01/10/2010

Réactions en chaîne: la gauche profite de son avantage médiatique

Vanek_Pierre.jpgCe qui va tuer la Constituante, si ce n'est déjà fait, c'est moins l'attitude de vierge effarouchée qu'adopte la gauche chaque fois qu'un vote lui déplaît que l'incroyable incapacité de la droite à expliquer ses votes et sa stratégie.

On en avait déjà eu la démonstration lors de la session de mai sur l'égalié des sexes - remplacée par le principe plus large d'égalité des personnes - et la suppression, plus surprenante, du droit au logement dans la liste des droits fondamentaux.

Le biffage de l'interdiction de l'énergie nucléaire remplacé par le recours obligatoire au vote populaire pour tout projet de centrale ou de dépôt radioactif fait péter les plombs des élus conservateurs des droits acquis démocratiques et sociaux.

Pierre Vanek, du haut de la tribune du public, a lancé à l'issue du vote: "Vous pouvez arrêter vos travaux la Constitution est foutu!". Les élus de gauche vont-ils démisssionner et porter la responsabilité de l'explosion en vol de la Constituante? Sans doute pas!

Lire la suite

21/01/2010

L'esprit de Genève plane sur la Constituante

gardiol en plénière.JPGUne société peut-elle vivre sans loi? Certes non. Et peut-elle vivre sans éthique? Non plus. D'où, plaide le constituant socialiste Maurice Gardiol, ancien modérateur de la compagnie des pasteurs et des diacres de l'église protestante, la nécessité de doter la constitution de 2012 d'un préambule. [cliquer sur l'image pour l'agrandir] Très branché - un exemple pour ses  collègues? - le constituant socialiste a posté sur son blog le texte de son intervention.

Le débat est ouvert. Rapidement, les avis penchent majoritairement pour un préambule. A noter l'intervention de Nils de Dardel (Solidarités) qui cite le préambule de la Constitution bolivienne et plaide pour que les valeurs d'hospitalité soient mentionnéee dans la Constitution de 2012.

Par 54 oui et 11 non - un vote indicatif - la Constituante donne mandat à sa commission 1 (principes généraux) présidée par le socialiste Maurice Gardiol d'étudier un préambule. Par 36 non contre 27 oui, les Constituants refusent encore d'organiser un concours de rédaction du préambule auprès des jeunes, comme le proposait Yves Lador des Associations de Genève.

A la fin des travaux, la présidence donne lecture de quelques propositions individuelles un brin populistes, dont celles-ci:

  • Soli Pardo (UDC) propose l'interdiction des forfaits fiscaux.
  • Michel Chevrolet (Genève Avance) demande que les rives du lac soit l'affaire exclusive du canton,
  • Thomas Bläsi (UDC) demande un accès libre aux rives du lac conformément au droit fédéral.

Lire la suite