

09/03/2009

La Constituante cultive l’esprit d’équipe

cartigny.jpg

Samedi à Cartigny, les 80 élus à la constituante se sont offerts un petit «jogging cérébral», selon les termes du libéral René Koechlin. A l’instar des Vaudois en 1999, ils ont passé une journée à agiter des idées et à les critiquer, gratuitement et sans objectif immédiat.

En fait, il s’agissait «d’exercer nos capacités de discussion sans s’opposer», expliquent les coprésidents de la constituante: le libéral Jacques-Simon Eggli, le radical Thomas Büchi, la socialiste Christiane Perregaux et l’écologiste Marguerite Contat Hickel. Un exercice jugé utile: «Au cours de la journée, les préventions et l’agressivité ont diminué: les gens sont ravis».

Animateur de la journée, Jacques Zwahlen, qui avait participé à celle des Vaudois, relève quelques différences avec l’exercice de 1999: «La richesse des idées est équivalente, mais l’esprit genevois est vif et critique. Pour le travail à venir, nous avons voulu mettre sur orbite une assemblée qui soit un corps vivant apte à trouver le plus grand dénominateur commun». L’assemblée qui a maintenant des locaux à la rue Henri-Fazy tiendra sa prochaine assemblée le 26 mars.

Marc Bretton

Lire la suite

08:57 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook