18/10/2010

Mais pourquoi le parti radical est-il à contre-temps?

de mont Mollin Maurice.pngSanté, Enseignement et recherche, Justice, sécurité, situations d'urgence, Social et Politique de l'enfance, Vie sociale et participative tel est le menu encore copieux et sans doute lourd de quelques chausse-trapes politico-politiciennes que la Constituante doit encore avaler d'ici fin novembre. Elle reprend ses séances plénières et publiques ce jeudi après-midi. L'assemblée a déjà adopté un bon paquet de thèses, dont on trouvera le détail sur le site officiel de l'Assemblée www.ge.ch/constituante et que met en forme une commission de rédaction coîte et, paraît-il, très fière de son oeuvre.

En marge de ces séances, les partis organisent leurs propres réunions d'explications, de mise au point, de réflexion ou de thérapie de groupe, comme au PDC, où les deux Assises constitutionnelles organisées ont vu les délégués démo-chrétiens interpeller vigoureusement leurs élus à propos de leur ralliement, main sur la couture ou presque, à la droite élargie, dont la gouverne semble tenue par Ge-avance.

Lire la suite

16/09/2010

Relations extérieurs

les votes…

Lire la suite

Commission 4 : Comment penser la Genève de demain ?

La Commission 4 s’est réunie à 51 reprises d’avril 2009 à mai 2010 sous les présidences successives de Carine Bachmann (Les Verts et Associatifs), d’avril à décembre 2009, et d’Yves Lador (Associations de Genève), dès janvier 2010.

Lire la suite

17 :00. Climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect

«Dans le cadre des travaux de la Commission 4 (Organisation territoriale et relations extérieurs),les discussions ont été ouvertes et toutes les propositions ont été prises en considération, d’où qu’elles viennent et sans a priori, ce qui a créé un climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect d’autrui » ; écrit Yves Lador (Associations de Genève) dans son rapport général.

Pourra-t-il confirmer ses dires aux moments où s’ouvriront les débats relatifs aux 102 thèses que comprend le rapport sectoriel 403, celui sur les communes ?

L'entrée en matière est votée : 58 oui et 6 abstentions, l’UDC qui n’a pas osé refuser, même l’envie était là au regard de la thèse 401.11.a:

La République et canton de Genève collabore avec la Confédération, les autres cantons et les régions voisines. Elle est ouverte à l’Europe et au monde.

 

Commission 4 : climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect

«Dans le cadre des travaux de la Commission 4 (Organisation territoriale et relations extérieurs), les discussions ont été ouvertes et toutes les propositions ont été prises en considération, d’où qu’elles viennent et sans a priori, ce qui a créé un climat de travail agréable, fait d’écoute et de respect d’autrui », écrit Yves Lador (Associations de Genève) dans son rapport général.

En sera-t-il de même au cours de la session qui s’ouvre à l’instant ? (14 :00 – Salle du Grand Conseil)

Lire la suite

Politique extérieure

Le Conseil d’Etat conduit, le Grand Conseil contrôle et un seul conseiller d’Etat dirige, dans les limites du droit international en vigueur. Telles seront les principales thèses débattues dès 14 :00, lors de la 19ème session plénière de l’Assemblée constituante… (CS)

Lire la suite

22/03/2010

Bâle-Ville, trois communes, un modèle pour Genève?

DSC04549.JPGLa Constituante étudie quatre à cinq modèles, dont la fusion des administrations de la ville et du canton. Entretien avec Yves Lador, président de la commission 4 de la Constituante.

«La fusion des administrations de la ville et du canton fait partie des modèles d'organisation des communes que la commission 4 étudie.» Son président confirme que l'idée lancée il y a quelques années par les conseillers d'Etat Moutinot, Segond et Bunschwig Graf n'est pas abandonnée. La question est sensible.

«Nous avons pris l'option de travailler sur des modèles d'organisation et non sur telle ou telle idée», s'empresse de préciser Yves Lador, qui ne veut en privilégier aucun à ce stade de discussion.

NB: cet article paraît ce lundi dans une version légèrement raccourcie dans la Tribune de Genève.

Lire la suite

16/11/2009

François Longchamp, président pour 5 ans

longchamp vidéo.jpgNon, François Longchamp ne sera pas président du gouvernement genevois pendant 5 ans. Le radical ne présidera le Conseil d'Etat, dès le 7 décembre au soir, que pour une année. Quelques semaines après sa désignation rituelle, on aura oublié sa fonction qui ne sert qu'à serrer la main de quelques officielles, discourir ici et là et présider les séances du Conseil d'Etat, sans l'once aucune d'un pouvoir supplémentaire par rapport à ses six collègues.

La Constituante va-t-elle changer les règles du jeu de la gouvernance cantonale, prolonger la législature à 5 ans, désigner un président pour cette durée comme les Vaudois ou plus radicalement réduire le nombre des conseillers d'Etat à cinq ce que défend François Longchamp? Ou même créer un gouverneur de Genève avec des pouvoirs de premier ministre, ce que ne souhaite pas le magistrat radical brillamment réélu dimanche.

La commission 3 planche sur le sujet sans que rien ne transpire de ses travaux, ce qui est un brin exaspérant au siècle de la surinformation.

Lire la suite

08/09/2009

Qui sont les quatre auditionnés du premier débat public d'une commission de la Constituante?

eurodistrict gltc espaces-transfrontaliers.png«Genève, centre de la région : un atout?" Une question quelque peu existentielle pour une première historique, celle de l'audition publique de quatre personnalités de la région franco-valdo-genevoise par la commission 4 de la Constituante chargée précisément de défricher les enjeux des relations régionales.

L'ancien conseiller d'Etat Haegi, les maires d'Annemasse Christian Dupessey et de Ferney-Voltaire François Meylan et le président du Conseil régional du District de Nyon Pierre-André Romanens s'exprimeront donc ce mardi soir à 20h à la salle communale de Thônex autour de ces trois axes:

La « centralité » de Genève au regard de votre expérience quotidienne de l’agglomération franco-valdo-genevoise.

Les améliorations que vous proposeriez d’apporter aux formes de collaboration actuelle (une institution régionale ? autre chose?) et

Les moyens à inventer pour que les habitants s’approprient la région transfrontalière.

Les auditionnés ont une riche expérience en matière de gouvernance régionale et des solutions à proposer comme les GLCT dont on trouvera la genèse et les ambitions notamment sur le site www.espaces-transfrontaliers.org (cliquer sur l'image pour l'agrandir) et un exemple concret concernant la mobilité franco-valdo-genevoise ici. Jugez-en et affûtez vos questions!

Lire la suite

02/09/2009

Ludwig Muller veut acheter des morceaux de France et de Vaud

muller ludwig.jpg"L'inviolabilité des frontières est garantie. L'influence et le pouvoir politique des Genevois s'arrêtent à la frontière. Mais, à une époque lointaine, où les choses étaient moins figées, il y avait trois possibilités de changer les limites territoriales: la guerre, les mariages entre familles régnantes et le rachat de territoire."

Excluant les deux premières possibilités, le constituant UDC Ludwig Muller a proposé à ses collègues de la Commission 4 "de réfléchir à cette troisième possibilité.  Non pas pour changer le tracé de la frontière, rassure-t-il, laquelle est définitive et inviolable, mais en vue d'asseoir l'influence de Genève au-delà de cette limite, somme toute artificielle." Nous avons reçu sa motion que tout un chacun peut désormais lire ici.

Lire la suite

21/07/2009

Le CEVA et la Constituante

calame boris détail de la photo calame contat genecand.jpgBoris Calame est un constituant actif sur son blog Associatif et durable et je m'en félicite, espérant chaque matin découvrir les réflexions de nos 80 sages ou du moins de ceux qui ont tâté du blog et dont on trouvera les noms dans la colonne de droite.

Membre du bureau de l'Assemblée Constituante genevoise et de la Commission thématique n° 5 "Rôle, tâches de l’Etat et finances", Coordinateur du Cercle développement durable, élu sur la liste des Associations de Genève, Boris Calame livre ce matin une belle déclaration démocratique à propos du référendum contre le CEVA. Et une défense convenue du CEVA par la même occasion.

Sur le premier point on aurait aimé savoir si le Vice-président de la Coordination transports et déplacements est

  • pour ou contre l'augmentation des signatures pour le dépôt d'un référendum, ce que la logique arithmético-démographique commande,
  • pour ou contre la collecte par internet des signatures, ce que la logique du vote par internet commande,
  • pour ou contre le référendum financier obligatoire, au-delà d'une certaine somme (50 millions par exemple)...

Lire la suite

12/01/2009

Napoléon a créé les communes, Balladur les réformera-t-il

balladur.jpgnapoleo.jpgEdouard Balladur s'est vu confier par Nicolas Sarkozy la tâche de réformer la microgouvernance de la France. Rude tâche s'il en est! Assistera-t-on en février à un big bang? Le mille-feuille institutionnel français est en effet d'une rare complexité et n'est pas pour rien d'ailleurs dans la difficulté de faire avancer la région franco-valdo-genevoise.

L'ancien premier ministre a des ambitions. Ce matin dans Le Figaro, il met en garde contre la tentation du "statu quo". Selon une note que s'est procuré le quotidien parisien, la géographie institutionnelle française s'organiserait autour des structures intercommunales et des régions. Les communes et les départements créés par Napoléon ne seraient pas supprimés - Balladur est réaliste - mais pourraient devenir des circonscriptions des entités supérieures, les communes par rapport aux intercommunalités et les départements par rapport aux régions.

Lire la suite