26/08/2010

Peut-on faire taire les députés genevois?!

grand conseil stat.jpg

"Sept cent trente-et-une séances de commissions à Genève contre 134 en moyenne suisse et quelque 250 à Zurich: Qui d'autres que nous constituants pouvons mettre un frein à cette genevoiserie au carré?" s'interroge Soli Pardo. L'ancien président de l'UDC en délicatesse avec son parti propose de limiter à deux le nombre de commissions par député. Il ne sera pas suivi (45 non contre 18 oui).

Peut-on faire taire les députés genevois?! C'est bien l'enjeu clé du deuxième débat de ce 26 août 2010. Au vote, les constituants ont majoritairement renoncé à limiter le nombre de commissions du Grand Conseil genevois.

Lire la suite

Le Grand Conseil sera élu au printemps pour 5 ans avec un quorum qui reste fixé à 7%. Les fonctionnaires élus devront démissionner

vote au cicg ducommun.jpgIl est 16h. L'Assemblée passe au vote sur la durée du mandat des députés, la date des élections et le quorum (thèses 301.61.a à 301.73). Le président Thomas Büchi tente de mettre de l'ordre dans l'avalanche des amendements. En l'absence de système de vote automatique, les scrutateurs se lèvent et comptent les mains levées.

Qui votent en faveur... Trois, six, huit, un. Qui s'opposent... Qui s'abstient: rangée 1: quatre, rangée 2: sept, rangée 3, 4, 5, 6... La secrétaire Sophie Florinetti additionnent...

Au terme des votes à mains levées - le processus dure une bonne heure, il ressort que le Grand Conseil sera désormais

  • élu tous les 5 ans,
  • au printemps (en alternance avec les élections municipales), et que
  • ne participeront à la répartition des cent sièges que les listes ayant obtenu 7% au moins des suffrages exprimés.
  • Par 36 voix contre 32, la Constituante décide d'obliger les députés fonctionnaires à démissionner de leur fonction le temps de leur mandat. L'Etat s'engage à leur faciliter leur réinsertion professionnelle.

Lire la suite

Une naissance à la Constituante

Muller sontag sloane.jpgElle se prénomme Solveig. Elle est née le 6 août 2010. Sa maman, Corinne Müller Sontag, siège à la Constituante de Genève sur les bancs du groupe Verts et Associatifs.

Quand Solveig aura 20 ans, en 2030, que sera Genève devenue?

Les étrangers seront-ils des citoyens à part entière? Non a décidé avant la pause estivale l'Assemblée constituante. Elle veut bien de maires étrangers, mais pas de députés ni de citoyenneté cantonale.

L'égalité des sexes sera-t-elle garantie? En droit, sûrement. C'est déjà le cas. Ce principe est aussi ancré dans la Constitution fédérale qui s'applique en entier dans la République de Genève devenue canton il y aura tantôt deux cents ans. En fait, les femmes devront sans doute se battre encore pour l'égalité, alors que les hommes n'ont pas à demander au juge que l'égalité soit respectée, ce qui à l'évidence est une inégalité.

Les petits partis seront-ils représentés au Grand Conseil - lequel siégera pendant cinq ans et comptera toujours cent députés?

Lire la suite

02/07/2010

Pas de parité hommes femmes, un Grand Conseil alourdi

cicg.jpgLa première séance de l'assemblée constituante au CICG, ce jeudi 1er juillet, s'est finalement bien passée. La soirée a été rude pour la présidente de séance, Christiane Perregaux, confrontée à l'obligation, faute d'un système de vote électronique, de compter les voix des mains ou des corps levés ou de procéder à l'appel nominal demandé et obtenu deux fois par l'AVIVO.

Le jeune libéral Lionel Halpérin a tenté un coup de force en demandant que désormais les votes à l'appel nominal ne soient possibles que si la majorité des élus présents le demandent. Il s'est fait vertement remettre en place par le duo Mouhanna Grobet toujours prompt à dénoncer la droite affairiste.

Sur le coup de 22h50, le chef du groupe UDC, Soli Pardo, qui ne rate pas une occasion pour jeter un grain de sable dans les rouages de la noble assemblée, a contesté un des nombreux votes de la soirée: "Il me semble qu'il y a eu plus de votants que de membres présents dans la salle...". Après un moment d'hésitation, la présidente a passé outre. C'était sans compter avec le MCG Dimier qui s'est empressé de demander une vérification.

Lire la suite

14/03/2010

Ils ne chôment pas nos constituants!

DSC04462.JPGBernhard Christ a été un des cinq constituants à avoir présidé la constituante bâloise, dont les travaux se sont déroulés de 1999 à 2005. En trois volets et quelques pointes d'humour, l'avocat a retracé les grandes et petites histoires de l'assemblée, n'omettant pas de signaler les « pierres dans le chemin».

Un discours qui a rasséréné les constituants genevois, dont certains se demandent comment l'aventure va bien pouloir s'achever dans le temps imparti - les Genevois doivent voter avant octobre 2012, d'autres s'énervent de la maigreur des réformes que le processus va pouvoir proposer, d'autres de l'irréalisme des propositions dont bon nombre ne sont pas de rang constitutionnel.

Nous avons saisi au vol le discours du président bâlois, ainsi que les questions qui ont suivi.

Lire la suite

12/03/2010

La Constituante à Bâle

DSC04412.JPGEst-ce une course d’école ? Sans doute mais une course d'école studieuse. Les fonds de la République ne sont pas dilapidés par la Constituante.

Partie à 6h45, faute d’avoir pu réserver un wagon dans le le train de 7h14, une moitié des élus de la Constituante genevoise passe la journée à Bâle où le président maire Guy Morin, parfaitement bilingue et principalement vert, ne fait pas la pluie et le beau temps, mais occupe tout de même une place éminente dans la politique du demi-canton de Bâle-Ville, dont l’organisation politico-administrative fait office de modèle vu de Genève.

Le voyage s'est passée en discussions passionnées et en lecture des journaux. A l'arrivée Murat Alder, que l'on voit ci-contre en compagnie des constituants Gauthier, Tornare et Luscher (cliquer sur l'image pour l'agrandir), transportait un étrange paquet. Qui s'est révélé contenir des longeoles IGP Genève, destinées à l'apéritif qui sera offert  sur le coup de 18h par les Genevois.

Lire la suite

18/02/2010

Huit jours après le coup de gueule de Comtesse

barbey Christophe gssa.jpgsouaille haute fb.jpgCinq commentaires ont été postés sous le long compte-rendu de l'audition publique de la Genève internationale. Philippe Souaille, par ailleurs blogueur régulier sur Mondialisation humaniste, ne ménage pas ses mots et n'hésite pas à qualifier de loi de la jungle une régulation automatique qui se passerait de l'Etat. On lira son commentaire ci-dessous. J'ai surligné les passages importants.

Le commentaire de Christophe Barbey n'est pas moins intéressant.  Le militant du GSSA, que j'espère bientôt accueillir sur le Forum des blogs de la Tribune, évoque un élément inaccessible aux Constituants mais dont Genève est un des pôles: la gouvernance mondiale.

Pour les constituants qui pensent que la Toile est bonne pour les "djeunes", précisons qu'ils écrivent le texte fondateur pour eux. A lire le vécu récent de Philippe Labro dans Le Figaro de cette semaine sous le titre: "L'Indien aux doigts électroniques"

Lire la suite

26/01/2010

1, 2, 3, 10, 45, 60 communes à Genève?

communes cartes.pngComment gouverner Genève? C'est la question clé de la réforme constitutionnelle 2012 qui entame son deuxième exercice.

Faut-il accroître le participation des associations, les intégrer formellement dans l'élaboration des projets comme l'a souhaité la politique fédérale des agglomérations ou comme l'expérimentent certaines communes avec plus ou moins de bonheur?

Faut-il renforcer les partis politiques qui sont le lieu où se forgent et se débattent les options politiques et que le mode d'élection à la proportionnelle rend tout simplement indispensable? Faut-il renforcer les communes, ériger l'ancienne amicale des maires, devenue association des communes genevoises, en sénat cantonal?

Ces questions courent dans le landerneau et vont occuper trois soirs durant les quelque sept cents municipaux du canton (enfin ceux qui voudront bien se déplacer). La première réunion a lieu ce soir en Ville de Genève.

Lire la suite

12/01/2009

Napoléon a créé les communes, Balladur les réformera-t-il

balladur.jpgnapoleo.jpgEdouard Balladur s'est vu confier par Nicolas Sarkozy la tâche de réformer la microgouvernance de la France. Rude tâche s'il en est! Assistera-t-on en février à un big bang? Le mille-feuille institutionnel français est en effet d'une rare complexité et n'est pas pour rien d'ailleurs dans la difficulté de faire avancer la région franco-valdo-genevoise.

L'ancien premier ministre a des ambitions. Ce matin dans Le Figaro, il met en garde contre la tentation du "statu quo". Selon une note que s'est procuré le quotidien parisien, la géographie institutionnelle française s'organiserait autour des structures intercommunales et des régions. Les communes et les départements créés par Napoléon ne seraient pas supprimés - Balladur est réaliste - mais pourraient devenir des circonscriptions des entités supérieures, les communes par rapport aux intercommunalités et les départements par rapport aux régions.

Lire la suite

22/10/2008

80 constituants et 77'208 wiki-citoyens

WIKICONSTITUTION.png77'208 citoyennes et citoyens ont participé à l'élection de la Constituante. Plutôt que de s'apitoyer sur un taux de participation relativement faible (32,93%) ou de mettre en doute la légitimité de l'assemblée, il faut bien au contraire se lancer un défi: briser le mur de l'abstention, régénérer l'esprit citoyen, associer le peuple à l'oeuvre constitutionnelle.

La conquête de la lune, Vingt mille lieues sous les mers ou la gestion de la crise financière n'ont plus rien de commun aujourd'hui avec ce qui fut naguère un rêve de romancier ou le malheur social de millions de gens dans les années 30. La technologie, qui n'est certes ni neutre ni une panacée, nous vient en aide. Pourquoi ne pas la solliciter aussi dans le monde politique, qui fonctionne encore, à bien des égards, comme aux XIXe siècle.

La retransmission des séances du Grand Conseil par Léman Bleu n'a pas ajouté une once ce démocratie dans le processus législatif. Aujourd'hui les constituants genevois tiennent en leur main de quoi révolutionner la pratique parlementaire. Cette technologie qui a fait ses preuves, c'est celle du wiki.

Lire la suite

17/04/2008

Le Grand Conseil à bout de souffle?

"Les constituants genevois de 2008 ne seront pas des révolutionnaires, ni des partisans du Grand Soir, ou des Lendemains qui chantent, écrit Michel Halpérien dans le Nouveu Libéral du mois d’avril. Ils seront des visionnaires paisibles, attachés à repenser le fonctionnement de notre Etat. Rédiger la Constitution consistera d’abord à affirmer l’état de droit", poursuit le président du parti libéral genevois. Qui ouvre ensuite, heureusement, toutes grandes les vannes de la refondation du canton de Genève.

Lire la suite

17:01 Publié dans Le pouvoir législatif, Partis | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook